Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Phase N°1: Rencontres (Chronos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Phase N°1: Rencontres (Chronos)   Mer 2 Juil - 23:39

En ce splendide début de soirée, une foule de personnages très distingués s'engouffrait en bon ordre par les portes de la Clock Tower. Torquato Tasso se tenait paisiblement non loin de ces dernières, saluant les arrivants et vérifiant leurs "invitations", diverses et variés. Il pouvait s'agir d'écrits, poèmes ou autres contes, mais Torquato acceptait également les compositions musicales, les tableaux et même de lourdes sculptures. Assisté d'autres gentilshommes, l'individu courtois se faisait ensuite un devoir de recueillir chapeaux et manteaux, ainsi que de conduire l'invité jusqu'aux portes. Le rôle d'accueillir les participants à un bal était primordial, et Torquato en tirait une humble fierté. En tant que porte-parole de sa société, il était le plus à même de remplir ce rôle vital. Il était impeccablement vêtu de noir, un masque blanc traversé par une croix écarlate lui couvrant le visage. L'homme eut d'ailleurs un sourire invisible en repensant à toutes les magnifiques œuvres qu'il avait pu admirer. Le Bal d’Été s'annonçait remarquablement bien!

Il pivota sur ses talons pour accueillir le prochain invité, qui se révéla être un curieux garçon. Il portait un ensemble mauve très distingué, rappelant la noblesse d'antan. Des gants immaculés couvraient ses mains, et un motif en forme de coeur décorait le bas de son cou. Son masque, quant à lui, était bleu et vert, rappelant les traits d'un tortue. Pour finir, il était coiffé d'un élégant chapeau, entouré d'un ruban mauve et coiffé de quelques cartes à jouer.

Le jeune homme se présenta alors, sous le nom de Chronos. Torquato reconnut là l'alias de l'un de leurs invités de marque.  

- Je vous souhaite le bonsoir! Vous êtes le bienvenu au grand Bal d’Été! Néanmoins, je vous prie de bien vouloir me remettre votre invitation. Sans cela, j'en suis sincèrement navré mais je serais malheureusement dans l'obligation de vous refuser l'entrée à cette remarquable soirée.

Il lui tendit aussitôt un papier, que l'homme saisit avec douceur. Il en entama la lecture sans plus tarder.

J’ai fait un cauchemar la nuit dernière. Un vrai cauchemar, pas le genre de mauvais rêve peuplé de monstres et de créatures sorties tout droit d’un film d’horreur. C’était un de ces rêves si… réels… ceux qui laissent leur empreinte, même après le réveil.
Mon meilleur ami était de retour. Je savais très bien que c’était impossible, qu’il ne pouvait pas se tenir là et pourtant il était devant moi, souriant comme si ne rien n’était. Le simple fait de le revoir a fait jaillir une émotion si forte en moi que je me suis mis à pleurer. Il m’a regardé, surpris.
-Quoi de neuf B?
J’ai souri malgré moi à l’évocation de mon ancien surnom. Rapidement, je me suis repris et lui ai donné un coup de poing sur l’épaule en guise de réponse.
-C’est juste… cool de te revoir A, lui ai-je dit en essuyant ma joue. Nous avons continué de parler et rigoler comme au bon vieux temps quand il a subitement commencé à fixer le pendentif qu’il m’avait donné avant son départ.  À cet instant, j’ai cessé de me contrôler et je me suis regardé retirer le collier pour la première fois depuis des années avant de lui tendre. Il m’a remercié avec un sourire et une lueur triste dans les yeux. Il m’a ensuite salué et je me suis réveillé.
Ce n’est pas le rêve en tant que tel qui était douloureux. C’est ce sentiment quand j’ai ouvert les yeux pour m’apercevoir que ce n’était qu’un rêve. Et ce sourire teinté d’une tristesse infinie… J’ai agrippé le collier à mon cou, comme à chaque fois que cette boule de regret me bloquait la gorge, quand j’ai enfin compris ce que je devais faire.
***
Je m’habille en vitesse tout en jetant un coup d’œil à mon horloge.  Il était bien trop tôt pour que mes parents soient réveillés. Parfait. J’attrape mon manteau, enfile mes bottes et ferme la porte derrière moi.
Quelques minutes de course effrénée plus tard, je me plante devant la grille, les mains sur les hanches le temps de reprendre mon souffle. J’ai hésité un moment avant d’avancer. Je n’étais pas venu le voir depuis son départ. Allait-il vraiment être là? Avec un soupir, je traverse la cour pour me rendre à l’arbre se trouvant au fond. Il y était adossé en silence.
-Salut Aaron.., j’ai faiblement marmonné.

Il ne bronche pas, son visage de marbre ne trahissait aucune émotion. Je soupire et reste planté là durant quelques minutes, lui racontant des trucs sans importance comme ce qu’il manque à l’école ou ce qui se passe chez moi. Puis, comme dans mon rêve, je retire le pendentif ave une légère hésitation. Après un moment qui m’a paru une éternité, je me décide enfin à faire ce pour quoi j’étais venu et dépose le précieux bijou sur sa pierre tombale.
-C’était cool de te revoir, dis-je en quittant le cimetière.

Après un long silence, Torquato Tasso plia soigneusement la précieuse oeuvre, et tira de sa poche un petit badge, de forme ovale, très élégant, représentant un homme de profil. Le gentleman donna donc cette curieuse récompense à son invité.

Spoiler:
 

Puis, il s'inclina devant Chronos, lui offrant de le conduire lui-même jusqu'à la salle des balles. Le guidant à travers le dédale des pièces et des couloirs de la Tour, il finit par prendre congé devant une porte dorée, avec une dernière poignée de main à l'encontre de son honorable convive. Derrière la cloison de bois, des rires gracieux et une musique raffinée s'élevaient. Lorsque Chronos entra, il découvrit une salle grandiose et lumineuse. Le plafond s'élevait très haut, constellé de plusieurs lustres de rubis. Les murs étaient peints de miel, tandis qu'un orchestre majestueux était installé sur une estrade. Des tables et des chaises disposées un peu partout permettaient à ceux qui le désiraient de se reposer et de se réunir pour discuter, voir pour jouer aux cartes ou aux échecs. Il ne fallait pas non plus oublier l'immense buffet qui s'étalait au fond de la salle de bal, surchargé de plats exotiques, inconnus ou mystérieux. Mais le plus important et le plus beau était sans conteste la piste de danse, sur laquelle valsaient des dizaines de danseurs expérimentés.

L'atmosphère chaleureuse et conviviale, la foule colorée et courtoise, tout était fait pour que l'été ne quitte pas la pièce. C'est ainsi que Chronosfit son entrée dans le grand bal!

[Pour le déroulement de la première phase, consulter ce sujet]

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Chronos)   Sam 12 Juil - 19:32

C'était le grand soir. Qui l'aurait cru? Le Chat du Cheshire avait été invité à un bal! Pas n'importe quel bal. Un bal humain de surcroît! Comment ne pas rire devant l'absurdité de la situation? Il était probablement la dernière... chose, peut importe ce qu'il était, que l'on pouvait s'attendre à retrouver dans un tel événement. C'était à se demander comment il avait été invité à la base. Ce n'est pas comme s'il avait une adresse quelconque où envoyer des lettres. Pourtant, elles étaient bien apparues sans crier gare sous la branche de son arbre. Il lui était impossible de refuser une telle occasion de se sortir de sa monotone folie. Bien sûr, cela devait rester un secret pour la Reine. Hors de question qu'elle vienne lui ruiner son plaisir. Les moustaches du matou frémissaient à la pensée de tous les humains qu'il allait pouvoir tourmenter avec ses énigmes et ses jeux d'esprits. Avec l'aide du Chapelier, trop heureux de remettre ses talents à l'épreuve, Chessur obtint le costume et le masque demandés dans la lettre. Le Chapelier eut même la délicate attention de lui confectionner un chapeau semblable au sien. Le Chat du promettre une tasse de thé au Chapelier à son retour.

C'est donc sous ses indications que le Chat se trouva un surnom, même s'il en possédait déjà. Sans réfléchir trop longtemps, il choisit le nom d'un dieu Grec dont Alice lui avait parlé. Chronos, le Dieu du Temps et de la Destinée. Il sourit en pensant au Lapin Blanc et sa montre et se dit que cet alias conviendrait parfaitement. Chessur prit sa forme humaine et troqua ses vêtements contre le costume d'un mauve royal, posa le masque brillant à écailles de tortue sur son nez et cacha ses oreilles pointues sous la magnifique chapeau. Il sourit largement en observant la nouvelle personne dans la glace. C'est ainsi que le Chat du Cheshire acheva sa transformation en Chronos, invité du bal d'été.

Cheshire- ou plutôt Chronos, retourna à Londres avec beaucoup plus d'aisance que les dernière fois. Apparemment, il commençait à avoir la main. Le chat jeta un coup d’œil à son invitation et suivit les directions jusqu'à la fameuse salle de bal. Derrière son masque, ses yeux saphirs brillaient d'excitation. Il se retrouva devant les portes de la Clock Tower. Il jeta un coup d’œil fasciné aux alentours. L'extérieur de la salle était presque aussi grand que le château de la Reine. Il fut accueilli par un homme distingué, vêtu de noir et d'un masque blanc immaculé. Chronos esquissa une révérence et se présenta. L'homme hocha la tête.

-''Je vous souhaite le bonsoir! Vous êtes le bienvenu au grand Bal d’Été! Néanmoins, je vous prie de bien vouloir me remettre votre invitation. Sans cela, j'en suis sincèrement navré mais je serais malheureusement dans l'obligation de vous refuser l'entrée à cette remarquable soirée.''

Le Chat hocha la tête et lui tendit sans plus attendre la feuille sur laquelle était écrit son texte. Après sa lecture, l'homme replia le texte et lui tendit un curieux badge représentant un homme de profil. Chronos fixa le mystérieux objet avant de le déposer soigneusement dans une des poches de son manteau. Il suivit son guide qui le mena vers une grande porte dorée. Ils se quittèrent sur une poignée de main et Chronos suivit la musique vers l'immense salle de bal. Il sourit et s'avança, le nez levé vers les précieux lustres suspendus au plafonds.

Oui, cette soirée promettait d'être intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Chronos)   Sam 12 Juil - 19:32

Le membre 'Chronos' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Plongeon de Tortue' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Chronos)   Mar 15 Juil - 17:22

Alazhen
Photographe d'ici et d'ailleurs

Si la majorité des invités au grand Bal d’Été était composée de londoniens, il était tout de même fréquent d'y croiser des gentlemen d'horizons différents et de pays éloignés, spécialement présents pour l'occasion. En effet, la société qui organisait la soirée possédait une influence surpassant les frontières de Londres et ses membres parsemaient le monde entier, unis par les mêmes préceptes. Alazhen était l'un de ces hommes, dont l'agréable domaine se situait en Moyen-Orient. Arborant le turban, mais portant le monocle avec prestance, il était apprécié pour ses photographies magistrales. Elles offraient des vues de contrées que peu de gens avaient pu parcourir, de paysages oscillant entre le grandiose et le discret. A travers l'objectif d'Alazhen, il était aisé d'entrer dans l'immortalité. Le photographe était d'ailleurs en train de prendre un cliché de groupe, face à une dizaine de messieurs rayonnants et fiers.

- Là, c'est parfait! Respirez, soyez naturel!

Soudain, alors qu'Alazhen allait déclencher l'appareil, un jeune homme vêtu de mauve apparut dans sa trajectoire. Surpris, il ne put cependant arrêter le processus à temps, et la photographie fut tout de même prise. Le groupe, loin d'être déçu, se contenta d'afficher quelques sourires indulgents. Alazhen fit signe à l'étrange invité de s'approcher. Il était remis de son étonnement et n'avait désormais qu'une hâte, mettre à l'épreuve leur intrus hasardeux.

- Ne soyez pas alarmé, je ne vous en veux pas! Est-ce que surgir ainsi est une habitude de votre part ? Vous figurez désormais sur l'une de mes images, mais sans l'avoir véritablement mérité. Accordez-moi donc une faveur, en échange!

Le photographe parlait avec un puissant accent, qui ne l'empêchait pas de déployer un riche vocabulaire. D'un geste patient, il essuya d'abord son monocle, puis plongea sa main dans sa redingote, pour en ressortir un cliché. Ce dernier représentait une voiture d'un beau rouge, suspendue dans les airs par une sinistre branche. Il la montra à son jeune interlocuteur.

- Cette faveur est aisée à combler, je t'en donne ma parole, et je le jure sur mon alias, Alazhen. Tu dois simplement me répondre: de quelle oeuvre cinématographique est tirée l'image que je t'expose à l'instant ? Prends ton temps, rien ne presse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Chronos)   Mar 22 Juil - 3:32

Chronos ne perdit pas de temps pour s'amuser. Il faut dire qu'il ne lui fallait que peu pour être émerveillé. Il tournoyait gaiement entre les invités qu'il observait avec fascination, récoltant quelques regards confus au passage, ce qui l'amusait davantage. La salle était beaucoup plus spacieuse que tout ce qu'il n'avait jamais vu. L'endroit semblait même plus grand que le château de la Reine Rouge. C'était peut-être parce qu'il n'y allait pas souvent, mais il était tout de même impressionné. Il promena ses yeux brillants sur les nombreuses lumières qui éclairaient la salle et leva les yeux vers le lustre pendu au plafond.

Marchant le nez levé comme il le faisait, il ne paya pas d’attention à où il marchait et se retrouva malencontreusement dans le champ d’objectif d’une photo. Il cligna des yeux au flash et revint sur terre avant de se rendre compte de ce qui s’était passé, bien qu’il soit étranger aux façons de ces gens. Il se tourna vers les hommes élégants qui semblaient certes un peu embarrassés mais ils se contentèrent de lui sourire. Il tourna la tête sur le côté, sur le point de leur demander ce qu’il s’était passé quand il se fit hélé par l’homme derrière l’appareil.  Le Chat se tourna vers le curieux individu qui lui faisait signe d’approcher. Il ajusta son masque et se dirigea vers lui, ses grands yeux brillants fixés sur l’étrange chapeau qu’abordait l’étranger. Il cligna des yeux quand celui-ci s’adressa à lui.

- ''Ne soyez pas alarmé, je ne vous en veux pas! Est-ce que surgir ainsi est une habitude de votre part ? Vous figurez désormais sur l'une de mes images, mais sans l'avoir véritablement mérité. Accordez-moi donc une faveur, en échange! ''

Chronos se questionna sur la raison pourquoi il devrait être alarmé. Il se dit que l’appareil devait servir à reproduire ce qu’il voyait et qu’il devait être passé au mauvais endroit. Il était de plus en plus curieux quant à cette faveur dont l’homme parlait. Il le fixa tandis que l’élégant individu retira sa lunette unique pour l’essuyer avant de le replacer. Il sortit ensuite un morceau de papier qui tourna vers lui. Il s’agissait d’une image d’un véhicule rouge semblant coincé dans un arbre. Le jeune homme tourna la tête, tentant de se remémorer où avait-il pu voir cette image.

- ''Cette faveur est aisée à combler, je t'en donne ma parole, et je le jure sur mon alias, Alazhen. Tu dois simplement me répondre: de quelle œuvre cinématographique est tirée l'image que je t'expose à l'instant ? Prends ton temps, rien ne presse. ''

Chronos cligna des yeux et  observa la photo attentivement, tentant de se rappeler des quelques films dont Alice lui avait parlé. Après un moment de réflexion, il s’exprima enfin.  

-''Je ne peux en être sûr, je n’ai pas vu ces œuvres cinématographiques dont vous parlez.'' , Il se gratta le nez, ''En revanche je crois me rappeler que cela à quelque chose à voir avec un gros poisson? ''  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Phase N°1: Rencontres (Chronos)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phase N°1: Rencontres (Chronos)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saut temporel - Phase libre du 18 mars 2045
» Présentation d'Eclipse Phase
» Un dernier Eclipse Phase pour la route
» l'armure en a décidé ainsi... [évolution de Chronos]
» Phase de poules

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Repère des événements :: Le Bal d’Été :: Phase N°1 - Rencontres-
Sauter vers: