Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charmantes retrouvailles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Charmantes retrouvailles ?   Mer 9 Juin - 22:08

    Perdue, c’était le mot Johanna était complètement perdue. Elle ne vivait à Londres avec Anthony que depuis quelques mois donc elle n’avait pas encore eu le temps d’apprendre à se guider dans les ruelles. Elle continuait d’avancer sans vraiment savoir où aller, devant elle un carrefour et des panneaux illisibles par ce temps pluvieux. Johanna tourna à droite en espérant que se soit le bon chemin, pourquoi Anthony ne l’avait pas accompagné ? De plus elle n’avait pas prit de quoi se protéger de la pluie donc ses cheveux étaient complètement trempés et son maquillage dégouliné sur ses joues roses. Elle devait avoir une mine affreuse mais elle préférait ne pas y penser. Sa robe collait sur sa peau, heureusement qu’elle était bleue et pas blanche. Johanna qui courrait maintenant sous la pluie reconnut enfin le quartier. Son instinct l’avait guidé au bon endroit, elle était à Fleet Street. Elle s’arrêta devant son ancienne demeure, Son ancienne prison dorée. Elle n’avait pas changé, toujours aussi glaciale et terrifiante. Elle avait tellement de mauvais souvenirs ici mais au moins elle y avait rencontré Anthony. Sa main se posa délicatement sur la porte d’entrée mais la voix d’une femme la sortit de sa rêverie. Une belle femme d’âge mure ouvrit la porte et demanda si elle voulait voir quelqu’un. Johanna remit sa casquette sur ses cheveux trempés et elle fit non de la tête avant de partir en courant. Après cela elle retrouva facilement son chemin jusqu’à l’asile et enfin jusqu’à chez le barbier.

    Elle hésita à frapper à la porte, Elle se souvenait trop de l’homme qui habitait ici mais Anthony lui avait dit que c’était un ami. Elle n’avait pas de raison de douter de son ami mais il ne devait pas savoir que ce malade tuait des gens. Mais elle devait trouver du travail et Anthony lui avait dit qu’elle pourrait trouver un métier ici. Elle se demandait encore pourquoi elle avait accepté cela mais maintenant c’était trop tard. Elle ouvrit la porte du bar ce qui fit tinter la petite cloche au dessus d’elle. Le visage de l’homme qui avait tué son tuteur ? Prétendant ? Était devant elle. Prenant son courage à deux mains elle enleva sa casquette, en espérant qu’il ne l’avait pas reconnu même si cela l’étonnerait un peu. Elle était dans un état pitoyable, sa robe lui collait à la peau et ses cheveux dégoulinés par terre depuis qu’elle était entrée dans le bar. Johanna annonça de sa douce voix,

    -Bonjour, enfin bonsoir. Première bourde, c’était mal parti. Je viens de la part d’Anthony. Elle se demandait s’il se souvenait toujours d’Anthony parce que si non c’était plutôt embêtant. Ses yeux bleus se posèrent sur cet homme étrange et elle repensa à ses paroles, pourquoi n’arrivait-elle pas à oublier son visage ? Elle n’avait plus peur de lui mais au contraire elle était remplie d’un sentiment étrange à son égard. Je cherche actuellement un travail et Anthony m’a dit que depuis l’étrange disparition de Mrs Lovett vous pourriez m’engager comme serveuse ?

    Depuis sa fuite avec son ami, Johanna avait gagné en assurance et elle était beaucoup moins pessimiste qu’auparavant. Et malgré cette apparence quelque peu décoiffée elle espérait être engagée. Elle passa sa main sous ses yeux pour effacer les traces du maquillage qui coulait sur ses joues puis elle essora ses cheveux, de toute façon elle avait déjà inondé le parquet.

    -Désolé, j’ai omis de me présenter. Je me nomme Johanna. Deuxième bourde. Ses joues se teintèrent de rouge mais Elle tendit la main en direction du barbier dont elle connaissait déjà le nom.

    *N’importe quoi ! Je fais tout à l’envers !*

    Johanna regrettait une fois de plus qu’Anthony ne soit pas avec elle pour la soutenir, elle n’avait pas l’habitude de parler à des inconnus qui tuaient des gens (xD) toute seule. Même avec plus d’assurance elle était complètement stressée.
    Elle tourna son regard, et elle s’aperçut de la délicieuse odeur qui avait envahi le bar. Elle tourte de ce bar était très célèbre à Londres pour leur goût exquis mais Johanna n’avait jamais eu l’occasion d’y goûter. Elle n’aimait pas beaucoup la viande mais elle ne refuserait pas dans manger une.


Dernière édition par Johanna Barker le Dim 4 Juil - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Jeu 10 Juin - 17:34

Sweeney Todd était en pleine vaisselle : il nettoyait des verres inlassablement et cela l'agaçait beaucoup. Mais il fallait bien que quelqu'un le fasse et le jeune Edward en aurait été bien incapable, même avec l'enthousiasme effréné dont il faisait preuve. Il y avait un tas de choses qu'il aurait préféré faire à cet instant précis, cela faisait par exemple plus d'une semaine qu'il n'avait pas tuer quelqu'un : ses lames le démangeaient tels des membres fantômes privés de leur tronc d'ancrage. La barbier frottait ses verres frénétiquement en imaginant sa prochaine victime et les derniers instants de celle-ci. Son exquise vision fut malheureusement interrompue par un tintement sonore annonciateur de la venue d'un nouveau client. Sans relever la tête, le barbier souhaita la bienvenue au nouvel arrivant avant de lui demander ce qu'il voulait boire. La jeune fille, puisque jeune fille il y avait, lui rendit poliment son salut avant de spécifier l'objet de sa visite. Sweeney interrompit subitement son nettoyage en entendant le nom d'Anthony. Cela faisait maintenant plusieurs mous qu'il n'avait pas eu de nouvelles de ce jeune marin qu'il l'avait ramené à Londres. Mais le nom qui provoqua en lui la plus grande réaction fut celui de Mrs Lovett. En entendant le nom de la femme qui l'avait trahi, le barbier explosa littéralement le verre qu'il tenait entre ses mains par la seule pression de ses doigts. Enfin, il releva la tête pour voir à qui il avait à faire : une jeune fille en triste état, à la chevelure bonde toute ébouriffée et aux joues rougies par le froid. Il secoua sa main pour en retirer les morceaux de verre tout en continuant de fixer la nouvelle venue. Sous ce regard perçant, la demoiselle dut se sentir jaugée, car elle entreprit d'essuyer le maquillage qui avait bavé et d'essorer ses cheveux trempés. Sweeney Todd était sur le point de râler car elle avait déjà inondé le parquet, mais la jeune fille se présenta à lui, et le nom qu'elle se donna lui retourna les tripes. "Johanna".....La barbier se retint au comptoir pour ne pas défaillir et darda de nouveau son regard sur la demoiselle afin de confirmer un doute profond. Ces cheveux blonds, ce teint d'albâtre, cette ossature d'une finesse extrême : la ressemblance avec sa défunte épouse, la belle Lucy. Il avait cru l'avoir perdue à jamais, mais elle était bien là devant lui, sa petite Johanna. Sweeney Todd longea le zinc afin de se poster en face de sa fille, si c'était bien elle. Il se plaça juste en face d'elle, et, la dépassant d'une bonne tête, il baissa les yeux vers elle avant de lui demander :

-Tu es bien Johanna, la fille du barbier Benjamin Barker et pupille du juge Turpin?
(il reste pensivement silencieux avant de poursuivre) J'ai bien connu ta mère, c'est pourquoi je veux bien te donner ta chance parmi nous. Nous, c'est moi et Edward, mon étrange apprenti. Commence donc par éponger tes bêtises et ensuite je te ferai visiter les lieux.

Sweeney attrapa une serpillière derrière le comptoir puis la tendit à Johanna. Certes, il ne pouvait refuser un travail à sa propre fille, mais il ne voulait pas qu'elle se doute de qui il était en réalité. Pour tout Londres, Benjamin Barker était mort et enterré, tout ceux qui avaient eu conscience de sa nouvelle vie et identité avaient été assassinés par le meutrier sanguinaire qu'il était devenu. Il lui faudrait masquer, du moins pour un temps, le profonde enthousiasme que lui provoquaient les retrouvailles avec sa fille. N'empêche, il avait désormais deux employés : l'argent lui importait peu, mais il allait falloir redoubler de prudence pour ne pas étaler au grand jour sa véritable activité...

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Jeu 10 Juin - 20:23

    Johanna fut un peu surprise de voir le barbier explosait son verre dans sa main mais elle se passa de tout commentaire, elle savait qu’il était un peu tordu. Quand il se rapprocha d’elle, Johanna remarqua à nouveau qu’elle était vraiment petite. Elle posa ses yeux bruns sur Sweeney Todd qui lui répondit, comment pouvait-il savoir tout cela sur elle ? C’était étrange parce qu’elle-même ne savait presque rien sur son véritable père. Mais en tout cas elle fut effectivement la pupille de feu juge Turpin qui ne lui manquait absolument pas. Alors cet homme connaissait sa mère ? Johanna ne n’avait pas eu la chance de la connaître alors une légère tristesse s’empara de son corps et remplaça la joie qui l’animait. Mais grâce à cela il accepta de l’engager, tant mieux elle était venue pour ce travail de toute façon. Un sourire se dessina sur son visage et elle entendit le nom d’Edward, pourquoi disait-il que c’était un étrange apprenti ? Elle le saurait bien assez tôt finalement.

    -Oui, je suis bien la pupille du juge Turpin ainsi que la fille de Benjamin Barker, enfin je crois… Le problème c’était que le juge Turpin ne lui avait jamais beaucoup parlé de son père.

    Eponger ? Elle devait maintenant changer ses petites habitudes. Elle avait passé sa vie à broder et chanter mais maintenant elle allait devoir apprendre à travailler et à sortir de sa vie de petite fille choyée. Elle attrapa la serpillière que lui tendit le barbier, pressée de découvrir les lieux elle épongea rapidement l’eau par terre. Et elle ramena la serpillière derrière le comptoir et la posa près du balai.

    -Bien Monsieur Todd, je suis prête à visiter les lieux !

    Johanna était heureuse de pouvoir faire quelque chose de sa vie, les journées étaient longues et ennuyeuses avec Anthony. Elle était contente de vivre avec lui mais elle s’ennuyait à mourir. Elle était jeune, elle avait besoin de s’occuper de manière constructive.
    Le seul problème maintenant c’était le terrible secret de M. Todd qu’elle connaissait. Il ne fallait pas qu’un mot lui échappe parce que sinon elle risquerait de perdre la vie bêtement. D’ailleurs maintenant elle se rendait compte qu’elle n’était pas du tout effrayée par un travail chez un meurtrier. C’était étrange pour elle qui avait toujours été un peu froussarde.

    *J’espère ne pas avoir fait de bêtise en m’engageant ici …*

    Johanna retourna près de son employeur toujours avec un sourire et elle passa ses longs cheveux blonds derrière ses épaules d’un geste de la main.
    Elle avait envie de demander une chose qui la tourmenter.

    -Je me demandais, Comment avez-vous rencontré ma mère ? Et cela vous gênerez de me la décrire ? Je n’ai aucun souvenir d’elle et j’aimerai vraiment savoir comment elle était… Elle essaya de cacher la tristesse qui l'envahissait de nouveau en regardant M. Todd dans les yeux.


Dernière édition par Johanna Barker le Dim 4 Juil - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Jeu 10 Juin - 21:51

Sweeney Todd se servit un godet de gin pour éponger toutes ces émotions qui le submergeaient tout d'un coup. Il avala l'eau de vie d'un trait avant de reporter son attention sur sa fille. Elle venait de lui confirmer son identité, mais elle confirma aussi ses doutes au sujet de la tutelle de Turpin : le nom de son père n'avait pas du apparaître bien souvent dans la conversation. Rien de bien étonnant de la part d'un juge inique que d'omettre d'évoquer ses procès -ou plutôt ses sentences- les plus douteux. Son verre vide toujours en main, le barbier observait attentivement sa fille : seigneur, comme elle ressemblait à sa mère! Il sentit une bouffée de tristesse et de colère l'envahir mais il se hâta de le dissiper en se servant un deuxième verre et en le sifflant d'un trait. Il reposa son verre sur le comptoir en même temps que la jeune fille déposa la serpillière imbibée aux côtés du balai. Elle avait l'air bien motivée par le travail pour une fille élevée dans la richesse d'un juge corrompu : ce scélérat ne l'avait donc même pas couchée sur son testament? Sweeney songea un instant qu'il aurait du faire durer l'agonie de Turpin encore plus longtemps. C'est alors que la jeune fille lui posa une question qui raviva une vieille blessure dans son vieux cœur : elle voulait en savoir plus sur sa mère. Sweeney soupira avant d'entamer d'une voix lasse :

-Je suis en fait un vieil ami de la famille : je t'ai vue quand tu étais toute petite tu sais? C'est ton père qui m'a appris le métier de barbier : il était le plus talentueux dans son domaine, le savais-tu? Si tu veux savoir à quoi ressemblait ta mère, je te conseille de te regarder dans un miroir car tu es son portrait craché. C'était une femme extrêmement douce et sans aucun défaut....Je l'appréciais beaucoup...

Johanna lui indiqua qu'elle était prête à visiter l'échoppe. Le barbier fit un petit sourire à la jeune fille avant de lui prendre le bras pour l'inviter à le suivre. Il était étonné de voir une demoiselle aussi enthousiaste à l'idée de travailler dans un bar. Néanmoins, Sweeney sentait une certaine tension parcourir le regard et le corps de sa fille : elle semblait un peu intimidée par lui. Le barbier devait bien admettre qu'il n'était pas des plus coquets et qu'il ne prenait pas beaucoup soin de son apparence, mais il espérait qu'elle n'avait pas vraiment peur de lui. Elle était bien la seule personne à qui il n'avait pas envie d'inspirer horreur et frayeur. Avant de gagner la cave, il annonça à Johanna :

-Je vais te montrer l'endroit où je stocke les alcools et où je cuits quelques amuse-gueules -des tourtes principalement. J'espère que tu es une bonne cuisinière car moi je suis plutôt doué pour les cocktails.


Il descendit prestement l'escalier et, une fois arrivé en bas, il se plaça en marge afin de laisser le champ libre à sa fille pour observer se réserve d'alcool et son immense four. Il avait récemment eu la bonne idée de disposer le broyeur à viande dans une pièce adjacente; Il s'en félicitait aujourd'hui car cela rendait moins suspectes ses activités. Dans le pièce sombre et éclairée simplement par le foyer du four à combustion, le seul bruit que l'on percevait était le bruissement de l'eau de égouts qui circulait un peu partout dans la pièce. Il devait bien admettre que l'ambiance de la cave était pour le moins inquiétante. C'est pourquoi il décida d'activer la visite. Sweeney Todd remonta les escaliers en indiquant gestuellement à sa fille de le suivre. Une fois arrivé en haut il se dirigea vers la cuisine dont il entrouvrit doucement la porte. Le première chose qu'il remarqua en entrant fut un monticule de petits légumes coupés en rondelles : du travail de pro! Il sourit doucement en songeant au jeune Edward qui lui facilitait bien la vie avec ses beaux ciseaux. Soudain, il entendit un léger tintement métallique : il tourna la tête dans tous les sens et finit pas darder son regard son son jeune apprenti qui, sans doute intimidé par l'arrivée d'une tierce personne dans leur univers, s'était réfugié dans un coin de la pièce, ses deux "mains" repliées devant lui. Le barbier s'exclama fortement :

-Allons Edward, viens dire bonjour à ta nouvelle camarade! Je te présente Johanna : elle est désormais serveuse au Silver Sword
(se retournant pour chuchoter à sa fille) N'aie pas peur de lui, malgré son apparence, il est inoffensif, je t'assure qu'il a plus peur de toi que toi de lui...

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!


Dernière édition par Sweeney Todd le Ven 11 Juin - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Ven 11 Juin - 9:34

Isolé dans sa cuisine, un écart qui était loin de le déranger, Edward fixait la ribambelle de légumes plus ou moins colorés mis à sa disposition sur le plan de travail. Il fallait reconnaître que, même s'il ne bronchait pas pour toute une panoplie de services, il n'y avait encore qu'en matière de découpage que le jeune homme aux ciseaux s'en sortait à merveilles. Monsieur Todd le savait bien, d'ailleurs. C'était donc pour cela qu'aujourd'hui, le garçon occupait la cuisine, grande et terne. Il aurait bien voulu débarasser les tables, servir, faire la vaisselle, seulement ses mains aiguisées lui interdisaient toute activité. Question de sécurité. À moins qu'il ne s'agisse d'un manque d'adresse évident et à éviter à tout prix. Les longues lames étincelantes s'ouvrirent au dessus des légumes, et commençèrent à en cisailler la chair. D'un geste vif et néanmoins doté d'une grande précision, les ciseaux tranchaient les végétaux sans pitié, avec une rigueur exemplaire. La tâche lui prit un peu de temps par la quantité importante de légumes disposés sur la table, et lorsqu'enfin tout ne fut réduit qu'à l'état de rondelles de taille équivalentes, Edward se recula. Aucun sourire ne se dessina sur ses lèvres pâles, cependant une lueur de fierté brillait dans ses yeux noirs. Monsieur T sera content. Peut-être devrait-il aller lui dire qu'il venait tout juste d'achever sa tâche ?

Mais alors qu'il s'apprétait à se déplacer, un éclair illumina l'une des lames du garçon. Un reflet de la porte de la cuisine. Celle-ci s'entrouvrit dans un grincement, mais le regard d'Edward ne quitta pas le ciseau sur lequel il pouvait distinguer l'image du barbier, accompagné d'une nouvelle personne. Il n'eût guère de temps pour la détailler d'avantage qu'il recula malgré lui, ses pas le forçant à venir se cacher dans les ténèbres d'un coin de la pièce, les ciseaux fermés et repliés contre lui, témoignage d'une certaine intimidation. Cela n'échappa pas à son employeur qui, après avoir fait entré le second individu, invita jovialement Edward à venir saluer sa nouvelle collègue. Ce dernier baissa la tête et se risqua à sortir de son refuge pour approcher Sweeney Todd. Il ferma nerveusement les yeux sous une éventuelle réaction de la part de la dénommée Johanna à l'égard de ses mains si particulières, avant de les lever vers elle.

"Hum... bonjour..."

Bonjour ou bonsoir ? Il avait hésité un moment, ayant encore quelques difficultés à se repérer avec le ciel de Londres, toujours assombri malgré l'heure de la journée. Au moment où le jeune homme croisa le regard noisette de son interlocutrice, son coeur ne fit qu'un bond. Celle-ci arborait une belle robe bleue et de longs cheuveux blonds, dont l'humidité signifiait un bien mauvais temps à l'extérieur. Sa peau était pâle, autant qu'elle le pouvait, mais d'une clarté ravissante. Un air candide et innocent qui la rendait extrêmement attachante, en plus d'être d'une grande beauté. Sans vraiment s'en rendre compte, Edward était resté longuement interdit et immobile en détaillant la jeune femme blonde de ses yeux noirs, quelque peu attristés. La ressemblance entre Johanna et Kim, même si elle ne sautait pas aux yeux, était tout de même présente. Ce fut le barbier qui le rappela à l'ordre, d'un râclement de gorge discret à son égard. Edward suivit le regard de l'homme à la mèche blanche jeté sur ses ciseaux, et se dirigea vers la table où se trouvait les légumes hachés pour essuyer chacune de ses lames contre un torchon, afin de les nettoyer des restes et traces laissées lors de son découpage. Une fois fait, le garçon essaya d'oublier la présence de Johanna en s'adressant à son employeur.

"J'ai fini de couper les légumes, Monsieur Todd."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Sam 12 Juin - 11:00

    Johanna regardait le barbier dans les yeux quand il accepta de lui parler de sa mère. Il l’avait vu quand elle était toute petite, Elle ne s’en souvenait absolument pas mais c’était logique elle devait être beaucoup trop jeune. Son père était barbier et elle ne le savait même pas. Mais pourquoi le juge Turpin ne lui avait-il jamais parlé de lui ? Ce n’était pas faute de lui avoir demandé pourtant mais à part son nom elle n’avait jamais rien appris de plus. Peut-être qu’un jour elle demanderait à M. Todd des informations sur lui puisqu’il avait l’air de bien connaître sa famille. Johanna esquissa un sourire quand il lui annonça qu’elle était le portrait craché de sa mère, elle regrettait tellement de ne pas avoir eu de famille. De plus elle ne savait pas comment elle était devenue la pupille du juge Turpin, Comment avait-elle perdue ses parents ? Tout cela était trop flou, beaucoup trop flou ! Elle continuait de fixer le barbier, il parlait de sa mère avec tellement de douceur qu’ils paraissaient être plus qu’ami avec elle mais elle n’ajouta rien de plus qu’un hochement de tête.
    Elle visita la cave accompagnée du barbier qui lui expliqua les aliments stockés dans cet endroit. Johanna n’écoutait pas vraiment, elle était un peu effrayait, cette salle était lugubre. Elle observa lentement la cave et elle entendit la question de M. Todd, cuisinière ? Il allait être déçu…

    -Je suis désolée mais je ne connais que les bases de la cuisine, je n’ai pas vraiment eu l’occasion de cuisiner quand j’étais avec le Juge Turpin et c’est Anthony qui m’a appris à faire quelques plats simples. Elle fit un sourire confus au barbier, elle était un peu gênée de ne pas savoir cuisiner mais elle ferait de son mieux. Mais j’apprends vite !

    Ils remontèrent rapidement les escaliers à la plus grande joie de la jeune fille qui n’aimait vraiment pas l’ambiance de cette cave sombre et humide. Elle suivit le barbier dans la cuisine, des légumes étaient découpés en rondelles sur le comptoir. Il est vrai qu’un peu plus tôt, M. Todd lui avait parlé d’Edward. Il avait dit qu’il était étrange. Mais alors qu’elle n’avait même pas remarqué qu’apparemment l’apprentie en question se trouvait dans la pièce, Le barbier l’invita à venir lui dire bonjour. Johanna tendit la main (xD) droit devant elle pour le saluer mais les dernières paroles de M. Todd et l’apparition d’Edward la firent retirer sa main précipitamment pour ne pas paraître idiote.
    Johanna laissa échapper un hoquet de surprise en l’apercevant mais elle retint tout autre commentaire. Elle ne voulait pas être désagréable mais cet homme était tellement étrange, enfin ses mains surtout. Elle remarqua ensuite qu’il la dévisageait, Une fois de plus ses joues se teintèrent de rouges. Elle ne se rendait pas comte qu’elle était attirante pour la plupart des hommes donc Elle plongea ses yeux noirs dans ceux d’Edward en évitant de fixer ses cisailles à la place des mains.

    -Bonsoir. Je suis heureuse de te rencontrer Edward !

    Un sourire se dessina sur son visage, et elle le détailla un peu plus, Malgré ses nombreuses cicatrices il était plutôt mignon mais Johanna ne s’y connaissait vraiment pas en garçon donc elle n’insista pas sur son physique. Et puis elle n’était pas très attirée par les hommes pour le moment, elle pensait que cela viendrait en vieillissant. Elle se poussa sur le côté mais elle était tellement perdue dans ses pensées qu’elle ne remarqua pas les légumes. Et elle heurta malencontreusement le comptoir se qui entraina la chute des légumes soigneusement coupés par Edward sur le sol.

    -Je suis confuse, excuse moi Edward j’ai gâché tout ton travail. Je suis vraiment désolée.

    Elle commença à ramasser ses bêtises en évitant le regard du barbier, elle avait peur qu’il regrette de l’avoir engagé maintenant.


Dernière édition par Johanna Barker le Dim 4 Juil - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Mer 16 Juin - 15:37

Evidemment, le pauvre et timide Edward était visiblement désarçonné par la présence d'une jeune fille dans sa cuisine. Sweeney Todd regarda en souriant le garçon s'approcher faiblement d'eux et saluer Johanna. Il observa d'un œil toujours amusé le regard à la fois béat et fixe que le cyborg posait sur sa fille avec insistance. Johanna salua gaiement le drôle de garçon en essayant sans doute de faire abstraction de ses impressionnantes menottes. Etrangement, c'était Edward qui semblait le plus impressionné des deux et le barbier ne savait trop qu'en penser. C'était sa fille tout de même, et après tout ce qui leur était arrivé il se souciait beaucoup d'elle : elle était tout ce qui lui restait. Il se racla la gorge pour indiquer à son apprenti qu'il devait arrêter de dévisager ainsi la jeune fille. Le garçon se retourna aussitôt et rejoignit le lavabo afin de nettoyer ses précieuses lames. Sweeney Todd envoya un torchon à Edward pour essuyer ses "mains" : il serait bien dommage qu'elles rouillent. Le jeune homme lui indiqua qu'il avait fini de découper les légumes : il ne manquait plus que quelques morceaux de viande pour compléter ce qui promettait d'être un excellent pot-au-feu, il y avait un cadavre d'enseignant qui n'attendait que ça à la cave. Mais malheureusement, il lui faudrait attendre pour déguster son plat car Johanna buta contre la table et fit dégringoler les légumes coupés en rondelles qui tombèrent telle une cascade coloré sur le sol crasseux. Sweeney Todd laissa échapper un grognement en l'entendant s'excuser auprès d'Edward. Elle entreprit de ramasser ses bêtises en se soustrayant au regard de son nouvel employeur. Le barbier avait l'habitude d'être craint par les gens, mais il ne fallait pas que sa propre fille ait aussi peur de lui. Il se baissa et attrapa doucement les mains de la jeune fille. Il planta son regard dans le sien et lui dit :

-Ce n'est pas grave, nous avons plein de légumes dans les réserve et Edward a besoin de se faire la main, si je puis le dire ainsi. Nous n'allons pas cuisiner ces aliments gâchés, jette les dans la cour, par la fenêtre, et promets moi de faire attention la prochaine fois.

Sweeney se releva et se passa la main sur le visage en observant la scène : il espérait que Johanna n'était maladroite qu'en présence de drôles d'individus aux ciseaux métalliques et qu'elle s'habituerait vite au nouvel apprenti qu'il chérissait déjà beaucoup. D'ailleurs, le barbier remarqua que son visage n'était pas aussi lisse qu'il le devrait. Avec un petit sourire, il lança à Edward :

-Je crois que j'aurais besoin d'un petit rasage...Tu m'as beaucoup observé raser les clients, il est temps pour toi de t'exercer. Allez monte au premier étage avec moi
(se tournant vers Johanna) Rejoins nous dès que tu en auras fini avec ces légumes abimés, tu vas voir comme il est adroit de ses ciseaux!

Sweeney Todd rit quelques instants avant de prendre le chemin des escaliers. Arrivé dans son échoppe de barbier, il prit place dans le fauteil -chose qui ne lui était pas souvent arrivée et commença à préparer la mousse et la malaxer à l'aide du blaireau. Puis il se l'étala sur le bas du visage avant de sortir un rasoir de sa ceinture pour le tendre d'un air malicieux vers Edward. En espérant qu'il serait remis de ses émotions précédentes et ne tremblerait pas...

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Dim 27 Juin - 15:52

La douce voix de la dénommée Johanna avait sonné comme une délicate mélodie au moment où celle-ci l'avait salué poliment. La jeune fille voulu s'écarter un peu lorsqu'Edward signala à son employeur la fin de la tâche qui lui était confiée mais, sans doute plongée dans quelques rêveries, elle se heurta par mégarde à la table où se tenaient les légumes, ce qui eût pour effet de les faire dégringoler au sol. Sur coup, le jeune homme s'inquièta plus de la demoiselle que des quelques morceaux éparpillés à terre. Pourtant elle s'excusa à plusieurs reprises, confuse de cette maladresse, tandis qu'elle s'abaissait afin de nettoyer. Edward quant à lui essaya de la rassurer comme il le pouvait.

"Ce n'est rien, miss Johanna, vraiment..."

Alors qu'il comptait apporter son aide à la jeune fille -comment, il l'ignorait-, Sweeney Todd s'agenouilla devant elle pour prendre ses mains et reprendre un discours rassurant sur cette petite bétise sans grande gravité. Il l'invita plutôt à jeter tous ces légumes salis, donc inutilisables, et lui suggéra d'être plus vigilante à l'avenir pour éviter que cela ne se répète. Malgré tout, Edward hésitait à laisser Johanna ramasser les aliments gâchés seule, mais se vit déjà appelé à l'ordre par le barbier, lequel lui fit l'étonnante proposition de le raser. Il estimait sans doute le jeune homme suffisemment préparé, des leçons qu'il avait su tirer des séances perpétrées par Sweeney Todd dont il avait été spectateur.

"O-oui, monsieur Todd !"

Sur ce, le barbier quitta la cuisine en riant, pour monter à l'étage où se trouvait son échoppe de barbier. Le garçon aux ciseaux fit un léger sourire d'encouragement à Johanna et emboita le pas à son employeur. Une fois rendu à l'étage supérieur, ses yeux se posèrent sur l'homme à la mèche blanche qui avait pris place sur le fauteuil. La mousse de rasage avait été préalablement étalée sur la partie inférieur de son visage, et signifiait à son apprenti qu'il pouvait se mettre à l'oeuvre. Edward s'avança jusqu'à son employeur, en dépliant lentement ses paires de ciseaux. Il se posta d'abord face à l'homme assis, une "main" en direction de son visage, et fit passer ses lames à quelques centimètres de la peau à raser sans pour autant la toucher, afin de visualiser les mouvements à faire. Le jeune homme en plaça une sous le menton de Sweeney Todd pour lui faire relever la tête avant de venir se poser derrière le fauteuil. Ses cisailles argentées glissèrent doucement sur la peau de l'homme, emportant la mousse sur son passage, passage qui ne dura guère longtemps. C'est bien simple, Edward ne prenait même pas la peine d'essuyer ses lames, puisqu'il en avait deux à la place de chaque doigt à sa disposition, ce qui lui permit d'entreprendre le rasage sans l'interrompre à un seul moment, et se contenta de changer de lame lorsque nécessaire.

Une fois sa tâche achevée, le garçon essuya les ciseaux contre la pièce de tissus prévue à cet effet sans mot dire, attendant juste les commentaires de son employeur quant à son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Jeu 8 Juil - 19:02

    Pendant que Johanna nettoyait ses bêtises, elle fut un peu surprise par la réaction de son employeur. Lui qui paraissait si effrayant fit preuve de douceur. Elle le laissa lui prendre les mains en plongeant ses yeux dans les siens. Elle trouva cette scène un peu étrange mais elle se sentait bien avec cet homme. Elle hocha positivement la tête quand il eut fini sa phrase et elle resta par terre en regardant Edward. Elle n’était pas maladroit d’habitude, certainement que la présence d’un jeune homme avec des mains aussi bizarres devait la perturber. Elle ramassa quelques légumes et puis Edward lui dit que ce n’était rien. Tant mieux, elle n’avait pas envie d’énerver tout le monde son premier jour de travail ici.
    Le barbier demanda ensuite un rasage à Edward, ça devait être la première fois qu’il rasait quelqu’un. Johanna regarda le jeune apprenti monter à l’étage derrière Sweeney, il lui fit un sourire et elle décida de se dépêcher pour voir les exploits d’Edward.

    *Qu’est-ce qui m’a pris de renverser ces légumes ?!*

    Ramasser les petits bouts de légumes toute seule dans cette grande cuisine lui parut interminable mais elle finit enfin par y arriver. Johanna jeta le tout dans la cour comme M. Todd lui avait demandé de le faire et puis elle monta lentement l’escalier vers l’échoppe du barbier. Elle entra doucement pour ne pas déranger Edward qui n’avait pas encore terminé et elle s’assit sur le coffre près de la porte. Cette pièce lui rappelait beaucoup de souvenirs, la fois où elle a vu M. Todd tuer quelqu’un par exemple… Elle arrêta de se torturer les méninges et observa le travail d’Edward, il se débrouillait très bien. C’était une activité faite pour lui.
    Johanna se leva de son siège et elle fit le tour de l’arrière de l’échoppe. Elle souleva un drap poussiéreux qui cachait un vieux berceau, elle regarda à l’intérieur et trouva une photo encadrée. Elle la prit pour l’observer de plus près, elle représentait une jeune femme et son bébé. Johanna fut frappée de la ressemblance entre elle, et la femme de la photo.

    *C’est elle …. Ma mère ? … Mais pourquoi M. Todd a une photo de ma mère dans son échoppe ?*

    Elle reposa la photo là ou elle l’avait prise et retourna près d’Edward et M. Todd,

    -J’ai jeté tous les légumes, (dit-elle avec un grand sourire). Vous aviez raison, Edward est très adroit avec ses lames.

    Elle se rapprocha du barbier et chuchota à son oreille de manière à ce qu’Edward n’entende pas.

    -Vous pourriez m’expliquer pourquoi vous avez une photo de ma mère dans votre échoppe ?

    Elle se releva et fit un magnifique sourire à Edward. Elle cherchait beaucoup de réponses sur sa naissance et ses parents mais avant la rencontre avec M. Todd elle pensait qu’elle ne trouverait jamais rien sur eux. Aujourd’hui elle en avait appris plus sur sa mère que dans toute sa vie…
Revenir en haut Aller en bas
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   Sam 17 Juil - 23:31

Le barbier étudia avec une grande attention les mouvements de son apprenti : d'une part, il craignait quelque maladresse de sa part pouvant lui être fatale; d'autre part, il voulait avoir la confirmation de la dextérité du garçon. Les mouvements étaient rapides et soignés : Edward faisait très attention à ses gestes : le regard fixe du barbier devait beaucoup le motiver. Les lames faisaient l'effet d'une caresse : mais quel était le métal qui avait servi à forger ces ciseaux? Encore l'un des nombreux mystères entourant l'étrange garçon. En quelques minutes, les joues de Sweeney devinrent aussi lisses que les fesses d'un nouveau-né : Edward était un as du rasage, nul doute possible! Le barbier examina néanmoins son visage avec minutie avant d'énoncer son verdict :

-Mes félicitations, voilà un travail impeccable! Je le laisserai bientôt t'occuper des clients.

Sweeney fit un sourire éloquent à Edward : il était rarement aussi sincère, mais ce garçon l'enchantait chaque jour. Était-ce seulement du au fait que lui aussi était une forme de monstre exclu de la société? Ou bien le barbier retrouvait-il en lui le fils qu'il n'avait jamais eu? Le froid et ténébreux assassin devait bien admettre qu'il ressentait une affection particulière pour son apprenti; néanmoins, il ne devait pas afficher de telles émotions. C'est pourquoi il se leva, essuya sur son visage les dernières traces de mousse, puis reprit un ton bourru pour énoncer au garçon ses tâches pour la journée : faire cuire les légumes, évidemment; s'occuper des plantes dans le jardin, essayer de laver les carreaux sans les rayer......Puis, se rappelant de la présence de Johanna, il se tourna vers elle afin de l'observer plus attentivement alors qu'elle sondait la pièce du regard. Il était impossible qu'elle eut garder le moindre souvenir de cet endroit, a fortiori dans l'état où il était actuellement. Il se figea en la voyant s'approcher du daguerréotype de Lucy. La ressemblance entre les deux femmes était flagrante : il n'avait pas pensé plus tôt à se débarrasser de la photographie. Après quelques instants, Johanna se retourna puis fit part au barbier de ses commentaires concernant Edward. Mais ensuite, elle se rapprocha de son nouveau patron pour lui murmurer :

-Vous pourriez m’expliquer pourquoi vous avez une photo de ma mère dans votre échoppe ?

Le barbier déglutit : il n'était pas encore temps de révéler la vérité à la jeune fille. Il lui prit doucement l'épaule pour l'entrainer plus loin dans la pièce. Il mentait suffisamment à Edward pour que celui-ci n'ait pas à supporter les mensonges qu'il servait aux autres. Plantant ses yeux dans le regard de sa fille, il lui dit :

-J'avais beaucoup d'affection pour tes parents. Cette photo est la dernière trace de leur existence. je n'ai malheureusement pas de photographie de ton père mais...tu lui ressembles, bien que tu sois le portrait craché de ta mère.

Sweeney avança une main et dégagea une mèche blonde qui masquait le visage de Johanna. Il n'aimait pas se montrer aussi...mélancolique, mais la jeune fille semblait avoir besoin d'en savoir plus sur ses parents. Il allait lui falloir dresser une liste de mensonges au cas où elle repose des questions.

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charmantes retrouvailles ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charmantes retrouvailles ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bruxelles] Charmantes retrouvailles familiales... [PV]
» Des retrouvailles tout à fait charmantes (Ebony/Ali/Caro)
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Cave :: Corbeille :: Vestiges ancestraux-
Sauter vers: