Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Où les géants et les imbéciles vont s'étendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où les géants et les imbéciles vont s'étendre   Lun 2 Juin - 23:36

(pour ceux qui lisent au fur et à mesure que je publie: attention l'épisode du soir est en deux parties)
(la post-face très bientôt)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où les géants et les imbéciles vont s'étendre   Mar 3 Juin - 20:53

POSTFACE

L'agent Clark souffla... Supporter les récits sans fin de ce vieux débri lui devenait insupportable... surtout pour ça... le pays des merveilles... Otto l'avait encore une fois baladé en lui racontant n'importe quoi avec au bout du compte, après ces longues heures à l'écouter pas la moindre information valable à exploiter.

Clark en avait assez de ce bonhomme et de sa manière de le regarder sans être vu derrière ses lunettes noires... Il pouvait bien dénigrer sa chenille imaginaire... il ne valait pas mieux: cynique, manipulateur, imbu de sa petite puissance. L'agent Clark sentait monter en lui dégoût et lassitude et ce trop plein là se transformait en colère... il n'avait qu'une envie: envoyer balader le vieux et le renvoyer à l'insignifiance de ses histoires pour enfants.

Clap clap clap.... L'agent Clark frappait des mains lentement en fixant Otto.

- Très joli conte... bravo... oh la belle histoire... quelle perte de temps vous vous fichez vraiment de moi!!! Je suis là, je vous écoute radoter  et radoter et radoter encore... vous n'avez aucune... aucun respect pour moi Otto... vous n'avez jamais eu l'intention de me livrer la moindre information, vous vous amusez juste à profiter de l'importance que l'agence vous a donné ... on se demande bien pourquoi... pour immobiliser des agents et des moyens... vous êtes abject Otto, je ne supporte plus votre manège... je ... je vais demander à changer d'affectation....

Otto regardait Clark en silence. Il n'avait l'air ni désappointé ni faché de ce qu'il entendait, il semblait comme attendri par la  rébellion du petit agent.

- Je suppose, dans ces conditions, que l'issue de mon altercation avec Absolem ne vous intéresse pas...
- Non ça ne m'intéresse pas. Gardez vos billevesées pour la jeune recrue qui me remplacera à votre chevet... je ne veux plus de vos histoires

Otto le regardait , Clark était marchait de long en large le long du lit comme incapable de prendre la décision de partir.

- C’est dommage... vraiment dommage... vous étiez prêt Clark... cette histoire devait être la dernière.
- Oh n'essayez pas de me me manipuler ... je vous connais, vous passez votre temps à mentir et à inventer.

- Vous êtes aveuglé par votre raison Clark... Je ne vous retiendrai pas mais... (Otto se tut quelques secondes) ... mais j'aimerai vous montrer quelque chose et après vous déciderez si vous quittez votre place ou non... Etes vous d'accord?

La voix d'Otto qui s'était faite très douce et calme tranchait avec la colère de l'agent.
Clark n'était pas parti il était toujours là à écouter le vieux fou... sans doute parce qu'avant d'abandonner son poste il aurait aimé en calculer toutes les conséquences... pouvait-il vraiment le faire?

Il se rassis en face d'Otto et lui dit
- Je vous donne cinq minutes

- Cela fait plus de 100 ans maintenant que j'ai rencontré Absolem et qu'il m'a dévoilé son plan pour éviter la mort... je dois être lui et il doit être moi... cet argument n'a rien voulu dire pour moi pendant des années ... j'ai douté. Je ne voulais pas comprendre. Moi aussi agent Clark, j'étais comme vous... rationnel... mais aujourd'hui je sais.


Otto sortit ses longues mains de sous la couverture et saisit celle ci. Il la projetta à ses pieds en découvrant son corps.
Clark ne put réprimer un cri d'horreur. Le corps d'Otto n'avait plus rien d'humain, il avait bien une tête, des épaules et des bras mais tout le reste du corps ressemblait à une grosse larve munie de minuscules membres ... comme les bras de dizaines de bébés greffés sur un gros sac.

- Me croyez vous maintenant agent Clark? Comprenez-vous le mal qui me ronge depuis cent ans... pourquoi je ne marche plus, pourquoi quand chacun de ces bras est sorti, j'ai cru mourir?
Clark livide ne disait plus rien.

- L'affrontement avec Absolem approche... il signifiera peut-être ma fin... oui peut-être car l'Oracculum ne dévoile qu'un moment et pas la totalité de l'histoire...
Mais ...comprenez bien que je vais à ce combat pour tout ce que nous pouvons y gagner pas pour ce que je peux perdre!
J'ai besoin de vous agent... car ce combat qui monopolise l'esprit d'Absolem depuis si longtemps nous servira de diversion.... les habitants du pays des merveilles entier seront là pour assister à l’affrontement et pendant ce temps là, le pays sera à nous.
Vous agent Clark, vous irez dérober l'oracculum, le narguilé de la chenille, les gigancakes et toutes sortes d'autres merveilles. Toutes ces années, tous ces voyages j'ai appris, comme je vous ai appris ces longues heures où vous m'avez écouté...
je sais maintenant ouvrir un portail.... le lapin m'a appris! Vous passerez avec moi et avec une escouade d'homme que vous allez recruter et former pour cette mission... A moins que vous ne vouliez toujours partir... bien entendu."


Ansi s'achève ce récit édifiant, bonne nuit les petits
votre dévoué,

Otto
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Où les géants et les imbéciles vont s'étendre   Mar 3 Juin - 20:57





bisou-ou-ous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où les géants et les imbéciles vont s'étendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où les géants et les imbéciles vont s'étendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 03. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (terminé)
» Une ******* dans le potage [Quête pour imbéciles, Lou et moi]
» Louve B. Kaffman -- Méfie-toi toujours des imbéciles, ils sont plus dangereux que les loups.
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» A SUPPRIMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Atelier :: Cabinet d'écriture-
Sauter vers: