Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour des petites bêtes (Pv chapelier)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Ven 13 Aoû - 21:42

La maison du chapelier, la paisible maison, elle était si belle non loin d'une forêt près d'une vue imprenable avec... avec du mouvement car oui galopant entre les herbages denses tout en laissant dépasser ses oreilles, le lièvre de mars galopait comme si mille chiens étaient à ses trousses. Il revenait de la chocolatrie Wonka avec des souvenirs délicieux pleins la tête et surtout des idées à faire défaillir un inventeur. Oui le lièvre se sentait prêt à créer.

Tout en courant, il riait et plus il riait, plus il savait que ses idées seraient de bon goût et qu'elles auraient une bonne saveur. Le lièvre était persuadé qu'un thé pris entre deux éclats de rire avait un sucre unique. Si fin et si délicat. Non, il n'y avait que cela de vrai ! Alors il était heureux d'arriver le PREMIER. Dans son esprit d'enfant, il voulait devancer le chapelier et être le premier à débarquer dans leur domaine. Mais sitôt qu'il fut arrivé, il poussa un cri !!!

Des fourmilliers avaient envahi leur chez eux et dégustaient des raisins secs sur des sachets de gateaux éventrés. Le lièvre trouvait néanmoins qu'à l'odeur les raisins semblaient fades. Alors il oublia ces envahisseurs et voulut goûter à cette étrange nourriture... Mais elle gigotait dans tous les sens. Il ne pouvait pas la saisir entre ses deux doigts qu'elle se glissait aussi aisément qu'une anguille.


- Toi tu es une nourriture filoute, dit le lièvre en l'avalant.

C'était minuscule, cela n'avait aucun goût et le lièvre était incapable de dire si ce raisin qui était en fait une fourmi avait été avalé ou non ... Mécontent, il observa un fourmilier et lui ficha un coup de pied au derrière. L'animal se décala vers un autre endroit où il y avait des grosses fourmis en abondance. Le lièvre s'assit et il pleura car il venait de réaliser qu'il n'y avait plus de biscuit !! L'heure était grave...je dirais même très grave. Il regrettait de ne pas avoir mis son esprit d'enfant de côté et de ne pas avoir suivi le chapelier. Au moins, il aurait été là près de lui....

- Gateauuuuuuuu, larmoya t il en désignant la scène du crime d'un doigt accusateur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Ven 13 Aoû - 22:31

Enfin ce cher pays des merveilles! Enfin de retour chez soi! Après avoir vaincu, après avoir vu, après avoir couru après avoir... Avoir... Fait plein de choses, les deux compères, je cite le lièvre de Mars et le chapelier Toqué, rentraient enfin chez eux! Ils revenaient d'un très fascinant voyage!! Où ça? De chez Willy Wonka bien entendu!! Ca avait été un jour unique car, visiblement, visiter cette fabrique n'était pas donné à tout le monde, après tout! Alors que Mad pensait à toutes les belles choses qu'ils avaient vues dans l'immense chocolat-Trie, il vit le lièvre de Mars partir en courant devant lui. Prit au dépourvu, le chapelier n'essaya pas de poursuivre March. Il se contenta de sautiller au milieu du chemin en apercevant sa chaumière. Cela faisait plusieurs temps qu'il n'avait pas pu prendre un bon thé, accoudé à cette grande table avec son seul et fidèle ami de tout Wonderland!!

Une fois qu'il arriva devant la porte de sa maison, il eut le choc d'entendre le cri étranglé de March qui disait "gâteauuuuu". Intrigué, le chapelier entra dans la demeure avec prudence. Il ouvrit de grands yeux en voyant les fourmiliers dans Sa maison!! Il s'avança de quelques pas et posa sa main sur la table en bois. Mad ne se mettait pas souvent en colère mais ses humeurs étaient changeantes! Il pouvait facilement être complètement fou de joie et une seconde plus tard fou de rage! C'est ce qu'il se passa. Pourquoi des fourmis? Pourquoi?! Il n'y avait plus rien à manger maintenant sur la table! Plus de gâteau plus rien! Les théières étaient vides, les tasses sales et remplies de fourmis qui récupéraient le peu de sucre qu'il restait au fond. Les autres mets étaient très certainement pourris. Mad, ses cernes noirs s'assombrissant sous ses yeux, serra les dents. Plus... de thé!!! Il saisit la nappe blanche de ses deux mains et tira dessus avec rage. Tout ce qui était posé dessus voltigea avec la nappe. Sauf les théières que le chapelier avait récupérées avant, avec les tasses et les assiettes. Toutes la vaisselles importante était au pied du lièvre en fait.

Une fois cela fait, Mad claqua de la nappe dans l'air et la jeta dehors. Il ramassa tout ce qui était tombé sur le sol et, sans craindre les fourmis qui lui montaient sur les doigts, lança tout à l'extérieur de la bâtisse. Une fois cela fait, il éclata de rire en tombant sur le sol, s'adossant contre le mur et en serrant une théière contre son cœur en jetant un regard vers un fourmilier. Il se leva lentement en reposant l'objet délicatement sur le sol et il leva son pied en écrasant toutes ces bestioles odieuses!

-Vous osez investir cette maison et manger tout le gouter, espèce de petites vermines sournoises! Maudites bêtes! Mochetés de la nature! Répugnantes créatures ! Menteur! mocheté, va!!

Il termina de réduire en bouillie cette abri de fourmis, il se tourna vers le lièvres, un petit jeu en tête! Il applaudit.

-J'ai un jeu très amusant! Remplissons les théières au ruisseau qui coule juste à côté et lançons le tout dans la pièce pour faire fuir ces insectes!


Il tendit sa main à March avec un immense sourire sur les lèvres.


Dernière édition par Mad Hatter le Sam 25 Sep - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Sam 14 Aoû - 0:14

Alors que tout valsait, se télescopait dans un ménage à la manière du châpelier, le lièvre avait pris entre ses pates un sucrier vide. Il l'ouvrait, le refermait avec toujours la même molesse et la même lassitude. Il était triste de nne pas avoir à leur retour un accueil décent... Mais non c'était si triste.. Ce n'était pas du tout ce qu'avait prévu le lièvre. La nappe fut retirée dans un vacarme impressionant et tout ce qui devait être sauvé se trouvait auprès d'un lièvre figé dont les pattes avant treemblotaient.

Le chapelier offrait aux fourmis un homme qui se relevait de tout leur saccage, il n'hésitait pas à saisir des objets qu'elles avaient jadis detenu et à les écraser violemment, sans aucune pitié. Et alors que le champ de bataille se vidait, le héros revint avec le sourire et l'âme échue à tout vainqueur. Et alors dans ce maintien superbe, dans tout ce triomphe, March sortit de sa torpeur. L'émotion le rongeait, ses oreilles se couchèrent, ses yeux se firent presque aussi grands que toute son amitié pour cet homme. Oui, cet homme qui savait relever de la tête.

Il se joignit aux applaudissements après que le héros par ses paroles jette l'assistance dans un silence de vaincus. Sur le sol gisaient ces soldats dont le tapis noir était le seul vestige.... Tout semblait n'être plus qu'un songe, tout pouvait être rebâti. March voulait y croire aussi quand le chapelier lui tendit la main, il la lui saisit puis se mit dans ses bras en murmurant:


- Mon héros ! Tu as sauvé ma vie mais il est temps de faire disparaître tous ces soldats, ces moins que rien alors...(il s'éloigna et braqua son poing vers le ciel) A la rivière !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Lun 16 Aoû - 12:58

Le chapelier accueillit bien entendu le lièvre dans ses bras lorsque ce dernier monta dedans et, en ayant un grand sourire fier en entendant le mot "héros", il prit une théière dans ses mains pour la remplir et asperger ces bestioles immondes qui manger tout leur gâteau... et leur thé!!! Mad sortit derrière le lièvre qui avait sauté à terre et pointait son doigt vers le ciel en s'écriant qu'il fallait aller à la rivière. Un immense sourire naquit sur les lèvres du chapelier qui, suivant son ami, se dirigea vers la rivière d'un pas tout content maintenant que sa colère était partit aussi vite qu'elle était venu. Il remplit les deux théière d'eau en se mouillant les doigts. Il fronça les sourcils en tournant ses grands yeux verts vers March. Il regarda à nouveau l'eau en retirant ses doigts de ce liquide froid avec la théière.

-L'eau... Ca mouille...!


Après ça il eut un rire et il se releva en repartant vers la maison, les deux théières en mains. Mission deux! Commando... Verser de l'eau sur les fourmillons! Extrêmement délicat! Il ne fallait pas en verser à côté sinon le précieux liquide ne servirait pas à grand chose... ou peut-être que si en faite? Enfin bref! Ce n'est pas très claire tout ça! Mais le principal c'est que le chapelier ce comprenne tout seul, hein! Après si les autre ne comprennent pas, tant pis pour eux! Il faut prendre des cours de langage pour chapelier toqué! Mad entra prudemment dans la maison où les fourmis, complètement apeurées suite à "l'écrasage" du fou, ne savaient plus où partir. Elles allaient vite fait déménager! Le chapelier versa le contenu de l'une des théière sur les fourmis qui se dirigeaient toutes vers la porte. Une émeute!! Le chapelier serra les deux objets qu'il avait en main contre lui et sortit en courant de la maison.

-N'entre paaaas! Il y a une émeute à l'intérieur! Les bê-bête parte toutes ! Si on entre elles vont nous piétiner! Dressons la table dehors en attendant et... allons dans notre réserve secrète pour chercher le thé et toutes les bonnes choses!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Mer 18 Aoû - 16:25

Le lièvre pendant l'opération "Déluge sans survivant" avait accompagné le chapelier par des bonds et des chansons toutes les plus absurdes les unes que les autres. Il tournoyait tout autour de lui hilare et si heureux qu'il aurait voulu lui sauter dans les bras. Mais il ne voulait pas être le Dark Vador face à ce Luke peine de dignité. Non, il ne generait pas son ami. Il songea en marchant à toutes ces télévisions dans Londres transmettant des récits horribles. C'était par ce séjour qu'il avait appris qu'on pouvait survivre à une immersion dans de la lave. Le résultat était loin d'être parfait et surtout on perdait sa voix. Le lièvre était content de claironner et se s'agiter de la sorte.

- Une goutte par là, une goutte par ici, voilà Paris ! Mais une théières dans le tas voilà le Niagara !

Il riait de sa rime avec un tel enthousiasme, il voulait que ces intruses quittent leur domaine. Quand le chapelier disparut dans leur chaumière, le lièvre attendait en se rongeant les griffes des pattes anxieux. Et si le chapelier finissait terrassé par ces fourmis? Que deviendrait il? Le lièvre allait l'aider lorsqu'il sortit avec un conseil : ne pas rentrer. Alors le lièvre dans un mouvement presque électrique fit un bond arrière comme si tous ces muscles avaient réagi dès la seconde où le chapelier avait parlé. C'était un nerveux doublé d'un enthousiaste. Quand le chapelier parla de la réserve, March partit tout de suite. Il pensa à toutes ces conserves que lui et le chapelier avaient établi en cas de séisme, ce qui n'arrivait jamais dans les environs. Le chapelier lui répétait "ce n'est pas parce que ce n'est jamais arrivé qu'il faut négliger cet aspect".

Le chapelier avait toujours été le plus sage autour de leurs gouters. C'était toujours celui qui songeait à réchauffer les tartines pour qu'elles soient juste à point. Il attendait que le grille brûle le centre de la tartine pour la ressortir fumante?. C'était si...délicieux et ils allaient revivre ces instants de bonheur. Le lièvre était fébrile, en vérité il avait attendu ce moment pendant des jours, des semaines, des mois alors qu'il arrive maintenant c'était..trop beau!

Alors qu'il naviguait dans les étals de la réserve, il se mit à crier:


- Chapelier, on va se faire un gouter, sûr?

Il voulait en avoir l'assurance avant de laisser sa folle gaiété prendre le dessus sur la réalité. La folie n'était pas une tarre quand elle était partagée et c'était le cas dans ces moments. Du thé, des histoires insolites et parfois même des habitants qui venaient pour partager. Oui, c'étaient des instants si uniques et si raffinés que le lièvre ne pouvait que les adorer et en être fou même !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Ven 20 Aoû - 19:39

Suivant le lièvre en sautillant, Mad était tout content de pouvoir à nouveau gouter avec son ami comme autrefois! Bien entendu il n'y aurait pas le loir, mais c'était tout de même parfait! Le loir était une gentille personne mais elle ne remplacerait jamais March aux yeux du chapelier toqué! Il laissa le soin à son ami de chercher tout ce qu'il fallait pour le gouter. D'eux deux, c'était toujours lui qui avait les bonnes idées pour les choses à manger et lui seul! Mad se contentait de faire cuire les bonnes choses et de dresser la table... Enfin... dresser la table... Vous verrez plus tard! Le chapelier se tourna vers sa maison avec un immense sourire aux lèvres. Il était de retour au pays avec son fidèle ami!! Rien ne changerait plus maintenant, n'est-ce pas? Il eut une petite pensé à Alice qui était retourné dans son monde et qui devait l'avoir oublié maintenant. Le chapelier garda néanmoins son grand sourire aux lèvres. Lorsque le lièvre tourna la tête vers lui pour lui demander si c'était vraiment sûr qu'ils feraient un gouter, il hocha vivement la tête en riant.

-Bien sur! C'est aussi vrais que deux théières plus deux théières font quatre théières!

Une fois que tout les ingrédients furent choisi, ils le transportèrent jusque devant la maison du chapelier là où, juste avant de partir à la réserve, le Chapelier Toqué avait dressé la table en y mettant une belle nappe blanche et tâché par les innombrables autres gouters et en plaçant toutes les tasses et théières qu'il avait put sauver de l'Invasion des Fourmis. Mad fit bouillir de l'eau chaude pour y ajouter quelques plantes parfumés pour mettre le liquide dans plusieurs théières. Il en ouvrit une et sortit sa montre de dedans sa poche pour la plonger dans le thé. Lorsqu'il la ressortir il regarda l'heure d'un œil expert.

-Parfait! Il est dix-sept heures l'heure du thé!! Et ça va rester ainsi pendant de longues journées!!

Le Chapelier retrempa la montre dans le thé et mit la théière de côté avec précaution avant de se frotter les mains les unes contre les autres. Il vida d'abord une tasse de thé pour s'ouvrir l'appétit du gouter. Il lança trois tartines beurrées à March en riant aux éclats avant de lui demander avec enthousiasme:

-Qu'as-tu fait pendant tes aventures et pendant mon absences?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Lun 23 Aoû - 18:09

Le lièvre était déboussolé, trop de sentiments s'ajoutaient et puis toute cette odeur si délicate qui montait doucement lui faisait tourner à la tête et..les yeux au sens très concret du terme. Ses pupilles décrivaient des cercles réguliers tandis qu'il penchait la tête tantôt sur le côté gauche tantôt sur le côté droit. Il s'installa à la table et retrouva son siège avec délice. Il laissa le soin à Mad de s'occuper de la table, il avait tout apporté de la réservé et souhaitait voir se dresser de nouveau devant lui : le moment du thé. Instant solennel tant pour les papilles que pour le nez. En voyant le chapelier remplir plusieurs théières, le lièvre eut un clin d'oeil complice, il serait alors possible de déguster plusieurs variétés de thé ou plusieurs thés dans différentes théières.

Certains personnes ignoraient que le thé fît aussi capricieux qu'un vent se déployant sur une plage de sable blanc, il lui fallait un contenant à sa hauteur. Le lièvre était convaincu et il le redit à Mad Hatter que contrairement aux idées reçues une théières faite avec un peu de bois rendait un arôme plus sauvage à la boisson bien qu'il n'ait encore jamais vu de tasse attaquer une personne. Même à Wonderland, cela ne s'était jamais vu et encore heureux ! Il lui racontait ces récits remplis de ses folles conjectures quand le chapelier lui demanda quelles aventures il avait entreeprises depuis lors.


- Je t'ai attendu comme je t'ai dit pendant une longue période puis je suis parti à ta rencontre puis j'ai cherché un thé rare dont j'ai oublié le nom, e suis allé dans une ville qui n'avait peut-être pas de nom vu que je ne m'en rappelle plus. Oh et tu ne devineras jamais ce qu'on m'a fait subir.... Des hystériques ont voulu me faire avaler une cuillère de café, ils étaient à trois sur moi, j'ai cédé et...je n'ai pu leur rendre leur cuillère ni leur café d'ailleurs...surtout le café, il était infect.... Alors j'ai pris un thé, le premier que j'ai pu trouver mais il était froid... Mais quelle est cette mode idiote??? Manque de savoir vivre !!! Mais je ne me suis pas laissé aller, je suis allé voir le serveur, mais alors que j'allais secourir son affaire qui allait à la dérive vu son thé, il a voulu me faire la peau ! Une pomme dans la bouche, il m'a mis dans un plat pour me cuire en voilà des manières ! Un vrai sauvage !

Il but une gorgée de son thé. Ses ailes battaient telles les ailes d'un hélicoptère,, s'il avait été moins lourd qui sait, il aurait pu s'envoler. Il demeura vouté sur sa chaise en faisant sa cuillère dans sa tasse, il la prit et décrivit trois tours dans l'eau brûlante avant de la reposer. Il leva la tête puis il sauta au bas de sa chaise pour trouver le chapelier. Il se saisit de sa veste et la tira par intermittence comme un enfant de cinq ans réclamant un bonbon

- Et toi alors que me racontes-tu ? Où étais tu ?

Ses pattes arrières s'agitaienbt comme s'il n'allait pas tarder à se mettre à danser, le lièvre ne pouvait ressentir plus de joie qu'en cet instant. Oui, il était vraiment heureux et il pouvait le clamer et c'est d'ailleur ce qu'il fit dans un puissant cri de soulagement:

- JE SUIS HEUREUXXX MON AMI, AH SI TU SAVAIS MEME LA REINE NE ME FAIT PAS PEUR!!!HEUREUX!!!!


Il lâcha la veste du chapelier tournoya sur lui même et retomba dans l'herbe. Tout en restant allongé, il demanda au chapelier une autre tasse qu'il boirait comme ces étranges hommes de l'Antiquité dont il avait vu des fresques, il voulait essayer.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Ven 27 Aoû - 14:24

Théière... Thé! Thé.... Théière! A B C D E F G H I J K L M N O P K R S T... T comme thé!!

Le Chapelier se faisait quelques petits rappelle mentaux pour être sur que son amour pour le thé fonctionnait toujours à la perfection! Apparemment c'était le cas donc pas de problème pour l'instant! Mad plongea une main dans sa poche et en sortit une aiguille avec laquelle il avait fait maints chapeaux lorsqu'il se trouvait encore comme étant le chapelier de la reine blanche! Maintenant ce n'était plus le cas et il avait comment dire... perdu la tête? Ah ah ah! Même si un brin de rationnalité demeurait au fond de la tête du Chapelier fanatique du thé, c'était rare qu'il face surface ces derniers temps. Il se servit une tasse de thé et la dégusta lentement. La meilleur façon de boire du thé ce n'est surtout pas de la boire trop vite! D'une part sa gâche tout le bonheur et d'autre part on ne sent aucun gout! Ca manquait de sucre! Ne faisant pas attention il prit le sucrier en tournant la tête vers March pour écouter son récit d'aventure abracadabrante et magnifiquement sublimisime à écouter avec attention... Je ne sais pas si vous comprenez cette phrase mais le Chapelier se comprend donc ça va, hein! Il tendit donc ses oreilles... (enfin il ne pouvait pas les tendre comme le lièvre, hein! Disons qu'il les ouvrit en grand! ). Il ouvrit grand ses esgourdes et écouta donc le grand récit de son ami! Il disait être allé cherché un thé rare dont il avait oublié le nom. C'était pratique mais comment l'en blâmer? Il était impossible de blâmer ce cher lièvre de Mars! Tout bonnement impossible parce que, en toute logique, toutes personnes normales auraient aussi oublié le nom de ce thé, n'est-ce pas? Il lui raconta alors une histoire horrible et les images se formèrent parfaitement dans la tête de Mad:

March en train de boire tranquillement son précieux et magnifique thé lorsque trois personnages complètement fous qui voulaient lui faire bouffer une cuillére de café en se jetant sur lui! Lui ouvrant la bouche et lui enfournant carrément la cuillère de cette poudre noir et immonde dans le gosier! Le chapelier en frissonna. Qui préférerait le café au thé, franchement?! Le Chapelier en était indigné et il se rendait compte que aucun autre endroit au monde n'était mieux que cette maison avec une table toujours dressé et pleine de bonnes choses à manger et surtout, surtout, du thé!! Du thé à volonté. Du thé de toutes les saveurs existantes sur cette terre! Mad ouvrit de grands yeux lorsque son ami lui expliqua que le serveur avait voulut lui faire la peau! Comment quelqu'un avait-il osé s'en prendre à un lièvre et vouloir le manger?! Le Chapelier était tout à fait d'accord: de vrais sauvages! Ce fut à la fin de ce récit que le Chapelier découvrit qu'il avait vidé tout le sucrier dans sa tasse de thé. Il ouvrit des yeux encore plus grand et jeta l'objet vide par dessus son épaule dans un geste de "je-m'en-foutiste maintenant qu'il est vide". Mad poussa un soupir en regardant sa tasse débordant de thé et il s'en servit une autre parmi les différentes théières qui contenaient différentes sortes thés délicieux. Avant de boire un peu de sa tasse, il voulait expliquer alors tout à March à son tour alors qu'il le lui demandait en prenant sa manche comme l'aurait fait un enfant de quatre ans pour réclamer une sucrerie. Le lièvre se mit à tournoyer sur lui même en lâchant sa manche et en criant de joie. Mad ne put que rire de joie aussi après l'exclamation de son ami le lièvre! Lorsqu'il eut finit de rire et qu'il baissa les yeux sur March il but une gorgée de thé en se demandant pourquoi son compagnon ce couchait sur le sol pour boire et commença à conter:

-Hé bien vois-tu... pour ma part je suis partit alors que toi aussi tu étais partit. Je ne savais pas quoi faire devant une table remplie sans personne avec qui parler et avec qui chanter notre si belle chanson! D'ailleurs aujourd'hui c'est note non-anniversaire, je te le rappelle! =) Et donc je suis partit en quête d'amusement mais je n'ai pas trouvé grand chose et figure toi que je me suis perdu au milieu de Wonderland. J'ai du faire un large détour pour ne pas tomber sur le château de la Modete grosse Tite et voilà que j'ai mit longtemps à revenir ici! Mais avouons que je ne t'ai pas loupé de peu! Ce brave Monsieur Qui Fabrique Du Chocolat a bien fait de passer n'empêche! C'était amusant cette immense chocolat-Trie avec tout plein de friandises! Dommage qu'il ne face pas de thé, je suis sur que ça ferait fureur!


Mad sauta sur le sol et se coucha par terre en imitant March. Il se demandait toujours pourquoi il fallait se mettre dans cette position. Il essaya de boire un peu de thé couché mais ce n'était pas très agréable ainsi il toussa quelque peu à cause de ça. Il se redresa en secouant la tête.

-Pourquoi cette position?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Lun 20 Sep - 1:01

March retrouvait l'ambiance bonne enfant et folle à souhait qu'il aimait et il s'en délectait autant que de sa tasse de thé qu'il s'éternisait à finir. Quand il put tenter son fameux défi, il s'y employa avec une précision monstrueuse. Chaque mouvement était calculé pour qu'aucune goutte ne fasse sa fugitive.Une fois sa tasse finie, il se tapa sur le ventre pour s'assurer que lui aussi profiter de cette fête puis tout en se versant une autre tasse répondit à son ami:

- Je me demandais juste ce que ressentaient les grands hommes, Pules César, Brique à Nicus, Glaton enfin tu vois tous ces hommes aux noms bizarres que je retiens jamais. Et pourtant on parle d'eux alors je voulais savoir si leur manière de boire leur donner une quelconque assurance... verdict oui on se sent puissant ! Regarde pas une goutte !

Le lièvre parler avec un grand sérieux comme un scientifique exposant sa thèse, il était même très fier de sa déduction sans savoir qu'il avait déformé, écorché des noms de romains, trois pour être précis en une seule phrase. Et encore il se demandait si on disait disait bien Platon et pas " Plas thon". Un poisson plat ? Pourquoi ?

- Mad... est ce que les poissons sont intelligents?

Il avala sa tasse cette fois avec rapidité et avec des bruits peu élégants... A la dernière goutte, il toussa, toussa... March tomba raide au sol en gesticulant puis respira un grand coup. Le lièvre se redressa et continua tout naturellement son discours. Le pire quand March réfléchissait c'était quand expliquait un fait parfaitement illogique, il pouvait arriver à retomber sur ses pieds... enfin pattes. Même si ici il avait été un peu interrompu.

- Si les poissons ont su survivre pendant tout ce temps, ils étaient au moins plus intelligents que les espèces de lézards même si je doute qu'un lézard puisse courser un poisson dans l'eau.

Dans l'esprit du lièvre le mot "dinosaure" n'existait pas, il ne voyait qu'un reptile à l'étroit dans sa peau. Alors quand il le comparait à un poisson; c'était un peu fifty fifty. Cela s'équivalait d'une certaine façon. Et à nouveau on sombrait dans une logique qui n'appartenait qu'au lièvre.

- Et c'est pour cela qu'ils ont disparu, ils se sont noyés dans un championnat contre les poissons !

La fierté pourrait presque étouffer le lièvre en cet instant, il plia son bras pensant démontrer l'épaisseur d'un muscle qu'il ne possédait pas tout comme un esprit scientifique d'ailleurs. C'était ne l'oublions pas le lièvre de Mars. Autre planète, autre logique pour le comprendre il fallait savoir sortir de la sienne pour se poser sur sa planète là où les dinosaures ne faisaient que quelques centimètres de hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Sam 25 Sep - 14:01

Le chapelier c'était remit en positon assise sur le sol, tenant fermement sa tasse pour ne pas qu'elle aille se briser sur le sol, répandant le merveilleux et précieux liquide qu'elle contenait. Il touilla la fabuleuse boisson avec son index tout en regardant March finir sa tasse, la dégustant comme il le fallait. Mad, tout en finissant son breuvage, écouta les explication de son ami le lièvre. Il était tellement savant!! Des étoiles d'admirations brillèrent un instant dans les yeux verts du Chapelier Toqué et il eut un immense sourire. Pules Cesar, Brique à Nicus, Glaton.... Oui! Ces hommes de Rhum! Le rhum était une boisson par ailleurs... c'était à ce demander pourquoi leur civilisation s'appelait ainsi! Peut-être parce qu'ils aimaient ce saouler avec du rhum... peut-être que le rhum était l'ancêtre du thé?! À dix-sept heures, du temps de Rhumains, au lieu de boire du thé ils buvaient du rhum: c'était aussi simple que cela! Mad, très sérieux devant les scientifiques paroles de March, hocha la tête en fronçant les sourcils, comme un professeur qui approuvait totalement les paroles d'un autre. Alors que le chapelier plongeait une petite assiette ronde, qu'il avait beurré quelques secondes avant, son ami lui posa une question: le poisson sont-ils intelligent? À dire vrais, le Chapelier Toqué ne le savait absolument pas! Mais il devait bien y avoir un quelconque lien entre l'intelligence et les poissons... Sans trop s'inquiéter de l'étouffement du lièvre, Mad se releva en croquant dans son assiette dans un bruit... craquant! Puis, tout naturellement, les paroles si savantes du lièvre retentirent à nouveau. Les lézards... Ah! Ces choses avec de grandes queues qui marchaient sur des mur en se dorant tranquillement au soleil? Le chapelier Toqué hocha la tête tout en réfléchissant... Heu... Lézards...

- Y'à pas de lézards, là, je te suis!


Ravis de son jeu de mot, Mad se dirigea vers la table qu'ils avaient dressé dehors à cause de l'invasion des fourmis. Il posa son assiette à moitié mangée et souleva plusieurs couvercle de théière avant de trouver ce qu'il cherchait: son autre ami le Loire. Il dormait comme son habitude, d'un sommeil paisible. Mais lorsqu'il était réveillé, attention à ses coups de... d'épées? Sabre? Fleuret? Le chapelier ne s'y connaissait pas grand chose là dedans à dire vrais! Il referma doucement le couvercle pour ne pas qu'il y ai d'explosion si elle venait à être réveiller. Il ne fallait pas gâcher de confiture pour qu'elle se rendorme =_=. Ce fut les dernières paroles de March qui firent se retourner le chapelier. Celui-ci leva son doigt en l'air en ouvrant la bouche comme pour dire quelque chose. Il resta trois minutes comme ça, sans bouger d'un geste, ses yeux verts fixant le lièvre sans vraiment voir qu'il montrait les muscles de son bras. Mad finit par prendre la paroles, partant sur complètement autre chose, mais toujours sur quelque chose de savant:

- Le rhum, chez les Rhumains, était l'ancêtre du thé.


Puis il se retourna lentement vers la grande table en se servant une nouvelle tasse de thé fumante. Il y ajouta un peu de sucre, de la menthe et essaya de mélanger à cela de la vanille. Il se retourna encore vers son ami en levant sa tasse:

- À nos théories implacablement scientifiques! Et aux Rhumains et aux lézards, pauvres lézards ayant perdu la course contre les poissons! Et à nos retrouvailles!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Dim 26 Sep - 8:50

Quel beau slogan que celui-ci ! Le lièvre exprima sa joie d'être compris, il bondit partout. Puis il se piqua l'envie de devenir un rhumains aussi, mais pour devenir rhumains que fallait-il donc faire. March se frappa le front, c'était pourtant simple. La solution se trouvait dans le mot même il suffisait de boire du rhum ! March tendit sa tête vers l'endroit où sommeillait le loir en faisant d'un geste outrancier un "CHUUUUUT". Sa voix se fit forte plus forte que lorsqu'il parlait. Encore heureux que le loir avait un sommeil lourd sinon on aurait pu frôler une explosion de cris stridents à réveiller les morts ! Alors que le lièvre reniflait, il lui semblait que quelque chose approchait...

Aussitôt, il se cacha sous la table pour ne pas recevoir une pomme énorme. Elle percuta la table avec une telle brutalité que ce fut un miracle qu'elle n'ait pas plus de dommage. Nerveusement, le lièvre sortit sa tête et se saisit de la pomme. A la place du trognon avait été glissé un message, mais ça le lièvre était bien trop discret pour le voir. Il allait porter le fruit à ses lèvres lorsqu'il sentit sous son pouce quelque de sec, de... dégoutant lui semblait il. Alors d'un geste désinvolte, il jeta au loin le "trognon". Enfin au loin, il le jeta vers Mad, il avait pour l'habitude de toujours lancer de nombreuses choses vers les gens. Non qu'il se croyait dans un jeu, il n'y avait pas d'explication, c'était un pur réflexe.

A présent débarrassé de ce poids, il ouvrit la bouche laissant entrevoir ses deux incisives tranchantes. Dans un coup de dents sec et sans pitié, il dévora entièrement la pomme pendant que dans la boule de papier dormait un message d'importance capitale "Willy wonka, invite jeunes gens à sa chocolaterie si vous recevez ce courrier, cela signifie que vous avez été sélectionné par le plus grand des chocolatiers". Suivait ensuite un nom inconnu avec une trace de sang... Le bruit d'épées, c'était donc cela, on cherchait à s'emparer de ce papier.

Depuis leur visite à la chocolaterie, le lièvre en avait parlé partout, il proposait à tous d'essayer de rentrer chez Pilly Ponka, cela devait mettre un bordel monstrueux... En y réfléchissant, il était loin de ne pas avoir de lien avec ces invitations. March était complètement hors de tout ce contexte sur le coup, en mangeant sa pomme avec avidité, il s'était mordu un doigt et faisait des bonds sur place en glapissant de douleur.

- Aahahh !!! C 'est le fruit du mal !! Du mal !!! Il m'a mordu, l'ingrat !!!! Maaaal, j'ai mal!!!

Il regarda le chapelier tout en soufflant sur son doigt un peu gonflé. Sa conclusion traduisit sa douleur sur un ton rempli d'affliction, bien qu'il ne dit que :

- BOBO T_T

(HRP voilà le lien avec l'Event est fait * est fier XD* J'adore tes posts x) On va clôturer ce rp sauf si tu as une idée pour poursuivre ^_- Sinon je te laisse conclure le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   Dim 26 Sep - 12:37

Mad avala le thé de sa tasse et il fit un bon pour atterrir debout sur la table. Il renversa quelques gâteau et une panière de fruit. Le "chuuuuut" de March en direction du Loir fit sortir de la bouche du chapelier un rire un peu trop aigüe. Il aurait écorché les oreilles de n'importe qui non habitué à lui. Il sauta à terre et alors qu'il allait chanter quelque chose de joyeux pour mettre plus d'ambiance une pomme arriva sur la table où le lièvre s'était caché dessous. Intrigué, le chapelier Toqué regarda la scène, sa tasse de thé à la main, figé telle une statuette. Qui avait lancé cette pomme? Quelque chose vola jusqu'à lui et, se remettant en mouvement, Mad attrapa la chose étrange. Il s'agissait.... de quoi au juste? Un bout de papier joliement enroulé. Il déplia ce bout de papier qui devait se cacher dans le fruit et que March avait jeté par dégout ou autre chose. Les yeux verts du chapelier parcoururent les lignes écrites vite fait, toutes gribouillées, tâchées d'un peu de sang et de boue. "Willy Wonka, invite jeunes gens à sa chocolaterie si vous recevez ce courrier, cela signifie que vous avez été sélectionné par le plus grand des chocolatiers". Ca n'avait aucun sens pour Mad, il y avait de quoi devenir fou! Wonka n'avait pas l'air ravi de voir des gens dans sa chocolaterie lorsqu'ils étaient venu! Il avait fallut que le lièvre tombe dans les vapes pour qu'ils entrent dans l'usine... Alors que le chapelier allait dire sa façon de pensé à March, celui-ci ce mit à bondit partout après avoir finit sa pomme. Il se tenait la patte en gémissant. La pomme l'avait mordue? Mad ouvrit de grand yeux et il s'approcha du doigt enflé de son ami, le papier tâché en main.

-Laisse l'expert faire son travail d'expert!


Il rangea le papier dans sa poche avec ses aiguilles, son dé à coudre, ses rubans rouges bleus verts et jaunes et ses trois feuilles de thé, il saisit son ami pour le déposer sur la table du gouté. Et, comme un expert donc, il se saisit d'une fourchette et une cuillère à soupe. Avec cette dernière, il souleva la patte de March et ferma un œil pour voir l'endroit enflé. Il leva un doigt en l'air.

-Du thé, du beurre, de la confiture, du jus de fraise et comme bandage du sucre vanillé pour protéger la blessure de cette maudite pomme maudite.

Ca faisait deux fois maudites... m'enfin! Mad versa quelques gouttes de thé tièdes sur le doigt de March, fit fondre un peu de beurre avant d'y ajouter un peu de jus de fraise et il saupoudra le tout de sucre vanillé! Content de tout ça il tapota affectueusement la tête de son ami le lièvre et il eut un immense sourire avant le soulever ( le lièvre n'est pas bien lourd après tout! ) et de le poser sur ses épaules. Il se dirigea vers la maison pour voir si les fourmis, après le nettoyage à l'eau, étaient parties. Quelle bonne surprise! Elles n'étaient plus là! Le chapelier posa son ami sur une chaise et il applaudit, près un faire une grande déclaration.

-Préparons nos munitions de thé, de gâteaux, de tasses, de cuillères, et de tout ce qu'on a de beau pour infiltrer la chocolat-Trie! *_* On va faire un gouter de non-anniversaire à l'intérieur: ce sera excitent!

Sans rien ajouter de plus, Mad saisit les premières théières qui lui passaient sous la main tout en riant à gorge déployée.

[ Rendez-vous à la chocolat-Trie!!!! ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour des petites bêtes (Pv chapelier)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour des petites bêtes (Pv chapelier)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit jeu pour tous !!!
» un outil insolite
» Kinder Bueno, le plaisir pour les petites faims • |
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» Apéro, petites bulles et tout et tout...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Cave :: Corbeille :: Vestiges ancestraux-
Sauter vers: