Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Mar 10 Déc - 22:03

J'ouvre les yeux sur une terre de solitude, bien loin des toits dont j'étais le seigneur. Ici, il n'y a qu'une poignée d'arbres pour revendiquer les cieux. Leurs ombres s'étirent sur la neige et tendent leurs doigts décharnés vers moi. Je sens un sourire heurter mes lèvres gelées. Cette majestueuse plaine, plus belle qu'une nymphe à la robe tressée de perles, m'apporte une douce sérénité. M'exiler au coeur de l'hiver est un choix pleinement sensé, n'ayez crainte. Le meilleur des remèdes pour mon âme déchirée.

Je m'approche d'une rivière qui chantonne au milieu du silence, tumultueuse. Au fur et à mesure que la lune et le soleil continueront leur jeu amoureux, elle s'endormira sous une mince couche de glace. L'hiver fermera ses paupières, l'été la réveillera d'un baiser. En attendant, ses eaux sont libres. Je m'accroupis, pensif. Un frisson caresse mon dos. Je ne sais plus où je me trouve sur le chemin de ma destinée. Mes pensées me transpercent comme autant d'aiguilles acérées, chauffées à blanc. C'est insupportable. Elles ne cessent d'activer les rouages de mon esprit, de brûler la chandelle de ma vie. J'en ai assez. Assez. Assez. Ce feu, alimentée par le désespoir, ne fait que me dévorer. Il provoque l'hiver de mes mots, de mes idées. Il glisse sous ma peau et meurtrit sauvagement mon cœur. Assez. Assez. Je ne peux m'échapper de ce bûcher. Mon corps est gelé, mordu par la bise, mais il abrite un immense brasier, un enfer où vagabonde des cadavres, des souvenirs, de très vieux souvenirs enfermés dans des cercueils de glace. Assez. Ass...

Je plonge. La rivière est farouche. Je me heurte aux portes de ses vagues, le choc me désarçonnant. De justesse, je parviens à reprendre le contrôle et à dompter ma nouvelle amante. Je ne nage peut-être pas aussi bien que je ne m'envole, mais c'est suffisant pour m'éviter l'effroyable noyade. Le froid m'enlace. Le froid est partout. Il fige le temps, fige l'espace. Je fais corps avec l'eau glacée, oubliant la brûlure de mes souvenirs.


[Je souhaiterais m'entretenir avec une demoiselle, du tendre nom d'Anna Noël. Vous avez très bien lu, vos yeux ne se moquent point de vous, il s'agit de la petite-fille de Nicolas Noël, le Père Noël. C'est une jeune femme très gentille, douce mais un peu naïve. Elle est maladroite et aime beaucoup son grand-père! Oh, dernier détail sans importance, Anna est très grande!]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Ven 13 Déc - 22:00

Anna Noël




Cette année était enfin LA grande année pur Anna : son grand-père lui avait demandé pour la première fois de l'aider à rendre les gens heureux pour Noël. Même si elle le faisait naturellement tout le temps recevoir cette demande la rendait vraiment heureuse.

La demande était un peu farfelue, mais comme il s'agissait d'un premier aperçu du travail, cela était tout à fait normal. Anna avait beau se dire cela, elle ne comprenait pas pourquoi le travail de Père Noël nécessitait une ballade en forêt.

Toute personne normale aurait pris cela pour une farce, surtout lorsque l'on sait que le Père Noël est un grand farceur ! Mais Anna était si naïve et si admirative de son grand-père que cette idée ne lui traversa pas l'esprit. Elle était donc en plein hiver, dans une forêt, seule, sans vraiment d'autre but que de faire une « ballade de Noël » et elle avançait gaiement, sans se soucier des branches décidément trop basses pour elle.

Le paysage était vraiment magnifique, tout à fait celui rêvé par un prince de Noël, songeait-elle en avançant entre les arbres enneigés, à côté d'une rivière limpide, sous le ciel fleuri de nuages neigeux.
Mais elle était seule, même les animaux restaient cachés : pas un écureuil ne venait courir entre ses pieds.

Enfin, c'est ce qu'elle pensait lorsqu'elle entendit quelque chose tomber dans l'eau. Elle se rapprocha de la rivière pour voir de quoi il s'agissait. Un homme venait de plonger dans l'eau, il semblait avoir abandonné son corps aux flots.

Inquiétée, Anna essaya de le secourir. Elle alla chercher une branche, puis revint près de la rivière avec l'intention de la tendre au nageur. Même s'il savait nager, il devait sortir de l'eau ou il allait mourir de froid. Mais dans la précipitation, Anna s'élança un petit peu trop en avant et au lieu de sortir l'homme de l'eau, elle vint l'y rejoindre. Elle tomba juste à côté de lui, l'éclaboussant entièrement d'une eau glacée qui la frigorifia en un instant. Heureusement, elle avait pied.

« Hum... Bonjour ? »


… Belle présentation !


Dernière édition par PNJ le Dim 22 Déc - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Mer 18 Déc - 18:02

Une grande salle de bal s'étire dans mon esprit fatigué. De grandes bannières immaculées décorent les lieux, et d'immenses miroirs sont accrochés aux murs. Chacun d'entre eux reflète un souhait, une merveille enfouie au plus profond de nos cœurs. Je pénètre sur la piste enneigée, où circule majestueusement des vols de harfangs. Le temps semble s'écouler très lentement, décortiquant tous les gestes et les mouvements. Ici, le froid est le seul souverain, le grand maître de cérémonie, le talentueux chef d'orchestre. D'un coup de baguette, il exalte la symphonie du silence. Je le salue d'un signe de tête, mais il ne me prête guère attention. Je ne suis qu'un insecte pour lui, en cette période d'hiver. Une minuscule flammèche qu'il se contentera de souffler d'un revers de supériorité. La musique devient de plus en plus lente, au fur et à mesure que je m'avance dans la salle. Les harfangs ne sont plus qu'un tableau aux couleurs glacées, les miroirs se brisent et ma peau bleuie. Un soupçon de sommeil s'empare de moi. Je ne peux pas lutter, pas contre le froid qui m'environne, qui me dorlote, m'étouffe, m'aspire...

SPLASH. J'ouvre les yeux brusquement, cherchant l'air de mes poumons. Crachotant l'eau gelée, insidieuse et démoniaque, je tente de reprendre possession de mon corps. Mes membres ankylosés m'obéissent de mauvaise grâce. Quelques mouvements me permettent de remettre la machine en marche, de réchauffer mes pauvres rouages. Un peu plus, et j'aurais sombré dans les eaux mortelles. Abandonnée dans la vase et le froid... Un triste sort. J'avais été sauvé par... Une demoiselle. Cette dernière, étonnamment, n'avait même pas besoin de nager pour se maintenir à la surface de la rivière. Elle grelottait, visiblement gelée, mais me gratifia d'un "bonjour" très naturel. J'eus furieusement envie de rire, oubliant pendant un instant le froid mordant.

-"Salutations, jeune demoiselle, et un très grand merci!" lançais-je avec un enthousiasme que je ne me connaissais pas. Je tentais une révérence aquatique, ce qui n'eut pas un franc succès, mais acheva de m'arracher un sourire.

Il valait mieux pour elle qu'elle ne demeure pas plus longtemps dans ce nid à frissons. Elle ne paraissait pas être une habituée des sensations fortes, contrairement à moi. Après tout, cela devait être la quatrième fois que je manque de périr de froid. Cinq en comptant ce tueur fou qui a failli congeler Full. Avec une nouvelle énergie, je me hissais sur les berges couvertes de neige, mes habits complètement trempés, et j'aidais ma sauveuse à faire de même. Que faisais-t-elle ici, à errer au milieu de nulle part? Je me retins de lui poser la question. Au fil du temps, j'avais appris à me mêler de mes propres affaires, tout en volant celles des autres. Charmant paradoxe, s'il en est.

-"Je vous présente mes excuses les plus sincères pour cette baignade glaciale, demoiselle...?"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Dim 22 Déc - 19:42

Anna Noël




Le jeune homme semblait complètement déconnecté de la réalité lorsqu’il se rendit compte de la présence d’Anna à ses côtés. Elle n’avait pas bougé – en omettant les grelottements dus au froid – et restait là à regarder cet inconnu qui démêlait les fils de son esprit pour retrouver le chemin du réel. Que faisait-il là ?

« Salutations, jeune demoiselle, et un très grand merci!»

L’enthousiasme dans sa voix faisait perdre les quelques questions naissantes dans l’esprit d’Anna. La seule chose qu’elle désirait en ce moment était de lui parler. Non, en fait, elle ne cherchait même pas à lui parler, elle voulait rester là et le regarder. Pour une raison mystérieuse, il la faisait rire. Anna n’avait pas l’habitude de se moquer, et pourtant, elle avait envie de rire en voyant ce jeune homme faire un semblant de révérence polie dans l’eau. Son sourire était pour le moins charmant et la forçait, sans raison valable à sourire à son tour.  

« Je vous présente mes excuses les plus sincères pour cette baignade glaciale, demoiselle...?»

Il était vraiment charmant ! Qu’avait-il demandé pour Noël ? Il fallait que son grand-père lui trouve quelque chose de fantastique, pour qu’il ne soit plus tenté de se laisser porter par le courant dans une rivière glacée… Même si cela lui permettait de rencontrer des " demoiselles " .

« Ne vous excusez pas, tout est de ma faute » concéda Anna, réfléchissant toujours à un cadeau pour cet inconnu.

Oui, elle devait vraiment savoir ce qu’il voulait pour Noël !

« … Noël »
Ses paroles suivant sa réflexion, ce mot sortit tout seul de sa bouche.  Elle n’avait plus le choix, il fallait qu’elle le lui demande maintenant !

« Dites moi, je me permets de vous poser une question : quel cadeau vous avez demandé au père Noël cette année ? » demanda Anna en rejoignant la berge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Ven 27 Déc - 0:14

La demoiselle, bien que souriante, ne sembla pas saisir la manière aimable et courtoise dont j'usais pour obtenir son nom. Dois-je me répéter? Cela serait d'une impolitesse sauvage. Ce n'est pas une abrutie, ou une pauvre dégénérée. Peut-être ne désire-t-elle pas se présenter à un inconnu. Ce serait plausible. Après tout, la prudence est une très grande qualité. Un plongeon dans les eaux infernales de Dante ne rends pas intime pour autant, je devrais avoir appris cette leçon depuis des lustres.

Je n'étais pas parvenu à lui subtiliser le secret de son nom, mais au moins, elle ne me tenait pas rigueur du désagrément encouru. Cette dame élancée aurait pu me reprocher mon manque d'attention, la folie de ma présence au coeur des glaces, le piètre sens du danger dont j'avais fais preuve, et nombre d'autres circonstances qui avaient conduites au triste état dans lequel elle était. Trempée et gelée! Pourtant, ses lèvres restèrent douces, ses mots ne s'écartèrent pas de leur ton gentillet. Je venais de faire partiellement connaissance avec une humble et généreuse créature. Tout l'honneur était pour moi, bien entendu.

-''La seule faute dont vous êtes coupable, c'est de m'avoir sauvé des griffes pourpres de ma vieille compagne. Je vous conseille de laisser cette belle formule veloutée à plus bas que vous, jeune demoiselle. On ne s'accuse pas des vols d'un autre, règle de diamant!"

J'aurais pu lui réciter mon codex du parfait voleur mais j'étais bien trop occupé à m'ébrouer. Une pluie de gouttelettes froides s’abattit sur la berge. Ah, je n'avais aucune pitié pour les esprits des galets. Toutes mes excuses, j'y suis forcé. Entre me transformer en bonhomme de neige et offenser l'invisible spiritualité de la nature, je préfère serrer la main de la deuxième option. Tout en remettant de l'ordre dans mes cheveux d'émeraude, je me tournais vers ma grande sauveuse et fut surpris par un mot s'échappant de la harpe de sa voix.

- "... Noël "

Noëlle? Ce serait donc son nom? Je me plais à faire l'amusante comparaison entre cela et le fameux jour dont tout le monde attends la prochaine arrivée. J'admire la poésie d'un tel moment!
Moi et Noël, seuls en plein hiver,
où l'on me fait cadeau de ma vie,
sauvé de la glace et de l'écarlate oubli,
caressant les courbes d'une blanche rivière!
C'est plus qu'approprié. Je prends cependant garde à ne pas le lui faire remarquer, il serait triste de la blesser par une incartade malvenue. Ajoutons à cela une envie de ne pas rester seul. Je ne peux que me moquer de cette ironique pensée. Ne pas rester seul! N'est-ce pas la solitude que je suis venu quérir, ici bas, là où sévissent les neiges et les ombres? Je ne me comprends plus. Tel le labyrinthe qui soudainement ne se souvient plus de ses couloirs.

Noëlle reprends à nouveau la parole, cette fois pour poser une question à la fois étrange et... touchante? Je suis pris au dépourvu. Ce n'est pas comme si j'avais fais une véritable liste à ce vieux Père Noël. Non pas que je mettais son existence en doute - un traîneau volant qui traverse le ciel de Londres suffit pour m'ôter l'audace de questionner la véracité de sa légende - , c'était simplement que je n'étais pas réellement le plus pur des garçonnets. Et tout le monde sait qu'il ne distribue ses cadeaux qu'aux gentils enfants. Alors je ne prenais jamais la peine de lui demander quoi que ce soit. Il suffisait de me servir chez les autres.

Et puis, quels étaient mes besoins? De quoi avais-je donc envie? Rien que ce doux grand-père ne puisse m'offrir. Il n'a ni le pouvoir d'intimer à la dame Temps de retourner sur ses pas, ni celui d'éliminer mes démons. Je choisissais la franchise, faisant face à Noëlle.

- "Aucun, comme chaque année. Je sais que c'est rare, mais je suis comme cela, je ne demande jamais rien. Et vous?" dis-je le plus naturellement du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Jeu 2 Jan - 21:21


FIN DE L’ÉPREUVE N°1
Le gagnant est déjà choisi, vous ne connaîtrez son identité qu'à la fin des 3 épreuves.
Cependant, en tant que participant de cette épreuve, vous gagnez le droit de poster 2 réponses à une des épreuves suivantes, si vous le désirez.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   Dim 12 Jan - 19:31

Anna Noël


Le jeune homme en face d’Anna s’offusqua de ses paroles, il devait avoir l’habitude de tout supporter, prendre chaque faute pour lui-même, sans chercher à comprendre d’où venait réellement la faute. Anna savait bien qu’il n’y avait aucune raison de s’accuser pour quelqu’un d’autre, et de toute façon elle ne mentait jamais. Quand elle s’excusait, elle ne faisait pas juste que prononcer des mots superficiels mais elle le pensait vraiment, alors voir ses paroles remises en cause lui fit un pincement au cœur. Elle n’était absolument pas tombée à cause de lui, on ne peut pas tomber à cause de quelqu’un qui ne se doute même pas de notre existence… Le choix qu’elle avait fait était le coupable, et comme elle avait fait ce choix, elle était coupable. Raisonnement logique, transitivité implacable avec point de départ véridique.

S’il n’arrivait pas à percevoir cette évidente suite logique, il était certain que cet homme devait avoir l’esprit embrumé. Peut-être le froid avait-il un quelconque effet sur le cerveau ? Ou peut-être allait-il mal ? Il était possible aussi que la vie lui ait imposé de souffrir à la place des autres. Anna ne savait pas quel était la véritable raison, mais elle devait l’aider. Mais pour l’instant, elle attendait la réponse à sa question, elle ne devait pas le forcer sinon il risquait de se braquer. Il était donc préférable d’oublier cela pour l’instant.

D’ailleurs, il semblait réfléchir profondément pour pouvoir lui servir une réponse. Quand il prononça enfin son désir pour Noël, Anna fut troublée, c’était la première fois qu’une personne lui disait cela, et cela confirma ses craintes quant à l’état de ce jeune homme. Vraiment, le froid avait des effets dévastateurs ! Comment pouvait-il dire aussi calmement « Aucun, comme chaque année. Je sais que c'est rare, mais je suis comme cela, je ne demande jamais rien. » ?

Mais lorsque la question lui fut retournée, elle se retrouva prise au dépourvu… Son grand-père était le père Noël, elle ne rêvait à rien hormis voir les personnes heureuses. Et ce souhait, son grand-père le réalisait tous les ans. Et cet homme aurait donc échappé à son souhait ? Evidemment, s’il n’écrivait pas sa liste, le Père Noël ne pouvait pas savoir ce qu’il voulait, et en plus, il était ne semblait pas avoir de localisation précise pour se baigner dans une forêt mystérieuse. C’était donc pour cette raison qu’elle était ici, son grand-père lui offrait le privilège de rendre heureux une personne que lui-même ne pouvait pas satisfaire. Intérieurement, elle remercia son grand-père du cadeau merveilleux qu’il lui avait fait.

« Chaque année, je veux que tout le monde soit heureux. Et tous les ans mon grand-père réchauffe le cœur de nombreuses personnes, cela me rend vraiment heureuse. Cette année, il m’a fait un cadeau tout particulier, un petit peu en avance : il m’a permis de vous rencontrer ! » répondit joyeusement Anna

Puis elle ajouta :

« Au fait, nous ne nous sommes pas présentés : Je m’appelle Anna, Anna Noël, et vous ? »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au coeur de l'hiver... [Anna Noël]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» L' EAU et le COEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Repère des événements :: Le Noël des Burtoniens :: Épreuve N°1-
Sauter vers: