Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]   Lun 1 Nov - 0:51

Il se faisait tard à Londres. Il n'était pas très conseillé de trainer dehors par une nuit dans les rues de cette ville... surtout quand c'était Halloween! Ichabod Crane méprisait complètement cette fête. Lui, il ne croyait absolument pas aux démons et aux sorcières. Plongé dans ses livres de sciences, il était assit à son bureau à Londres. Hé oui! Normalement il était un inspecteur New-Yorkais, mais ses supérieurs l'avait envoyé à Londres quelques temps car la ville en manquait ces derniers temps. Le fait qu'on l'est choisi lui l'agaçait et le répugnait puisque c'était à Londres que se produisait en général les crimes les plus dégoutants. Le jeune homme avait accepté, il était bien obligé après tout! Surtout après son premier échec à Sleepy Hollow. Oui en effet... Il avait essayé de résoudre une bien étrange histoire en ces lieux sombres et inquiétants. Tous les villageois s'entêtaient à dire qu'un cavalier sans tête tuer des gens pour assouvir sa vengeance. Bah voyons! Pourquoi pas une sorcière essayant de traire une vache tout en volant sur son manche à balaie, par hasard? Ichabod s'était évanoui en sortant de la forêt après une étrange rencontre avec une vieille folle. Elle avait essayée de lui faire croire que la magie existé en lui montrant quelques phénomènes étranges. Comme tous ça allait à l'encontre de ses convictions, il s'était enfuit tout en essayant de se raisonner. Puis la raison l'avait emportée sur toute cette magie à dormir debout! Il avait alors laissé tomber l'enquête lorsque l'un des villageois l'avait retrouvé évanoui à l'entrée du village. On lui avait demandé ce qu'il s'était passé et Ichabod avait répondu vaguement qu'il se retirait de cette enquête saugrenue! Puis ses supérieurs l'avait envoyé à Londres comme un moins que rien.

Ichabod Crane referma son livre sur la table du bureau qu'on lui avait montré. Il se demandait bien à quoi pouvait servir un bureau à un inspecteur. À New-York, il vivait dans son appartement et c'est là qu'on venait lui annoncer les choses importantes. Le jeune homme ne se plaignait pas d'être ici. La plupart du temps, quelques personnes venait se plaindre mais ce n'était pas son rôle. Pour les plaintes, il fallait allé voir la police. Aucune vraie enquête ne se présentait alors jusqu'à ce fameux soir d'Halloween...

Le soir tombait donc lentement sur Londres et quelques gamins déguisaient venaient frapper aux portes des gens. C'était stupide! Et rares étaient les enfants qui faisaient ça car les temps étaient durs. Ichabod les regardait, les mains derrière le dos, depuis la fenêtre de son petit bureau. Halloween... Quelle perte de temps et d'énergie pour tout le monde! Et dire qu'il existait encore en ce bas monde des abrutis pour croire aux démons, au Diable, aux sorcières, aux vampires et autres créatures mythiques! L'inspecteur de New York... ou plutôt maintenant de Londres, serra les dents en poussant un grognement. Il se rassit bien droit sur son siège et posa les mains sur ses genoux en fixant la couverture de son livre. Il baissa les yeux sur ses mains qu'il retourna paume vers le ciel et une lueur nostalgique passa dans son regard. Les anciennes cicatrices ne se referment jamais... C'était aussi vrais physiquement que psychologiquement. Sa mère... n'était pas sorcière, hein? Ichabod secoua la tête. Les sorcières n'existaient pas! Sa mère lui apprenait ses choses parce qu'il était un enfant et son père un homme qui ne croyait en ces absurdités! Et jamais... La porte s'ouvrit à la volé et claqua contre le mur. L'inspecteur sursauta et poussa un petit cri de surprise en relevant brusquement la tête. Il n'en crut alors pas ses yeux. Une chevelure blonde, un beau visage quoi que apeuré...

-Mademoiselle Van Tassel?!!

Ichabod se leva et vint devant Katrina Van Tassel. Elle était la fille du chef du village de Sleepy Hollow. L'inspecteur se demandait bien ce qu'elle faisait à Londres à une heure pareille de la nuit!! Il posa une main sur l'épaule de la pauvre femme et la fit s'asseoir sur la chaise avant de s'asseoir sur la sienne, en face d'elle. Il prit un air professionnel, le choque de l'arrivée passée.

-Racontez moi ce qui vous met dans cet état.... et ce que vous faites ici!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]   Lun 1 Nov - 13:12

Une semaine. C'était la durée depuis laquelle Katrina Van Tassel se trouvait à Londres. Que faisait-elle dans cette ville si loin de son village natal? Eh bien la raison était toute simple. A cause des meurtres qui régnaient toujours à Sleepy Hollow, son père voulant la protéger de cette malédiction du Cavalier Sans Tête l'avait envoyé à Londres, très loin de tous ces malheurs. Katrina avait refusé et avait essayé de l'en empêcher, elle ne voulait pas se séparer de sa seule famille, mais vu que même l'inspecteur fuyait l'enquête, Katrina se résolu contre son grés à l'ordre de son père. Elle se trouvait désormais seule dans la capitale anglaise qu'elle ne trouvait pas très rassurante. Il fallait dire que la ville entière était différente de son petit village. Certes son village était bien lugubre, mais les ruelles de Londres pouvaient être bien plus terrifiantes et dangereuses qu'une forêt brumeuse et malheureusement Katrina en aurait le goût dès ce soir. Mais pour le moment Katrina n'en savait rien, elle avait don profiter de la journée pour faire du shopping à Londres malgré le temps pluvieux qui ne la gêné pas puisqu'elle portait avec elle un parapluie. Elle avait fait plusieurs achats et été rentrée en milieu d'après-midi dans un appartement assez riche, mais pas trop (son père lui avait envoyé de l'argent en même temps que son départ). Elle avait profité du reste de l'après-midi à essayer ces jolies habits, dont un qui lui plaisait beaucoup: une longue robe aux rayures noires et blanches à manches longues, avec décolleté convenable ainsi que des bottines noires et tout cela accompagné de sa rayonnante chevelure ondulé attaché avec un ruban blanc derrière la tête ( = http://www.naergilien.info/sleepyhollow/striped/bw21.jpg ). Alors qu'elle arrangeait le nœud du ruban dans ses cheveux, son regard se porta sur la fenêtre et en voyant le coucher de soleil, les gouttes de pluie lui rappelèrent qu'elle avait oublié son parapluie. Ce parapluie lui avait été offert par son père, elle devait absolument le récupérer! Elle sortie donc, très vite de chez elle, malgré la pluie, elle couru sur les pavés des rues de Londres qu'elle avait parcouru cette après-midi pour essayer de retrouver son parapluie. Elle trouva bien quelque chose, mais c'était loin d'être son parapluie et si on lui avait dit ce qui allait lui arriver, elle se serait abstenue de sortir ce soir là. Les rues de Londres étaient toutes sauf sûres la nuit, mais vu que c'était la nuit d'Halloween et qu'il y avait plusieurs enfants dehors, elle n'avait pas peur, mais à force de courir, elle finit par se retrouver dans un coin isolé.

La pluie s'atténuait lentement, mais il avait suffisamment plu pour que les cheveux de Katrina soit tout mouillés ainsi qu'une partie de sa robe. Ça ne l'empêchait de continuer sa recherche dans une petite ruelle pas trop loin de chez elle et près de la boutique de ruban où elle avait acheté celui qu'elle portait sur elle en ce moment même. Juste après avoir dépassée la boutique, elle entendit un bruit étrange venant d'une très étroite et sombre ruelle au coin de la boutique. C'était un bruit étrange de petit... moteur? C'était bizarre. Comment il pouvait y avoir un tel bruit dans cet endroit? Curieuse de nature, Katrina s'avança silencieusement dans la sombre ruelle, mais s'arrêta nette lorsqu'elle fit le bruit d'une éclaboussure, elle avait du mettre le pied dans une flaque d'eau non? Juste à l'instant où elle allait se baissait pour essayer de voir si elle n'avait pas salit sa robe un violent éclair déchira le ciel et éclaira la ruelle où elle se retrouvait. Elle vit alors ce qu'elle aurait aimé ne jamais voir de toute sa vie. Même si l'éclair fut fugace, il avait été assez lumineux pour voir que devant elle avait lieu un meurtre. Voici ce que vit exactement Katrina: la flaque dans laquelle elle avait marché, était une flaque de sang s'étalant plus bas dans la ruelle, c'est en la suivant du regard qu'elle se retrouva nez à nez avec un corps complètement ouvert du ventre, totalement charcuté! Et juste à côté du corps elle vit l'homme étant l'assassin. Comment elle pouvait être sûre que c'était l'assassin? Car il s'était retourné au bruit de la flaque et à cause de l'éclair, elle put voir du sang sur son visage masqué. Katrina ne voyait donc pas son visage, car il portait un déguisement d'Halloween, c'était l'Homme Citrouille à la Tronçonneuse! Oui! C'était le bruit qu'elle avait entendu, une tronçonneuse qui devait aussi être l'arme du crime vu l'état du corps gisant au sol. Katrina n'avait vu que le regard noir de haine et perçant, mais c'était tellement choquant qu'elle ne pourrait jamais l'oublié et sentant l'énorme danger retombant désormais sur elle en tant que témoin d'un crime plus que sanglant, elle s'enfuit en courant le plus vite possible. Jamais elle n'avait couru aussi vite de toute sa vie, c'était ça où elle mourait.

Tout en courant, elle essayait de ne pas pleurer, de ne pas se laisser submergeait par l'immense angoisse qui l'envahissait. Elle avait déjà vu des morts avec les crimes du Cavalier Sans Tête, mais ce n'était pas si sanglant, si dénoué de sans et écœurant avec ce corps si déchiqueté! Elle eu un haut le cœur et s'arrêta à un poteau lumineux pour reprendre son souffle. Bien sûr, elle s'empressa de regarder derrière elle, mais elle n'était pas suivit et c'est alors qu'en regardant tout autour d'elle, elle vit une inscription à une porte. Une inscription d'un bureau d'inspecteur?


*Ichabod Crane?!!*

Katrina n'en cru pas ses yeux! Etait-ce possible qu'il soit à Londres en ce moment même? Mais ne vivait-il pas à New York? Katrina ne chercha pas à comprendre si c'était le destin ou pas. Même s'il n'avait pas pu ou voulu résoudre l'affaire de son village, qu'il soit compétant ou non, à l'heure actuelle elle n'avait pas d'autres solutions. Elle entra en trombe dans l'immeuble, monta des escaliers et ouvrit la première porte en face d'elle et là elle le vit. C'était bien lui aucun doute! Katrina était toute ahurit de voir qu'elle avait trouvé cette personne pile quand il le fallait, mais elle était trop sous le choc pour être contente et soulagée. Elle avait les cheveux encore mouillé, était toute essoufflée et tremblée comme une feuille. Katrina entendit très bien la voix d'Ichabod, mais elle n'arrivait pas à parler, sa voix ne voulait pas sortir, elle était trop affectée. Elle se laissa s'assoir sur une chaise sans rien dire avec un regard vide, comme si elle était ailleurs, mais remplie de peur. Elle mit quelques minutes à reprendre ces esprits et au lieu de répondre à la question "que faisait-elle ici", elle ne su que sortir:

"J'ai vu un meurtre et le meurtrier m'a vu!"

Katrina était complètement angoissée et apeurée, ce n'était pas du tout son genre, d'habitude elle si calme et douce même quand il y avait des évènements terribles. Mais là, c'était trop pour une jeune femme. Sa voix était totalement brisée et tremblante. Avec la tête baissée essayant de ne pas pleurer de peur et d'horreur, elle réussit quand même à raconter petit à petit et avec une grande précision des détails tout ce qu'elle venait de voir. Une telle précision pouvait s'expliquer par le fait que c'était une scène très choquante, mais aussi parce qu'elle venait tout juste d'avoir lieu, d'ailleurs on pouvait apercevoir des éclaboussures de sang sur le bas de sa robe (elle l'a eu à cause de la flaque de sang).

"J'ai... j'ai vu le nom sur la porte en bas et.... je n'ai pas su quoi faire d'autre.... Je...."

Katrina n'arrivait même plus à parler tellement l'angoisse et la peur prenaient le dessus. Rien de plus normal lorsqu'on venait d'être témoin d'un terrible crime et que le meurtrier vous avez très bien vu, alors que vous, vous n'aviez vu que ces yeux. Des yeux que vous n'oublierez jamais certes, mais c'était si peu par rapport à lui qui vous avez vu sans déguisement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]   Mar 2 Nov - 12:55

Un sourcil levé et l'autre baissé, Ichabod regardait la belle Katrina qui semblait complètement paniqué. Il lui était arrivé quelque chose visiblement... La jeune demoiselle commença vite son récit. Enfin... son récit... Ce n'était pas vraiment ce que l'inspecteur attendait d'elle mais c'était toujours quelques explications. Ainsi donc elle avait assisté à un meurtre. Pas étonnant à Londres! Il n'y avait que ça tous les jours visiblement. C'est pour cela que le jeune homme détestait la capital de l'Angleterre! Il préférait de loin New York... Ah! S'il avait su il n'aurait jamais accepté de venir ici... Ainsi, le meurtrier avait vu le visage de Katrina? C'était vrais que ce cas était problématique! En général, les meurtriers s'en prenaient à ceux qui avaient vu son visage... Ichabod fronça les sourcils. Elle avait vu le visage de l'assassin? Dans ce cas il suffisait de faire en gros un portrait et de le retrouver ensuite! Ca allait être des vacances d'été cette enquête! Si toutefois il en ouvrait une pour si peu... Enfin "si peu"... Non quand même! Mais si ça ce trouve, la jeune fille mentait scrupuleusement pour l'attirer dehors!! "Allons, Ichabod! Tu l'as déjà rencontré dans son village. Elle ne ferait pas de mal à une mouche! Et depuis quand faut-il négligé des tâches et des personnes en dangers? Tu fais un piètre inspecteur, mon pauvre!". Voyant que l'angoisse compressait la gorge de la jeune femme, l'inspecteur se leva et posa une main sur son épaule en se faisant le plus rassurant qu'il le put. Ce n'était as très facile puisque lui même avait un petit peu peur. Hé bien oui, c'était évident! Katrina venait lui raconter tout ça, lui disant qu'elle avait vu le meurtrier de ses propres yeux... Cela voulait dire qu'ils étaient deux au courant! Maintenant cet assassin fou voudrait aussi sa mort. Heurk! Ca devait toujours tomber sur son dos, bien entendu! Il eut un sourire tordu, ce qui ressembla à un rictus alors qu'il n'en était pas un, et hocha la tête.

-Nous... allons voir tout ça, ne vous en faites pas, mademoiselle.


Ichabod baissa les yeux et il aperçut le sang qui avait éclaboussé la joli robe blanche et noir de Katrina. L'inspecteur fit un grimace et recula d'un pas, dégouté. Ah! Lui qui détestait le sang et toutes ces choses dégoutantes! Il déglutit et hocha encore une fois la tête en se dirigeant vers une armoire miteuse dans l'angle de la pièce. Il ouvrit la porte d'un mouvement sec et saisit son habituelle mallette d'outils scientifiques. Il la posa sur son bureau et farfouilla dans ses tiroir pour sortir deux livres à la couverture en cuir noir et se dirigea vers la porte. Il jeta un coup d'œil par dessus son épaule et dit d'une voix douce et calme.

-Vous n'allez pas rester ici. Venez avec moi. De toute façon je ne sais pas où a eu lieu le crime il faudra bien que quelqu'un me montre la route. Je vous promet qu'il ne vous arrivera rien.


Ichabod passa devant et laissa la porte ouverte pour laisser Katrina se décider quelques minutes. Lorsqu'elle se leva, un très léger sourire se dessina sur le visage de l'inspecteur. Ouf! Il ne serait pas tous seul avec des indications marquées sur un bout de papier!! Ce n'était pas très gentil et digne d'un gentleman, oui, oui! Mais bon en même temps, vous n'auriez pas peur vous, hein?! Ouais, ouais! Vous dites ça mais en faites vous détesteriez vous trouver au milieu de Londres, une nuit d'Halloween, certainement poursuivit par un meurtrier et en route pour aller chercher sa dernière victime! Ah ah! Ca vous en bouche un coin, n'est-ce pas?! Ichabod marchait tout en jetant des coups d'œil furtif de tous les côtés. Il sentait bien son cœur battre très fortement dans sa poitrine. Mais quel devait être la peur de Katrina si lui même paniquait? Elle avait vu le meurtre... Ca n'avait pas du être... joli! L'inspecteur s'avança dans une ruelles. Avant de partir, il avait donné une lanterne à huile à la jeune femme pour l'éclairer. Il espérait qu'elle ne tremblerait pas, ça n'aiderait personne.

Ils arrivèrent finalement là où avait eu lieu le drame. Ichabod s'arrêta net pour ne pas mettre le pied dans une flaque de sang. Il leva les yeux un peu plus loin et se sentit défaillir. La lumière de la lanterne se projeter jusqu'à un cadavre complètement déchiquetait. Le ventre de la victime était complètement ouvert et on voyait ses... organes sortirent légèrement de son corps. L'inspecteur recula de trois pas. Les ombre que la lumière projetait sur le mur étaient inquiétantes et semblaient danser autour de cette scène affreuse. Ichabod eut un haut-le-cœur et il fut prise d'une violente envie de vomir. Il fronça les sourcils et secoua la tête pour se ressaisir. Il s'avança en contournant la flaque de sang et s'arrêta à côté du corps. Il s'agenouilla et fronça le nez. C'était dé-gou-tant! L'inspecteur ne sortit pas tout de suite son matériel scientifique, il leva la tête vers Katrina.

-La.. hum... comment ça ... enfin pouvez-vous me décrire ce que vous avez vu, je vous pris?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]   Ven 5 Nov - 11:28

L'angoisse de Katrina s'atténuait doucement au fil du récit. Elle avait eu beaucoup de chance de trouver par hasard Ichabod à Londres, surtout qu'il ne vivait pas ici d'origine et puis Londres était une grande ville. Vraiment beaucoup de chance ou était-ce le destin? Peu importait, l'importance maintenant était cette affaire et surtout qu'ils restent en vie, car en venant ici et en racontant tout ce qu'elle venait d'être témoin, Katrina savait très bien qu'elle incluait désormais l'inspecteur dans cette affaire et qu'il pourrait être aussi en danger par sa faute. Elle releva alors la tête et le vit se déplacer vers le fond de la pièce à la recherche de quelques instruments semblerait-il. Elle en profita donc pour rependre la parole avec une voix des plus reconnaissantes.

"Merci infiniment et je vous prie de m'excuser de vous embarquer dans une telle affaire"

Ceci dit, elle se sentie mieux, car cette fois elle n'était plus seule et puis malgré son abandon pour l'enquête dans son village, il restait un professionnel.
Elle acquiesça d'un mouvement de tête positif à la demande d'Ichabod. Elle lui montrerait l'emplacement du lieu du crime, en espérant que le meurtrier n'y soit plus, au du moins plus sur ces gardes en les attendant de pied ferme avec son énorme tronçonneuse! Non, il ne fallait pas penser à de telles choses. Elle respira un bon coup, calmement, puis se leva de la chaise et elle sortie de l'appartement avec Ichabod Crane. Désormais dehors en pleine nuit, mais sans la pluie, elle resta près de lui -mais à une distance convenable- et lui montra le chemin. Ils se rapprochaient de plus en plus de la ruelle sombre et dorénavant ensanglantée par l'horrible meurtre. Plus ils étaient près et plus le cœur de Katrina s'affolait en se demandant toujours si le criminel était encore présent ou pas. Mais dès qu'ils arrivèrent, ils virent très bien qu'il n'y avait qu'un corps gisant au sol, enfin si on pouvait encore appeler ça vraiment un corps. La pauvre femme -qu'on identifiait uniquement par sa garde robe- était complètement déchiquetée ainsi que défigurée. C'était inhumain, comment une telle chose pouvait-elle exister? Katrina mit une main sur son visage, à la fois pour se retenir d'avoir de nouveau un haut le cœur et pour sentir le moins possible l'odeur de la mort envahissant la ruelle. De l'autre main, elle éclairait de mieux possible la scène du crime avec la lanterne qu'Ichabod lui avait remis. Par contre, elle détournait légèrement le regard et se concentrait que sur Ichabod, il était dur de regarder à nouveau droit dans les yeux cette scène, car forcément celle qu'elle avait surprise quelques minutes plus tôt lui revenait parfaitement en tête. Néanmoins, elle retira sa main gauche de devant sa bouche pour pouvoir décrire à Ichabod cette effroyable scène dont elle avait été témoin. Elle fit en sorte d’être le plus précis possible, de ne rien oublier et surtout de ne pas avoir la voix tremblante de peur en se souvenant de la scène. Elle respira et raconta tout :


"Bien sûr. J'étais sortie à la recherche de mon parapluie, il devait être dans les environs de 23h et en passant devant cette ruelle, un étrange petit bruit de moteur m'interpella. Je suis entré dans la ruelle, juste dans cette flaque de sang et c'est à ce moment qu'un éclair éclata dans le ciel et c'est là que j'ai vu le meurtre. Le corps est exactement comme je l'ai vu, mais je ne me souviens pas de si son visage était si défigurée ou pas. Quand au meurtrier je n'ai pu voir que ces yeux, car il portait un déguisement d'Halloween, il portait plus précisément une longue cape noir et une... citrouille sur la tête. Cependant je suis sûre que je pourrai reconnaître son regard: d'un noir glacial et des yeux légèrement bridée, peut-être était-il asiatique ou du moins en partie. Il avait également dans les mains une grande tronçonneuse ensanglantée. Je suppose que le bruit devait venir de là et qu'il devait s'agir du sang de cette pauvre femme... Je ne sais pas s'il a finit son travail ou pas vu que je l'ai surpris..."

Katrina ne rajouta rien de plus, elle venait de tout lui dire, elle n'avait pas vraiment vu plus de détails, vu que tout se déroula en quelques secondes et qu'elle partie en courant à la vu de l'Homme Citrouille brandissant une tronçonneuse. Elle attendit l'avis d'Ichabod et regardait souvent derrière elle, pour vérifier que personne d'autre n'était dans le coin, surtout le meurtrier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]   Dim 21 Nov - 22:37

La main posée sur son cœur qui battait la chamade, Ichabod se tenait debout face à Katrina, les jambes aussi molles que comme du caramel. Par une immense chance, l'inspecteur ne tomba pas sur le sol et il écouta d'une oreille tendue le récit de la jeune femme. Dès qu'elle annonça l'heure de sa sortit, le jeune homme sortit un petit calepin de sa poche et de quoi écrire pour noter tout ce qu'elle disait d'important. À la fin de l'histoire de Mademoiselle Van Tassel, le New-Yorkais avait reportait toutes les choses dont il aurait besoin pour mener son enquête. L'histoire avait fait trembler ses doigts ce qui rendait son écriture peu lisible par moment.

" Enquête d'Halloween

Mademoiselle Katrina Van Tassel: 23 heures ; ruelle nord à trois ou quatre kilomètre du bureau; bruit de moteur; meurtrier à la cape noir et une citrouille sur la tête ; yeux bridés et noir ; grande tronçonneuse ensanglantée.

Suite de l'enquête: "

Ichabod posa magistralement le point finale sur le papier et referma délicatement le calepin pour le ranger dans la poche de sa longue veste noir. Il se força à respirer lentement par la bouche. Sa mère lui avait une fois expliquer que si l'on respirait par la bouche, les odeurs s'atténuaient. C'est ce qui se produisit, effectivement. La mère de l'inspecteur, de son vivant, avait rarement tord. Ichabod passa une main dans ses cheveux noirs en regardant de la buée s'échapper entre ses lèvres. Toute cette histoire lui donnerait certainement quelques insomnies cette nuit. Et par ailleurs, n'était-il pas autant en danger que Katrina maintenant qu'elle était venu tout lui raconter? Franchement, le jeune homme détestait cette situation! Surtout qu'il ne connaissait vraiment personne à Londres... À pat mademoiselle Van Tassel maintenant. Que faire dans ce genre de situation? Elle devait être en grand choc psychologique! Surtout revoir cette scène après... Le jeune homme allait se rendre au bureau de police pour faire sécuriser le périmètre. Peut-être que dans cette ville accepterait-on qu'il examine le corps avant de l'enterrer ou faire autre chose avec... Ichabod posa une main réconfortante sur l'épaule de Katrina et la ramena jusqu'à son bureau en reprenant la lampe à huile dans sa main droite. Il ouvrit la porte de son "antre" et désigna un escalier à la jeune femme.

-En haut se trouve mon appartement, restez-y jusqu'à mon retour. Je ne serais pas long je vais juste parler à la police pour sécuriser la scène du crime...

Ichabod eut un autre sourire tremblotant. Elle préférait peut-être retourner là où elle logeait d'habitude. Mais ce serait plus sûr qu'elle reste là, selon l'inspecteur. Ils y verraient plus claire demain matin et après une bonne nuit de sommeil le jeune homme pourrait commencer son enquête. À moins que ça vaille mieux de passer une nuit blanche à passer au peigne fin toute la ville et interroger les rares personnes dehors. Peut-être des enfants réclamant des bonbons? Il verrait tout cela ensuite. En attendant, il ouvrit le chemin jusque dans son appartement un étage plus haut et poussa la vieille porte. Il n'y avait pas grande chose ici. C'était deux petites pièces séparées d'un demi mur. La première partie contenait une large table entouré de deux chaises poussiéreuses, un canapé et un buffet. De l'autre côté se tenait un lit sous un œil de bœuf et une petite table de nuit où s'entassaient plusieurs livres. Longeant une grande partie du mur de droite, des étagères contenaient des dizaine de livres scientifiques et mathématiques. Il posa la lampe sur la table et tendit la main vers le canapé.

-Je revient très vite!


Il fit un pas en arrière vers la porte avant de partir de la pièce, les marches des escaliers grinçant derrière lui, Il faisait très froid dans la rue. Ichabod ajusta sa veste noir en frissonnant et en sursautant au moindre bruit. Il claquait des dents en jetant des coups d'œils furtif autour de lui. Il s'imaginait à tout instant d'entendre un bruit de moteur. Il n'avait même pas vu cette scène d'horreur mais il en avait peur. Pauvre Katrina toute seule dans son appartement! L'inspecteur ne lui avait même pas laissé le choix de l'accompagner! Ce fut au bout de quelques minutes qu'il arriva devant la grande bâtisse où se dressait l'insigne " Police de Londres ". Il y avait une petite lumière à travers la vitre. Ouf! Ichabod s'avança, se tenant bien droit avec un petit air professionnel sur le visage. Il leva son poing et cogna trois fois contre le bois de la porte. Il entendit du bruit à l'intérieur de la bâtisse puis un homme qui grondait derrière la porte:

-Y'à pas de bonbons chez les policiers! Fichez le camps, les gamins, vous me faites perdre mon temps!

-Ce n'est pas un enfant, monsieur. Je suis l'inspecteur Ichabod Crane et je vient vous annoncer une scène de crime à sécuriser.


Un petit silence s'installa avant qu'un cliquetis se face entendre et le visage d'un homme d'une trentaine d'année apparut. Il avait des cheveux bruns et une légère moustache en brosse. Il hocha lentement la tête et ouvrit complètement la dite porte, éclairant le visage d'Ichabod.

-Où a eu lieu ce crime... monsieur... l'inspecteur Crane.


Ichabod lui décrit l'endroit et l'homme lui dit qu'ils se rendaient là bas le plus rapidement possible. Il doutait un peu de trouver réellement un cadavre mais après, ce n'était pas son affaire. Les inspecteurs résolvaient les crimes, les policiers arrêtaient les criminels et faisaient respecter la loi. Il referma la porte et Ichabod eut un autre frisson. Il devait à nouveau se trouver seul pendant quelques minutes dans la rue jusqu'à son bureau. Il en eut les larmes aux yeux mais il se força d'avancer, tout tremblant et le cœur battant. Au moindre bruit, il ne sursautait pas, mais il hoquetait de terreur. Et enfin il se retrouva à son bureau. Le jeune homme poussa la porte en respirant bruyamment comme s'il avait courut. Il monta les marches grinçante de l'escalier et il poussa la porte.

-Katrina?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y a t-il un inspecteur à cette heure? [pv: Katrina Van Tassel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que vous faites à cette heure ?
» [TERMINÉ] [Fevrier 1990] Un fiore pericoloso [Feat.Lovino Vargas]
» Que fais-tu à cette heure ?
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» Cette accalmie m'inquiète.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Cave :: Corbeille :: Vestiges ancestraux-
Sauter vers: