Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Phase N°1: Rencontres (Tarrant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Mer 2 Juil - 23:38

En ce splendide début de soirée, une foule de personnages très distingués s'engouffrait en bon ordre par les portes de la Clock Tower. Torquato Tasso se tenait paisiblement non loin de ces dernières, saluant les arrivants et vérifiant leurs "invitations", diverses et variés. Il pouvait s'agir d'écrits, poèmes ou autres contes, mais Torquato acceptait également les compositions musicales, les tableaux et même de lourdes sculptures. Assisté d'autres gentilshommes, l'individu courtois se faisait ensuite un devoir de recueillir chapeaux et manteaux, ainsi que de conduire l'invité jusqu'aux portes. Le rôle d'accueillir les participants à un bal était primordial, et Torquato en tirait une humble fierté. En tant que porte-parole de sa société, il était le plus à même de remplir ce rôle vital. Il était impeccablement vêtu de noir, un masque blanc traversé par une croix écarlate lui couvrant le visage. L'homme eut d'ailleurs un sourire invisible en repensant à toutes les magnifiques œuvres qu'il avait pu admirer. Le Bal d’Été s'annonçait remarquablement bien!

Il pivota sur ses talons pour accueillir le prochain invité, qui se révéla être un jeune homme distingué. Il portait une veste noire, un pantalon tout aussi noir, une cravate résolument noire et une chemise... blanche. Une rose était attachée à sa boutonnière,et ses cheveux étaient coiffés avec perfection. Son masque, quant à lui, était coupé juste au-dessus de son nez, d'un beau noir, avec quelques signes en poudre de diamant sur les cotés.

L'homme se présenta alors, sous le nom de Tarrant. Torquato reconnut là l'alias de l'un de leurs invités de marque.  

- Je vous souhaite le bonsoir! Vous êtes le bienvenu au grand Bal d’Été! Néanmoins, je vous prie de bien vouloir me remettre votre invitation. Sans cela, j'en suis sincèrement navré mais je serais malheureusement dans l'obligation de vous refuser l'entrée à cette remarquable soirée.

Il lui tendit aussitôt un papier, que l'homme saisit avec douceur. Il en entama la lecture sans plus tarder.

Une goutte de rosée,
Défile sur le fil
De mes pensées
Versatiles.
Je suis en recherche d'inspiration.
Mais tout ce que j'arrive à trouver
Ce sont des rimes idiots et indignes d'attention
Ça y est ! Mon destin est scellé !
Pour le 2 Juillet ? Je n'aurai jamais le temps !
Je vais produire quelque chose de médiocre, je le sens.
Je suis là, planté
A attendre désespéré
Qu'une petite idée
Vienne pointer le bout de son nez
En êtes vous étonné ?
Vous ne devriez pas car je l'avoue les poèmes sont loin d'être ma spécialité
Ces mots pleins de doigtée que je ne peux maitriser
Un poème ? Mais pourquoi moi !
Bon concentrons nous,
Je le touche du bout des doigts
Ah ! Je vais en devenir fou !
Administrateur adoré
Tout ça pour vous dire en toute simplicité:
Je n'ai pas d'idées.

Après un long silence, Torquato Tasso plia soigneusement la précieuse oeuvre, et tira de sa poche un petit badge, de forme ovale, très élégant, représentant un homme de profil. Le gentleman donna donc cette curieuse récompense à son invité.

Spoiler:
 

Puis, il s'inclina devant Tarrant, lui offrant de le conduire lui-même jusqu'à la salle des balles. Le guidant à travers le dédale des pièces et des couloirs de la Tour, il finit par prendre congé devant une porte dorée, avec une dernière poignée de main à l'encontre de son honorable convive. Derrière la cloison de bois, des rires gracieux et une musique raffinée s'élevaient. Lorsque Tarrant entra, il découvrit une salle grandiose et lumineuse. Le plafond s'élevait très haut, constellé de plusieurs lustres de rubis. Les murs étaient peints de miel, tandis qu'un orchestre majestueux était installé sur une estrade. Des tables et des chaises disposées un peu partout permettaient à ceux qui le désiraient de se reposer et de se réunir pour discuter, voir pour jouer aux cartes ou aux échecs. Il ne fallait pas non plus oublier l'immense buffet qui s'étalait au fond de la salle de bal, surchargé de plats exotiques, inconnus ou mystérieux. Mais le plus important et le plus beau était sans conteste la piste de danse, sur laquelle valsaient des dizaines de danseurs expérimentés.

L'atmosphère chaleureuse et conviviale, la foule colorée et courtoise, tout était fait pour que l'été ne quitte pas la pièce. C'est ainsi que Tarrantfit son entrée dans le grand bal!

[Pour le déroulement de la première phase, consulter ce sujet]

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles-Henri

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Londres, dans une résidence privée

Feuille de personnage
Points de folie: 30
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
110/1000  (110/1000)

MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Mar 8 Juil - 10:19

Je sors de ma dernière réception pendant que Londres s'éveille. Il doit être cinq heures du matin. Mais cette réception me sera très utile pour l'avenir de l'entreprise: j'ai reçu des potentielles aides financières et partenaires commerciaux. Sans adresser un regard à mon domestique, je monte dans ma voiture ( note de l'auteur:calèche à l'époque )et je médite sur le sens de la vie. ( Parfaitement ! Je ne dors pas !) D'un coup, mon cocher incompétent fait bouger le carrosse qui me réveille m'interrompt à mon intelligente réflexion. ( D'ailleurs, quand on sera rentré, je le vire celui là...) Je manque de peu de tomber de la moquette. Je veux faire la leçon à ce maladroit comme il se doit, quand un papier griffonné, glissé dans ma poche me détourne de ce moins que rien. Qu'est ce donc ? Ce papier, j'en suis certain, je ne le possédais pas en venant à cette fête... On me l'a donc glissé dans ma poche durant la fête... Qu'est ce donc ? Une demande en duel ? Une lettre d'amour passionnée ? Cela ne m'étonnerai pas, vu mon charisme mais mon coeur appartient déjà a Yume... Mais trêve de beaux discours, je prends le papier, le déplie et le lis. Quelque chose ressemblant à un sourire apparait sur mon visage. Non. C'est bien mieux que ça.
***
Un bal. Un bal d'été.Pour les personnes à l'esprit éveillée. J'émerveille. Cette personne sait manier les mots, c'est sûr. Il était temps que l'on reconnaisse mon éclat ! Cette nouvelle m'avait mis d'une bonne humeur, tellement bonne que je n'avais pas renvoyé ce stupide cocher, malgré tout. En ce moment, je joue aux échecs avec mon père. Cette nouvelle me plonge dans une satisfaction sans bornes. Je pourrais peut-être rencontrer d'autres boosts pour l'entreprise... J'attends, patiemment que mon masque soit prêt. Ma tenue avait été simple a confectionner...( note de l'auteur: l'hystérie façon Charles-Henri ) Mais dans tout ce bonheur, il y a peut-être une petite tache: cela fait plus d'une semaine que je n'ai pas vu ma chère cousine, c'est assez triste... Maintenant son image s'imprègne dans ma tête... Je joue un coup...Tiens ? C'est vrai, il me faut un alias....Voyons voir... Un alias...Yume...Un alias...Yume.... Comment s'appelait son amour imaginaire déjà ? T...Ta...Tarrant si ma mémoire est bonne. Oh , mais elle l'est forcément. Soit ! Je m’appellerai ainsi alors. Elle n'en saura rien et puis, lui il est imaginaire donc il ne peut contester... Même s'il existait, il serait surement honoré de l'honneur que je lui fait... Chapelier....Sérieusement...? Quel métier de raté ! (note de l'auteur: Ah....La jalousie...)
***
- Je vous souhaite le bonsoir! Vous êtes le bienvenu au grand Bal d’Été! Néanmoins, je vous prie de bien vouloir me remettre votre invitation. Sans cela, j'en suis sincèrement navré mais je serais malheureusement dans l'obligation de vous refuser l'entrée à cette remarquable soirée.

Je lui tends mon invitation et j'en profite pour le détailler: il est très élégant. Un peu moins que moi mais élégant. Sa tenue est un peu....extravagante. Tout réside dans la simplicité selon moi, et je suis un génie.  ( note de l'auteur: de toutes façons, pour lui, n'importe quelle excuse et bonne, même si elle est fausse, pour se faire passer avant les autres !) Avec un sourire, il me tend un badge élégant faisant mes éloges et met mon poème dans sa poche. Il m'accompagne jusqu'à la porte puis nous nous serrons la main avant de nous quitter. Si toutes les personnes sont aussi courtoises et sympathiques que cet homme, je vais passer une délicieuse soirée, je le sens ! Et je ne me trompe jamais, alors... Je franchis la porte or et j'arrive dans une salle de réception somptueuse où même moi, le génie, le meilleur, ne ferait pas mieux. Donc, à mon niveau, donc qu'aucun de mes autres hôtes n'aient peu m'offrir jusqu'à présent. Une musique de très bon goût s'élève dans l'air pendant que je pénètre, à mon aise dans cette fabuleuse soirée.


Dernière édition par Tarrant le Mar 8 Juil - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Mar 8 Juil - 10:19

Le membre 'Tarrant' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Piqué du Faucon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Mar 8 Juil - 18:33

Juvénal
Autorité suprême, point final !!!

Juvénal était, au sein de la haute société londonienne, une véritable légende, presque aussi connu et respecté que l'excentrique Willy Wonka. Il avait atteint son actuelle position en travaillant très dur, chaque jour de sa longue vie, et reposait désormais au sommet, avec le poids de dizaines d'industries sur ses strictes épaules. C'était un homme à l'âge relativement avancé, comme en témoignait sa peau parcheminée et sa barbe mêlée de blanc, mais il se tenait toujours droit comme le pic qui l'avait vu naître. Juvénal se déplaçait parmi les invités, connaissant chacun d'entre eux par leur alias et leur véritable prénom, lorsqu'il aperçut une nouvelle tête. Un jeune homme distingué, à la tenue sobre mais efficace, qui portait le même type de masque que lui - sauf que celui de Juvénal était coloré d'un bel orange crépusculaire -. Le vénérable gentleman s'approcha de lui sans se presser, arrivant à sa hauteur.

- "Bonsoir, mhmm... Tarrant, il me semble ?... Votre présence ici est rafraîchissante. Cela fait des années que nous n'avions pas eu de sang neuf, dans nos superbes réceptions. Pour ma part, je me fais connaître sous l'alias de Juvénal."

Il lui serra la main, sa poigne très ferme. Juvénal n'avait pas un ton doucereux ou mielleux, non, il s'imposait. C'était lui, le plus important et le plus fort des deux. Le vieil homme fut quelques instants absorbé par les couples évoluant sur la piste de danse, avant de reporter son attention sur son interlocuteur. Son regard se fit dur comme le diamant.

-"Jeune homme, je vous demande de courir à l'autre bout de la pièce. Maintenant. Là-bas, vous trouverez un plat où se trouve des cuisses de poulet. Tenez-vous à côté du plat et imitez le bruit de la poule en battant des bras. Vous m'avez compris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Charles-Henri

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Londres, dans une résidence privée

Feuille de personnage
Points de folie: 30
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
110/1000  (110/1000)

MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Mer 9 Juil - 10:28

Un vieil homme se dirige vers moi. Il ne se presse pas, j'ai donc le loisir de le détailler: sa barbe commençait à montrer les signes de son âge avancé, mais il restait aussi droit... Qu'un pic ? Son regard était autoritaire, dur... Il me faisait vraiment penser à mon père, son portrait craché en plus vieux. Si on m'apprenait que cet homme est mon grand-père, je ne serai pas étonné. Je remarque d'ailleurs que son masque est similaire au mien ( preuve de bon goût ), sauf qu'il est d'un bel orange...

- "Bonsoir, mhmm... Tarrant, il me semble ?... Votre présence ici est rafraîchissante. Cela fait des années que nous n'avions pas eu de sang neuf, dans nos superbes réceptions. Pour ma part, je me fais connaître sous l'alias de Juvénal."


Comment connaissait il mon nom ? Non, pas mon nom, mon alias. Après tout, c'est du pareil au même... Mais en tout cas, il à l’œil, avec ça, de l'intelligence... Une personne très respectable. Mais, il me fait beaucoup trop penser à mon père, le même type de voix... Peut-être que tout les maîtres d'industries à succès sont comme ça...Et je leur ressemblerai un jour... Qui sait ? ( oui, je ne connais pas son métier mais mon petit doigt me dit qu'il l'est....Celui ci ne me trompe jamais !) Quand il me serra la main, j'avais la désagréable impression que celle ci se faisait broyer... Il était fort et imposant...Mais après tout, j'avais l'habitude... Mais le bon côté des choses, c'est que c'est une personne des plus raisonnables...

-"Jeune homme, je vous demande de courir à l'autre bout de la pièce. Maintenant. Là-bas, vous trouverez un plat où se trouve des cuisses de poulet. Tenez-vous à côté du plat et imitez le bruit de la poule en battant des bras. Vous m'avez compris ?"

Ou pas...Mon sourcil se soulève, comme si on venait de me faire une plaisanterie de mauvais goût ( c'est peut-être le cas...)

"-Je vous demande pardon...? Vous plaisantez...? " En voyant son regard, j'ai du me rendre à l'évidence. "Apparemment non." je soupire, laissant mon sourcil tranquille.

*Mais que fait il...? Pourquoi me demande t'il cela ? Que veut il ? Me ridiculiser en public ? Avec ça, c'est sûr que ma réputation et mon honneur tombent à l'eau... De plus, cette action risquera de troubler ce calme si apaisant de cette fête...Je ne suis pas un fou pour le divertir ! Il me déçoit beaucoup... Mais si je refuse, il serai capable de me transformer en bouillie... ( note de l'auteur: à notre époque il aurait dit: "en nuggets de KFC") Je n'ose pas me rappeler ce que mon père à fait subir à la dernière servante... Je ne peux pas négocier, il aura le dernier mot...Que faire ? *

Jouons la neutre.

-....J'ai compris votre ordre mais je n'en comprends pas le but. Pourquoi ? Mon cher, pourriez vous éclairer ma lanterne ? Voulez vous me retirer tout honneur ? Troubler la fête ? Affirmer votre autorité, que je ne conteste pas ? Ou alors souhaitez vous me tester...? Car, j'en suis navré, je ne peux exécuter un ordre sans en comprendre le sens.


Je soutiens son regard, restant neutre avec un peu de dureté pour lui faire comprendre que je ne suis pas qu'un larbin. J'ai besoin de savoir pourquoi. En un sens, je ne le crains pas (trop) car mon père est pareil. J'espère ne pas le vexer...Je suis resté poli et courtois,il n'y a pas de raisons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Ven 25 Juil - 18:55

Juvénal
Autorité suprême, point final !!!

Juvénal n'avait pas toujours été un homme imposant et refusant de plier l'échine face aux autres. Si travailler sans relâche était pour lui une évidence depuis son plus jeune âge, tenir tête à plus fort que soi avait été l'une de ses grandes difficultés. Jeune novice dans le domaine de l'industrie, brillant mais naïf, il avait obéit aux ordres du haut commandement sans réfléchir, et dès lors, il n'avait pu se forger sa propre opinion, ni grimper au sommet. Il stagnait, réduit à un rôle de laquais, dénué de volonté propre ou d'esprit d'initiative. Juvénal n'était devenu ce qu'il était aujourd'hui qu'en tirant un enseignement de cette mésaventure: il faut différencier obéissance aveugle et choix réfléchi d'obéir. L'une est néfaste à la croissance, l'autre permet d'avancer sur le chemin ardu de la vie.

-"Vous ne pouvez exécuter un ordre sans en comprendre le sens, c'est cela ? Bien vu. Vous avez tout à fait raison, Tarrant! Dans le cas contraire, j'aurais été dans l'obligation de vous adresser une solide réprimande. Je n'apprécie guère les jeunes gens qui ne cogitent que peu avant de suivre les directives, même si l'obéissance est parfois nécessaire pour que le système fonctionne."

Le vénérable homme d'affaire fouilla dans son costume, en ressortant un badge. Il offrit celui-ci à Tarrant, non sans échanger une seconde poignée de main, encore plus rude que la précédente. Son ton était aussi inaltéré que le coeur d'un rocher. Il prit soudainement l'épaule de son interlocuteur.

Spoiler:
 

-"Continuez ainsi, et travaillez avec acharnement. Vous êtes sur la bonne voie! D'ailleurs, vous me rappelez un homme coriace et accompli, que je croise parfois dans mes transactions avec d'autres entreprises. La même trempe! Bien, ce fut un plaisir, Tarrant."

Relâchant le jeune homme, Juvénal s'éloigna avec dignité et droiture.

[Défi réussi --> Ne pas obéir aveuglément à un ordre donné avec autorité
Score de Tarrant: 2 Badges
Vous êtes actuellement à égalité avec la plupart des participants.
Vous pouvez relancer le dé.]
Revenir en haut Aller en bas
Charles-Henri

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Londres, dans une résidence privée

Feuille de personnage
Points de folie: 30
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
110/1000  (110/1000)

MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Dim 27 Juil - 7:11

Un test. Un test. J'en étais sûr. Ah je suis si intelligent...! C'est un beau départ pour le fabuleux Tarrant dans cette somptueuse réception ! Je serai inoubliable ! Peut-être cet homme pourra m'appuyer plus tard, il a l'air puissant. Un badge ? Je suppose que c'est ma "récompense". Mais pour quoi faire ? Je verrais bien... Un éclair. Je tourne la tête, et...

Non ! pas possible cette jeune fille qui se dirige vers la piste de danse elle ressemble à....à Yume ! Non, ce n'est pas possible ! Elle ici ? Je me fais des idées... Il faut que je vérifie. Je me fraie un chemin entre les gens: si c'est elle, au moins, elle n'est pas accompagnée d'un homme....Juste une fille...

(dsl manque de temps et d'inspiration )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Dim 27 Juil - 7:11

Le membre 'Tarrant' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Piqué du Faucon' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   Sam 24 Jan - 21:54

Alors que le jeune Tarrant traversait le flot des convives, tous plus fringants les uns que les autres, il percuta - probablement sans le vouloir - un petit homme. Il ne perdit pas l'équilibre, mais un grommellement s'échappa de derrière son masque. Ce dernier était façonné selon un visage masculin très digne, la bouche grande ouverte, comme si il exhortait une foule entière au sommet d'un réquisitoire enflammé. Le bonhomme posa une main sur l'épaule de l'invité, pour être sûr qu'il ne se faufile ailleurs, et maugréa :

-"Être pressé à une soirée aussi remarquable n'a de sens que pour les jeunes étourdis, ceux qui s'épanouissent dans ce siècle corrompu et superficiel tels des corneilles se régalant des vers après le labour. J'espère sincèrement que cette première impression est le mirage se profilant à l'aube, lorsque l'homme ignore encore que sa journée lui sera douce et agréable. Somme toutes, profitez de l'instant présent, ne soyez pas las des diamants qui pendent à votre cou."

Il lâcha son interlocuteur en se renfrognant un peu plus. Si il grognait plus qu'il ne discourait, Pierre Abélard était un orateur de grand renom. Il continua ainsi pendant quelques longues minutes, avant de s’apercevoir qu'il s'éloignait du sujet. Il épousseta son costume, adoptant un air roublard.

-"Quoi qu'il en soit, je vous cherchais, afin de vous conduire dans un lieu moins bondé et gorgé de mystères iridescents. Votre curiosité s'est-elle remuée en entendant l'ombre d'une lumière éclatante ? Suivez-moi, et tâchez de ne culbuter personne, cette fois-ci."

Pierre Abélard attrapa le jeune homme par un coude, et entreprit de le tirer résolument en direction d'un couloir obscur.

[Vous avez été choisie pour accéder à la partie suivante de l'événement !
Vous pouvez poster une dernière fois dans ce sujet pour conclure cette partie.
Des informations ultérieures vous seront communiquées pour la suite.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Tarrant)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phase N°1: Rencontres (Tarrant)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saut temporel - Phase libre du 18 mars 2045
» Présentation d'Eclipse Phase
» Un dernier Eclipse Phase pour la route
» Phase de poules
» Présentation - Ichigo Kurosaki [Terminé || Phase de Relecture]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Repère des événements :: Le Bal d’Été :: Phase N°1 - Rencontres-
Sauter vers: