Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event I : "La quête du cavalier sans tête"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Mer 23 Juin - 18:14

La froideur matinale imprégnait l’air sombre de la bourgade. Dans la forêt, non loin, la brume se propageait comme une vapeur mouvante, mordante et silencieuse. C’était une araignée, tissant sa toile mortelle, prête à dévorer ses proies, nous, simples humains ne se souciant guère du feuillage mystérieux abritant, il n’y a pas quelques lunes, le pire des prédateurs. Pourtant, cela faisait depuis longtemps que la belle grise moite ne s’était pas répandue dans le petit village. Il me semble, que cela s’est arrêté lorsque le cavalier sans tête avait retrouvé son bien le plus précieux…Oui, nous parlons bien du seul et unique homme sans yeux, ni lèvres, ni conscience qui chevauchait durant des nuits, des jours en faisant nombres de victimes sur sa route.

En cette matinée d’automne, l’herbe ne laissait passer aucune brise, seulement l’humidité de l’angoisse. Quelque chose se préparait…Les oiseaux ne chantaient plus leur bonheur, les mulots ne sautillaient pas dans l’étendue verte. Même les chiens, d’habitude si énergiques, se cachaient dans leurs niches. Le village ne ressemblait plus à ce motif resplendissant dessiné dans l’embrasure d’une tapisserie. Il était terne, morne, et le temps avait l’air de se stopper dans sa démarche à l’habitude dansante. Tout n’était que noir et blanc, aucune vie, aucune plainte, aucun rire…Seulement la brume, tournant tel un fauve en cage dans la forêt sombre.

Oui, quelque chose se préparait. Tous retenaient leur respiration, tous avaient fermés leurs volets, priant, sanglotant la pitié de leur Dieu. Toutes ces émanations de souffrance, de déchirement, de peur et d’angoisse s’envolaient vers le ciel gris et lourd, se confondant avec ses couleurs, se mélangeant et se crispant dans des plaintes venteuses et gelées pour former une seule et unique question. Une demande sans espoir, annonciatrice de malheur, cachant une histoire qui allait se répéter.

Il arrive ?


Oui, oui il arrive ! Sur son cheval noir. Un hennissement sauvage marquant le départ du cauchemar. Et d’un seul et unique mouvement, la cage s’ouvrit. La belle grise se répandit sur la plaine, avalant le peu de vie ayant survécu. Ses pattes, dans un silence épais et dur, se posent dans les renfoncements de la terre, l’imprégnant, la subjuguant de cette peur si souvent connue…Petit à petit, elle gagne du terrain. Petit à petit, les gémissements s’entendent. La souffrance bat son plein et alimente la force du cavalier sans tête, qui, dans un ensemble majestueux saute dans son environnement opaque pour détruire sa première victime et commencer le travail de l’assassin.

Toi, homme au visage apeuré. Toi, chose immonde cachant ses pêchés sous un visage hypocrite. Oui, je parle bien de toi. Celui qui regarde la scène de loin, qui n’ose parler, qui se fait discret en priant pour ne pas se faire remarquer…Mais regardes-toi. A peine te tournes ton le dos que tu souris et laisse découvrir le couteau de la lâcheté et des belles paroles. Je te méprises pauvre chose…Tu n’oses même pas me parler et me regarder. Dans ce cas, tu ne seras jamais rien d’autre que ma victime, que mes déchets…Je ne te traiterais jamais d’égal à égal tant que tu ne regarderas pas mes horreurs en face, et je te pourchasserais. Prends garde, car je suis déjà derrière toi…

L’épée tournant telle la faux de la belle squelettique, le trident de Lucifer, l’éclair de Zeus, celle qui a donné la vie, et celle qui l’a reprise. Voici l’arme fatale, celle effilée et dangereuse, laissant luire dans votre dernier instant, votre visage. Le vrai. Celui que vous n’avez pu regarder en face. Et cette seconde devient toute particulière, car ce moi en face, c’est réellement vous…Et la phrase ultime s’inscrit dans votre esprit « J’ai tout raté ». Votre tête tombe sur l’herbe, contractée par la peur, l’horreur et l’étonnement, non pas de mourir si vite mais de découvrir cette face cachée de vous, celle qu’on ne connaît pas, et qui pourtant, est présente. On ne peut vivre sans, tout en ne la remarquant pas. C’est ainsi, on n’y peut rien.

Et l’épée s’abattit encore une fois, tel un flot impétueux pour trancher la tête de cette femme aux cheveux blonds, pour trancher la tête de Kim. Elle aussi a vu son autre soi, et les yeux écarquillés, tombe dans l’herbe sans couleurs. Voici la première victime, celle à la chair dépecé où s’inscrit en lettres de feu cet étrange poème :

Equinoxe est ma naissance,
Printemps est ma semence,
L’heure viendra,
Où tu seras ma proie.
Viens à l’endroit des milles morts,
Retrouvez ceux à qui ont a fait du tort.
Mais prends garde à toi,
Car il en mourra un à la fois.
Le nombre ne sera minime,
Observe bien mes victimes,
Je te laisserai un autre message,
Tout aussi empli de mystères que de rage.


Le sang dégouline, s’échappe et se fait boire par les herbes se fanant. Et enfin, le signe, que dis-je, l’indice ! Il se grave dans la chair du visage, dans un murmure écœurant. La croix traversant le cercle. A toi de me dire ce qui se passera. A toi de me dire si tu te dévoileras. Seras-tu ma proie ? Et l’épée rangée, le cauchemar disparaît dans un écho encore irréelle. Seul le corps sans tête de la victime est la trace du monstre, de l’esclave de Lucifer, du cavalier sans tête.


Voici l'ordre de passage :

-Kim Boggs
-Willy Wonka
-Full Moon/Moon Walk
-Béla Lugosi
-Johanna Barker
-Katrina Van Tassel
-Ichabod Krane

A vous de jouer, dans l'ordre donné, Monsieur Wonka, c'est à toi =)
Revenir en haut Aller en bas
William

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 24 Juin - 20:09

    Cette fois-ci, il a fallut que ce se passe mal. Ce nouveau procédé qui avait l’air de donner quelque chose de tellement bon ! De nouveaux marshmallow au chocolat pistache qui quand ils se faisaient chauffé, se transformer immédiatement en des sortes de petites boules qui sautaient partout et devenaient particulièrement colorés ! Comme ça allait partir bien ! Cependant, pour l’une des rares fois, un Oompa-Loumpa n’ayant surement pas eu assez de fèves de cacaos pour le petit déjeuner me contredis. Il disait que le pistache dans un marshmallow n’était pas une bonne idée et que ce donnerait un goût infecte. Sottise ! Et, comme je hais que l’on me contredise dans ce que je fais, j’avoue, j’élevai peine la voix pour lui faire comprendre que ici, c’était Willy Wonka qui décidait, et non pas les ouvriers. Vécés, il partit en essayant de claquer la porte. Evidemment, sa petite taille fut défaut et la porte ne fit que le bruit normal d’une personne de taille adulte normal fermant la porte. Et puis, sans me soucier de cet Oompa-Loumpa, je continuai à réfléchir à comment je pourrais faire pour que les marshmallow explosent au contact de la chaleur sans utiliser le moindre produit chimique. Oui, je n’avais pas le temps ni l’envie de me soucier des crises d’un Oompa-Loumpa en manque de chocolat.
    Après avoir terminé le concept et après avoir correctement réfléchis à ce nouveau bonbon phénoménal, je pris conscience qui manquait un Oompa-Loumpa dans la salle des inventions. Je les comptai, oui il en manquait bien un. Où pouvait-il être bien passait ? Je m’approchai de l’un de ses collèges et me baissa pour lui parler.

    «
    Sais-tu où es ton ami ? »

    Il m’expliqua dans l’oreille. Oh ! Suis-je bête. Mes problèmes de mémoires m’inquiètent bien fortement. Enfin, ce n’est pas le problème pour l’instant. Après un petit moment d’énervement, j’avais égaré un de mes précieux ouvriers. Je me redressai et partit de la salle aux inventions en laissant derrière moi les Oompa-Loumpas travaillant soigneusement. Je fis le tour de ma fabrique, demandai à tous les Oompa-Loumpas que je croisais en chemin, et je n’arrivais pas à remettre le doigt sur cet Oompa-Loumpa. Ca devenait impérative, je devais sortir de l’usine et allait le chercher dehors. Je pris alors mon long manteau, mon haut chapeau et une de mes grosses paires de lunettes ainsi que mon bâton coloré. Je sors dehors, je m’attendais à ce qu’il fasse froid certes, mais de là à ce qu’il neige. Enfin, il faut faire avec, je ne veux pas perdre un de mes Oompa-Loumpas…

    Je marchai dans le froid et la neige depuis maintenant plus d’une heure et aucune trace de mon Oompa-Loumpa. Pourtant, j’en avais vu du monde, bien trop même. J’essayais de me mettre dans la tête d’un Oompa-Loumpa et je me demandais où j’aurais pu aller me cacher avec une si petite taille ? Non pas que ce soit quelque chose de péjoratif, je réfléchissais et résonnais, c’est tout. Mais ça n’avait pas l’air d’avoir autant d’effets que je le voulais. Je regardai l’heure dans une montre à gousset accroché à une de mes chaînes et regarda l’heure. Il était bien tard, il fallait que je rentre. Mais pas sans mon Oompa-Loumpa, il fallait vite que je le trouve. Je regardai à gauche, puis à droite. En fait ce qui était dommage c’est que je ne savais même plus où j’étais. Arf, ce que je peux être bête, je n’ai même pas pensé à noter où j’allais. Je soupirai et essaya de trouver une affiche, un panneau pour savoir premièrement où je me situais.

    Certainement miraculeusement je tombai sur un panneau indiquant où j’étais. « Sleepy Hollow ». Oh la, quel est cette ville au nom si étrange ? Enfin, peut-être qu’un de ses habitants m’indiquera le chemin pour rentrer. Espérons-le …

    Je m’avançai donc sur le petit chemin qui amenait au cœur de la ville. Enfin je crois, car plus je m’avançai plus le foret devenait danse, plus je ne pouvais plus apercevoir la ville et les lumières scintillaient des feux allumaient dans les cheminés. D’ailleurs, il n’y avait l’air d’avoir aucun éclairage artificiel dans cette ville. Comme si ils étaient coupés du monde, comme si ce n’était pas la même époque. Enfin, prenant mon courage à deux mains je continuai à marcher dans cette foret des plus sinistres. Je posai mon bâton sur une centaine de tas de terre quand un d’eux étaient un peu plus dur que les autres. La pointe de mon bâton ne s’enfonçait pas dans celui-ci. Toujours avec ma canne colorée, j’enlevai les feuilles qui recouvraient la surface mi molle, mi dur. Une bosse rose. Un tissu brodé. Je me baissai pour enlever plus facilement les feuilles. Oh mon dieu ! J’avais malencontreusement posé mon bâton sur la poitrine d’une jeune fille. D’une jeune fille sans tête. Décidemment, trop c’est trop. Je fis une grimace avant de détourner l’œil et commencer à tomber à arrière avant que quelqu’un quelque chose me rattrape. Mon Oompa-Loumpa ! Malheureusement, je n’eus pas le temps de montrer comme j’étais heureux de le revoir quand nous fûmes interpelés par une bien étrange personne. Finalement, ce n’était en fait peut-être même pas une vraie personne. Ah ah ! Une nouvelle grimace se dessina sur mon visage.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 1 Juil - 14:29

Enfin! Enfin on me redonnait la chance de briller à nouveau parmi les stars du 7e art! Il y avait bien longtemps que je n'avais pas repris du service et je devais bien admettre que les œuvres actuelles me déroutaient. Mais le rôle que l'on me proposait était celui d'un monstre gracieux comme je les aime. Et le lieu du tournage était tout aussi angoissant et merveilleux que mon personnage. Sleepy Hollow, la ville du cavalier sans tête selon la vieille légende; pouvait-on trouver meilleur endroit pour tourner un film d'épouvante. Un carrosse moderne -un corbillard motorisé- me conduisit de jour en cette citée encore ancrée dans un XIXe siècle sinistre. A peine avais-je posé le pied à terre que je me sentais déjà comme chez moi. L'atmosphère à la fois lourde et froide plombait l'air ambiant d'une brule grisâtre persistante. C'est à cela que ressemble la Transylvaine de mes ancêtres. Le producteur me permis de visiter la cité, le temps de régler tous les détails de mon séjour ici. Ainsi, je parcourrais les ruelles sombres, fasciné par la froideur ambiante et la terreur presque palpable de ses habitants. Était-ce moi qui leur faisais peur? Je me trouvais pourtant parfaitement "couleur locale" dans mon somptueux costume de Dracula. Se pouvait-il que les gens de cette ville restent encore effrayés par cette vieille légende? Je décidais d'interroger une belle et blonde jeune fille qui me dit s'appeler Eleanor. Elle me raconta qu'une malédiction planait toujours sur la triste cité et que l'on redoutait le retour du cavalier sans tête et la vague de décapitations qui le suivait à chacune de ses visites. Je tentais de la rassurer, aidé par ma voix suave et mon accent slave. Bien vite, elle cessa de trembler et se recroquevilla dans le creux de mon épaule. Je ne pus résister à cette magnifique gorge offerte et m'en sustentait quelque peu avant de reprendre ma visite, laissant la douce enfant calmée et sereine, malgré le litre de sang que je venais de lui pomper. Ayant fini de découvrir la ville, j'entrepris de parcourir la foret environnante. Comme cela me changeait de la chaleur étouffante et des palmiers artificiels d'Hollywood! Soudain, un léger bruit se fit entendre non loin de moi. En tant que vampire, j'avais l'ouïe très fine, comme tous mes autres sens d'ailleurs. Ce fut mon odorat qui me permis de retrouver l'origine du son qui m'avait surpris. Une odeur forte et douce de chocolat flottait dans l'air. Je ne mis pas longtemps à retrouver l'homme qui dégageait un tel arôme, cela est peu courant. L'individu que je retrouvais était haut en couleur : vêtu de rouge et de violet, il portait également un haut de forme pour le moins original. Aidé d'une cane aux reflets irisés, il semblait retourner la terre à ses pieds, une moue dégoutée sur son visage lisse et blanc. Soudain, comme pris de panique, l'homme se recula vivement, manquant de trébucher. Il empestait véritablement le chocolat, mais bon, chacun ses gouts! Je me rapprochais de la terre retournée et y découvrit une tête parfaitement détachée de son tronc et auréolée de cheveux blonds. Cela me surpris un instant, mais pas tellement : n'étions nous pas dans la légendaire cité de Sleepy Hollow? Je me retournais alors vers l'homme au chapeau et au cacao avant de lui annoncer avec un sourire aux lèvres :

-Alors c'était vrai! Le cavalier sans tête est de retour à Sleepy Hollow! Quelle tristesse pour ses habitants! Mais quelle attraction pour les touristes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Ven 2 Juil - 9:22

Ruminant de sombres pensées, le Cavalier évoluait dans la brume, il sentait que son possesseur se trouvait à Sleepy Hollow. Dans l'attente d'un ordre, il errait telle une ombre sans jamais interrompre sa course.... Les jours seraient sanglants, sa lame rougirait de victimes découpées avec soin et surtout il se délecterait de ce sentiment qu'il connaissait si bien...La vengeance... Qui serait donc sa prochaine victime... Chacun aimerait le savoir mais pour lui, cela lui était bien égal... Toujours le même bruit sourd, la même teinte brûlante et ce corps qui progressivement se glacerait contre la terre.

Le Cavalier sans tête était de retour sur Sleepy Hollow et comptait bien le faire savoir !!


( Le Cavalier fera des petits posts de temps en temps de manière aléatoire afin de mettre du piquant Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Dim 4 Juil - 18:38

    Johanna était partie faire une course pour M. Todd. Londres était belle sous la neige, Johanna admirait le magnifique paysage. Si bien qu’elle se perdit, la brume l’empêchait de voir clairement la route mais elle remarqua qu’elle ne se trouvait plus dans la ville. La route devint de la boue et aucune indication ne lui permettait de retrouver son chemin. Encore une fois elle était perdue, M. Todd allait surement se mettre en colère si elle arrivait une fois de plus en retard. Mais elle était souvent dans les nuages en ce moment. Heureusement pour elle, la brume se dissipa et un croisement apparut devant elle. Johanna lut le panneau qui indiquait « Sleepy Hollow » vers la droite mais il n’y avait rien vers la gauche. Ne voulant pas rebrousser chemin, elle décida d’aller dans cette ville dont elle ne savait absolument rien. La route qui ressemblait plutôt à un sentier passait au milieu d’une vaste forêt. Elle était plutôt effrayante surtout pour une jeune fille seule. Johanna marchait lentement au début et puis les bruits inquiétants et les craquements la poussèrent à accélérer le pas.

    *Qu’est-ce qui m’a pris de venir dans cet endroit lugubre ?!*

    Pendant qu’elle courrait une racine la fit trébucher, elle tomba sur le sentier. Puis elle se releva époussetant la terre sur sa belle robe. Elle continua son chemin un peu plus lentement pour éviter une nouvelle chute et elle arriva soudainement elle entendit une voix. Johanna heureuse de voir qu’il y avait des gens dans cette forêt, elle se dirigea vers l’endroit d’où venait ce son.
    Elle fut un peu surprise de découvrir deux hommes d’allures complètement différentes. C’était le vieil homme qui d’après son accent n’était pas de Londres qui avait parlé. Elle s’approcha d’eux mais elle faillit tomber sur quelque chose. Elle baissa les yeux et elle remarqua le corps d’une jeune femme avec sa tête plus loin, elle eut un hoquet de surprise.

    -Mon dieu ! Mais qui est cette jeune femme ?

    Elle n’avait pas vraiment eu la réaction d’une jeune fille qui voyait un cadavre mais elle avait vu pire …
    Elle se rappela ensuite les paroles de l’inconnu, il parlait du cavalier sans tête. Johanna n’avait jamais entendu parler de Sleepy Hollow, le cavalier sans tête était surement une légende dans cette ville. Elle voulait en savoir plus sur cette légende et sur cet endroit. Et maintenant le plus important était d’éviter de se faire tuer si un fou qui décapitait les gens sans raison se baladait ici.

    - Pourriez-vous me raconter l'histoire du cavalier sans tête ?

    Elle évita le corps de la jeune fille morte en tournant le regard et elle se plaça à côté de l’homme. Cette histoire allait être des plus intéressantes tant qu'elle ne se faisait pas tuer bien sûr. C’était à la fois amusant et terriblement dangereux…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Mer 7 Juil - 14:38

Beaucoup de temps s'était écoulé depuis la première affaire de meurtres liés au Cavalier sans tête. Katrina ne vivait plus à Sleepy Hollow, d'ailleurs quand elle l'avait quitté, elle se souvint que très peu de gens restèrent dans ces lieux. Mais même si elle était la fille de la plus riche famille du village, plus rien de joyeux ne l'attachait à cet endroit, sa dernière famille avait été victime des meurtres du légendaire (pas tant que ça) cavalier sans tête. Elle préféra donc, sans aucune hésitation, partir avec la personne qu'elle aimait à New York. Cette ville était très dépaysant pour la jeune femme ayant toujours vécu dans ce village isolé, mais Katrina s'adaptait très vite. La vie là-bas était certes mouvementé, mais beaucoup plus douce et agréable qu'à Sleepy Hollow.

Malheureusement le passé revient toujours au galop même quand vous croyez que tout est terminé. Depuis quelques semaines, des rumeurs courraient dans les rues de la ville que l'on surnommé déjà La Grande Pomme. Quelles rumeurs? Rumeurs que Katrina aurait souhaité ne plus jamais entendre, mais le sort en décida autrement. Alors qu'elle se promenait dans une grande avenue, elle entendit une discussion entre un petit groupe de gens. La personne qui parlait ressemblé à un commerçant horrifié et complètement paniqué. Pourquoi l'était-il? Eh bien, il racontait au petit groupe qu'il faisait sa livraison habituelle dans un petit village perdu à quelques kilomètres d'ici, mais qu'il fut renverser par un cheval noir au galop, mais ce qui le terrorisa c'était la personne qui le monter: un cavalier sans tête!
Katrina se figea complètement sur place en écoutant ça. Ce n'était pas possible! Le cavalier sans tête reposait depuis longtemps en paix depuis qu'il avait récupéré sa tête. Cet homme avait du rêver! Mais le commerçant ne semblait pas mentir ou avoir confondu, il était sincèrement apeuré. Katrina se mit alors à courir le plus vite possible pour rentrer chez elle.


*Serait-ce vrai? Cela voudrait dire que... quelqu'un l'a trouvé et aurait voler sa tête en l'utilisant à nouveau pour commettre des meurtres?!*

Toutes sortes de questions surgirent dans la tête de Katrina. Elle n'avait la réponse à aucune, mais elle devait en avoir le cœur net. Elle devait savoir si son retour était vrai et le seul moyen de le savoir était de retourner à son village natal. Elle entra en trombe chez elle pour annonçait tout ce qu'elle venait d'apprendre à cette personne, mais elle se retrouva seule. Il devait sûrement être occupé avec une affaire, mais Katrina ne voulait pas attendre, car si c'était la vérité, des vies humaines étaient en danger! Elle prit alors un papier et écrit ces quelques mots à la va vite:

Il est de retour.
Je ne sais pas si c'est vrai, mais je vais aller vérifier à Sleepy.
Katrina.


Elle n'avait vraiment pas marqué grand chose, mais ce n'était pas la peine, elle était sûre qu'il comprendrait la signification de ces deux phrases. Elle laissa le mot sur la table, sortie de la maison en emportant un manteau blanc et rouge et interpella une calèche pour se diriger à cet endroit auquel elle n'avait jamais pensé revenir: Sleepy Hollow.

Katrina arriva au village après quelques heures de trajets. Elle sortie de la calèche et observa les alentours. Tout était exactement pareil, rien n'avait changé et il était toujours aussi difficile de savoir s'il était de jour ou de nuit à cause de cet épais brouillard. Mais Katrina connaissait les lieux par cœur et même si elle n'était plus venu depuis un certain déjà, elle se souvenait toujours des chemins de la forêt dans laquelle elle pénétra. Il faisait sombre et pas très chaud, mais cela ne gêna pas Katrina et elle s'enfonça, déterminée, au centre de la forêt. Elle devait retrouver ce lieu où le cadavre du cavalier reposait pour voir si la tête s'y trouvait, mais elle dévia son chemin lorsqu'elle entendit des voix non loin d'où elle était. Elle s'approcha alors du lieu d'où venait ces voix et s'arrêta net en voyant la scène se tenant juste en face d'elle: 3 personnes parlaient ensembles, 2 hommes et une jeune femme; tous les trois devaient être des étrangers, car ils n'étaient pas du tout habiller comme les locaux, mais ce n'est pas ce qui interpella et choqua Katrina. Ce fut de voir à leurs pieds, le cadavre d'une jeune femme coupait en deux au niveau du cou avec la tête se trouvant à quelques mètres de la morte.


"Oh mon dieu... C'est vrai... Il est revenu"

*Comment cela a pu arriver? *

Katrina était perturbée, non pas vraiment par l'état du mort, mais par le fait que toute cette macabre histoire recommence ainsi que la série de meurtres. Elle essaya de se reprendre un peu et regarda sérieusement les trois personnes présentes.

"Vous n'êtes pas d'ici n'est-ce pas? Si je ne me trompe pas, vous ferriez mieux de fuir ce village tant que vous êtes encore en vie. Ce lieu n'est plus sur désormais..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Ven 9 Juil - 17:19

La vie avait repris son cour normale. Fort heureusement d'ailleurs! Ichabod Crane avait reprit son poste à New York, accueillit avec plus de sympathie, même si le mépris était toujours présent. Après tout, le détective n'était pas croyant! Par contre à présent, il se laissait plus allé dans les histoires surnaturelles puisque la femme avec qui il vivait désormais en était une en quelque sorte. Mais il était toujours très cadré dans les choses scientifiques et essayait pour le mieux de convaincre encore ses paires! Mais les personnes n'aiment apparemment pas changer du jour au lendemain, car même si quelques petites choses avaient changer, la plupart des techniques restaient les même. Ce qui était fort ennuyeux qui plus est! Et ce matin il était en train de négocier quelques petits changement justement. Il était partit de bon matin, pour ne pas que sa femme le voit. Non pas que Ichabod n'aimait pas cette charmante blonde, mais elle était... comment dire ça? Étouffante? C'est le mot! Le jeune homme essayait de l'éviter ces derniers, temps il devait bien l'avouer! Son supérieur, en plein milieu de la discussion, lui apprit qu'il devait allé enquêter à nouveau à Sleepy Hollow. À ce qui paraissait d'autres meurtres survenaient! QUOI?! Encore?! Le détective leva bien haut les sourcils. D'autres type de meurtre, ou les mêmes? Sur ce point, ce ne fut pas du tout claire et M.Crane ne put avoir des plus amples informations que "meurtres" et "renouveau"... Ah là là!

Ichabod saisit donc sa mallette au passage. Il en avait un peu bavé la dernière fois dans ce village maudit, il ne voulait plus y mettre les pieds, mais il était en son devoir de le faire! Il poussa la porte de son appartement et chercha sa femme - enfin... ils n'étaient pas encore mariés! - mais ne la trouva nul part dans la demeure. Le jeune garçon qui avait s'était fait cireur de chaussure n'était pas non plus ici, mais il était dans le coin de la rue, en train de gagner quelques sous. Ichabod vit un mot sur la table, laissé par la jeune femme blonde qui habaitait avec lui.

Il est de retour.
Je ne sais pas si c'est vrai, mais je vais aller vérifier à Sleepy.
Katrina.

Quoi? Qui? Comment?! Le cavalier sans tête? Comment pouvait-elle le savoir?! Ichabod passa une main sur sa figure: elle était partit toute SEULE!! Jeune imprudente qu'elle était!! Elle voulait se suicidait? La dernière fois, c'était elle qu'on avait visé en dernier, heureusement qu'il était revenu, sinon elle serait... couiiiic! Sans tête! @_@ Ichabod fourra le bout de papier dans la poche du manteau qu'il venait de passer par dessus ses épaules, saisit à nouveau sa mallette, ne prit même pas le temps de faire ses bagages, et sauta dans la première diligence venue en lui annonçant à toute vitesse sa destination. La route fut aussi longue que la première fois, deux jours et une nuit. Quand Katrina était-elle partit? Cela devait faire quelques heures avant que lui même ne prenne la route, donc ils n'avaient que quelques heures de décalages si tout allait bien! Ichabod se trouva donc, pour la deuxième fois en peu de temps, devant le petite chemin - toujours aussi boueux! - de Sleepy Hollow et de sa pancarte très ancienne! Le détective avança lentement, sentant tout le paysage retenir son souffle au alentour, le cavalier avait-il déjà frappé? Il aperçut quelques pas plus loin un groupe de personne qui semblaient discuter. deux hommes, l'un avec un haut de forme, l'autre semblant relativement âgé, et deux femmes. L'une assez enfantines aux longs cheveux dorés, et l'autre qui n'était autre que Katrina. Elle devait être arrivé depuis peu parce qu'elle leur disait de dégerpir en vitesse. Ichabod prit sa respiration, avala sa salive, et prit les devants, s'approchant... du premier corps! Une jeune femme apparemment, mais étrangement, sa tête n'avait pas été enlevée. L'inspecteur leva un sourcil et il déposa sa mallette sur le sol en croisant les bras, l'air professionnel en jetant un coup d'œil légèrement courroucé à Katrina.

-Je suis Ichabod Crane, inspecteur de New York. On m'envoie résoudre quelques macabres histoires. Il semblerait que... que ces meurtres se sont déjà produit, et je vous prierez de laisser les professionnels faire leur travail en campant un peu plus loin.

Peut-être avait-il été un peu sec, mais il devait tout d'abord vérifier s'il s'agissait bien du Cavalier sans tête. C'est à dire en regardant la coupure au cou, si elle était net, c'était que le "feu de l'enfer" accrochée sur l'épée avait frappée, si non, cela voulait dire qu'un malheureux plaisantin s'amusait à LE recopier! Ichabod devait bien avouer que le surnaturel existait, mais il avait encore bien du mal à s'y faire. Il s'agenouilla vers le corps en regardant d'un œil agacé les personnes qui n'avaient pas bouger d'un pouce.

-Et alors? Vous êtes toujours là? Je n'aime pas qu'on me regarde travailler, messieurs dames!
Revenir en haut Aller en bas
William

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 21

MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Lun 12 Juil - 15:53

    En quelques minutes seulement. Cet endroit sombre, vide et sinistre avait regroupé plusieurs personnes. Trop de personnes pour les esprits malfaisants qui hantaient cet endroit. Premièrement, un vieillard. Le premier qui m’interpella. Il était ridé, avait une coiffure sort du lit et comme les grands parents de Charlie, il sentait le savon et les vieilles personnes. Ainsi qu’une nouvelle odeur. Certainement l’odeur infecte du renfermement. J’ouvris de grands yeux quand lui ouvrit la bouche pour sortir cette phrase. Je me relevai, donna les petits coups de mains sur mes vêtements pour y enlever la poussière qui s’y était déposée et regarda de nouveau le vieille homme en repositionnant correctement mon chapeau sur ma tête.

    «
    Que dites-vous ? Le cavalier sans tête ? Oh mon dieu, mais … Ce n’est qu’une légende ! »

    Je n’eus pas le temps d’avoir la réponse que j’attendais. Voilà qu’arrive le : deuxièmement. Une jeune fille. A peine âgée d’une vingtaine d’année venait de s’introduire dans cette forêt ou même moi je regrette d’y être venu. Elle avait de jolies yeux et une très belle chevelure. Son allure classe de jeune femme montrait qu’elle n’avait pas l’habitude d’entrer dans ce genre d’endroit. D’ailleurs, nous trois nous nous différencions bien de cet univers lugubre et sombre. Et puis, ce qui me répugnait le plus était que mon odeur de cacao qui luttait contre l’odeur du corps qui pourrissait un peu plus chaque seconde allait perdre la bataille et allait disparaître. Il fallait vite que je parte de cet endroit.

    Cette jeune fille qui devait certainement nous avoir entendues parler avec l’homme ressemblant étrangement au compte Dracula, demandant l’histoire. Voulant ne pas y croire, je fis non de la tête et voulu répondre que ce n’était pas la peine et que ça lui ferait certainement peur. A vrai dire, la personne à qui cette histoire ferait le plus peur serait certainement moi et moi seul. Heureusement pour moi, le troisièmement arriva. Une nouvelle jeune femme. Aussi blonde que l’autre mais je pouvais personnellement voir dans ses yeux qu’elle avait l’air bien plus courageuse que la demoiselle venant certainement de l’univers chic d’une vie également aussi coquette qu’elle. Et, cette phrase qu’elle prononça résonna dans ma tête.

    Oh, mais qu’elle charmante idée ! Les étrangers ne doivent en aucun cas rester dans les alentours d’un drame tel que celui-ci. Je m’apprêtais donc à lui répondre en sa faveur et à commencer mon chemin pour rentrer dans ma joyeuse chocolaterie quand je me fis de nouveau interrompre par la quatrième et j’espère dernier événement. Je soupirai et regarda cette nouvelle venue. Un homme. Bien … Je le regardai, il commença à examiner le corps tout en nous expliqua la situation. Un inspecteur ? Je regardai mon Oompa-Loumpa en lui faisant une nouvelle grimace cette fois-ci pour lui montrer ma colère. Sans lui, je n’aurais jamais assisté à cette pitoyable scène et surtout ignoble. Eurk … Pauvre jeune femme. Je fis un sourire à toutes les personnes qui m’entouraient et surtout à Ichabod qui une nouvelle fois laissait croire que je pouvais m’en aller, retrouver mon herbe sucré. Comme ça aurait été, fabuleux !

    «
    Je comprends tout à fait inspecteur. Je serais alors le premier à me dévouer pour vous laisser travailler en paix. Au revoir à tous ! »

    Je m’avançai vers le sentier qui aurait pu mener n’importe où. J’oubliais que j’étais certainement perdu et que si je m’avançai plus au creux de cette forêt je terminerais certainement comme cette jeune femme. Arff … Je fis demi-tour vers le petit groupe et sourit sans dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Lun 12 Juil - 18:46

Mais ce que Monsieur Wonka ignorait, c'était qu'un ordre venait d'être donné... Alors un pas lourd, semblable à celui du tonnerre se déclencha dans le lointain. Le cavalier ne cherchait pas de coup de théâtre, il ne faisait que d'obéir et cette fois le sang coulerait... Il ne pensait aucunement à hériter du chocolat qu'en aurait-il bien fait, lui qui n'avait plus de tête pour le goûter.

Alors que sa monture le propulser et que la brume s'épaississait, le Cavalier ne se tenait bientôt qu'à quelques mètres de sa proie sans que personne n'en sut rien. Son épée émit un bref bruit sec tandis qu'elle fendait les airs aussi rapide que les ailes d'un faucon. Ce fut rapide, précis. Le Cavalier regarda à travers la brume d'un air supérieur.Il ne percevait plus aucun des cinq sens vu que la vie lui avait ôté et qu'on avait pas jugé bon de lui accorder ces facultés. Mais il pouvait sentir ce qui lui donnait une précision...démoniaquement aigue. Lorsqu'une attaque était lancée, il ne pouvait que difficilement rater sa cible...

Ici ce fut Wily Wonka qui trouva la mort comme le maître l'avait ordonné. Une fois son meurtre accompli, il disparut comme il était venu.. Dans une brume aussi épaisse et opaque que pouvait être son coeur de revenant...

Une voix caverneuse dit alors:


- Monsieur Wonka est mort...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 22 Juil - 16:04

J'était encore perdu. Finalement, j'aurais peut'être dût faire confiance a ce panneau. Allez a droite, et non a gauche. Pourtant, j'étais sûr qu'un mauvais plaisantin avait inversé le sens du panneau, c'est pourquoi j'avais prit a l'opposée de la direction indiquée. J'étais inspecteur bon sang, et parfaitement capable de reconnaître le frottement du piquet sur le sol, lui-même fraichement retourné. De plus, le chemin de gauche était négligée et pas trop emprunté alors que le chemin de droite semblait trés fréquenté, puisqu'il menait a une trés célébre ville. Donc le chemin le moins fréquenté était en toute logique le chemin menant a un petit village. Exactement celui ou je devais aller. J'avais prévenu ma femme que j'allais être absent pendant plusieurs jours, puisqu'une affaire m'appelait a Sleepy Holow. En fait, pas vraiment une affaire. C'est juste que ces temps-cis, j'avait de plus en plus de mal a ne pas me faire épingler. Si jamais quelqu'un venait a comprendre que Moon Walk et moi partageons le même corps... Je préfére ne pas y penser.

Evidemment, ce trou paumé devait être l'endroit parfait pour que Moon Walk s'entraîne a disparaître avec plus d'éfficacité. Et puis, je devrais me trouver une occupation. Le grand air me ferait du bien. C'est ce que je me disait en avançant sur le chemin boueux menant a Sleepy Holow. Récemment, j'avais fait un court passage a New York pour que Moon Walk s'amuse a augmenter sa réputation de voleur sans foi ni loi, et pour que moi-même commence a me faire connaître dans le monde entier. J'était Full Moon, ah! Pas un de ses inspecteurs de pacotilles qui ne cherche qu'a arrêter le drogué du coin. Donc, a New York, j'avais entendu parler d'un collégue, un certain Ichabod Crane. Il avais enquêter a Sleepy Holow, sur les meurtres mystérieux s'y déroulant. Bizzarement, Je n'avais pas réussit a en savoir plus sur cette affaire. Tant pis, je questionnerais ce fameux inspecteur Crane si jamais je le croisait. Mais apparemment, il n'était plus a Sleepy Holow. Soudain, j'arrivais devant une vieille pancarte indiquant le village que je cherchais. Un sourire apparut sur mon visage, et je me grillais une cigarette pour fêter ça. Je ne m'était donc pas perdu. Mais avec toute cette brume, c'était difficile de croire qu'on était sur le bon chemin... Un coin parfait pour les meurtres. Ni vu, ni connu, on disparait dans la brume. Mais bon, c'était prévisible comme réaction.

Alors que j'allais laisser le contrôle a Walk, j'aperçut un homme avec un chapeau haut de forme s'écrouler a plusieurs métres devant moi. Aussitôt, je courrait vers lui en parfait inspecteur courageux que j'était, mon revolver a six coups prêt a trouer le premier gangster venu. Le malheureux avait un teint pâle... enfin, sa tête surtout. Parce que celle-ci se trouvait a mes pieds, séparé du tronc. Gardant mon sang froid, je m'accroupissais devant le cadavre. Le défunt était surement trés riche, puisque ces habits étaient... excentriques. Un simple examen me permit de comprendre qu'il venait juste de se faire décapiter, et que donc le meurtrier était toujours dans le coin. D'ailleurs, une voie caverneuse annonça sa mort et son nom. Monsieur Wonka ne devait pas avoir beaucoup de chance. Je devais retrouver ce meurtrier... Soudain, je vit un groupe de personnes plus loin, penchés aussi sur un cadavre. Naturellement, relâchant une bouffée de fumée avec ma cigarette, je m'approchais. Deux femmes et deux hommes. Dont un que je reconnut comme le célébre inspecteur Crane. C'était facile de le répérer, j'avais vut sa photo quelque parts dans un dossier. Et j'avais une mémoire qui ne me faisait jamais défaut. L'autre homme était surement trés âgé, quand aux deux femmes elles étaient toutes les deux blondes, et magnifiques. Walk adorerait surement si il était là... Leur adressant un éblouissant sourire, je rejoignais l'inspecteur crane.

-Bonjour, je suis L'inspecteur Moon, mais appelez-moi Full. J'ai eut vent de votre enquéte sur les meurtres de Sleppy Holow, et si je peut faire quoi que ce soit pour vous aidez...

C'est alors que je remarquais quelque chose d'étrange sur le premier cadavre. C'était une jeune femme, mais aussi décapitée que Monsieur Wonka. Et quelque chose semblait avoir été gravé a même sa peau, en lettres de feu. Un texte? Je le lut avec une curiosité croissante. Mhmmm, un vrai charabia... Mais une chose au moins était claire.


-Est-ce qu'il y a un cimetiére a Sleepy Holow?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Ven 23 Juil - 17:08

A peine avais-je pris le temps de montrer toute ma stupéfaction face au spectacle qui venait de se dérouler ici, qu'une autre personne fit son apparition. Une toute jeune fille venait en effet de nous rejoindre, l'individu sentant le chocolat, moi et le corps sans tête. Elle semblait à la fois frêle et forte sous sa blonde chevelure : je ne pus retenir un grognement de satisfaction à la vue de cette pâle créature. Étonnement ce n'est pas la vue du cadavre qui choqua le plus la nouvelle venue : elle semblait se soucier plutôt de son identification. Puis, comme si elle était en visite dans un musée, elle demanda qu'on lui raconte l'histoire du cavalier sans. Je toussai afin d'égaliser ma voix puis entonnai avec passion la triste de légende :

-Le cavalier était un mercenaire de Hess, envoyé sur nos rives par une grande dame Prussienne pour maintenir les américains sous le joug de l'Angleterre durant la guerre d'indépendance; mais au contraire de ses patriotes, qui se battaient pour l'argent, ce cavalier n'obéissait qu'à son goût du carnage. Il était de toutes les batailles. Monté sur un gigantesque cheval noir nommé Trompe La Mort, il se jetait au cœur de la mêlée, fauchant les têtes au galop. Il avait limé ses dents en pointes acérées pour ajouter encore à la férocité de son apparence. Soit dit en passant, il me rappelle beaucoup Vlad Tepes, celui qui devint dans les esprits le Comte Dracula. Pour voir enfin périr ce boucher, il fallut attendre l'hiver 1779 non loin d'ici... dans les bois du Ponant. Ils lui coupèrent la tête d'un seul coup avec sa propre épée. Aujourd'hui encore les bois en sont hanté, les plus braves refusent de s'y aventurer. Ce qu'on mit en terre ce jour là était une graine de l'enfer. Mais le cavalier s'est éveillé, il se déchaîne, coupant les têtes sur son passage, comme vous pouvez le constater....


Mon discours terminé, je me raclai la gorge et saluai mon auditoire. Mais avant que quiconque puisse rajouter quelque chose, une autre jeune fille apparut près de nous. Décidément, c'était mon jour de chance! Ce devait être une habitante du village, habituée aux meurtres du cavalier. Elle nous conseilla à tous de quitter la ville. Brave enfant....Je décidai de la rassurer à l'aide de mon charme légendaire. Avec délicatesse, je lui attrapais une main avant d'y apposer un baiser. Je pris une longue inspiration pour me sustenter de son parfum délicat et me préparait à lui susurrer quelques mots doux aux oreilles quand il y eu une nouvelle interruption. Un jeune homme cette fois-ci : soit disant inspecteur, il trimballait avec lui toute une panoplie de gadgets à l'allure improbable. Il les pria de tous s'écarter afin de le laisser faire son travail. L'homme chocolat s'éclipsa bien vite; quant à moi, j'accompagnais les deux jeunes filles loin de là, offrant mon bras à chacune d'elle. Entre ces deux nymphes blondes, je me sentais au paradis. Mais l'extase fut de courte durée : un bruit de galop se fit entendre et tout de suite après une silhouette noire que j'identifiai tout de suite comme étant le cavalier sans tête surgit dans la nuit pour surgir sur l'homme chapeauté.En instant, tout fut terminé, et le corps sans vit de l'homme s'effondra à terre et sans sa tête. C'est alors que le cavalier leur annonça d'une vois grave la mort évidente de celui qui se nommait en fait Willy Wonka. Le cavalier de l'Enfer repartit comme il était venu, dans une brume noire. Soudain, une odeur acre envahit l'atmosphère : du tabac. je me tournais pour en découvrir l'origine et aperçut un nouvel individu se dirigeant vers nous. Seigneur, encore un inspecteur! Ils pourraient difficilement contrer un tel adversaire : cette enquête les menait droit dans le mur. le nouveau venu, Full Moon commença à poser des questions sur Sleepy Hollow. Je décidais alors d'intervenir : cela pouvait faire avancer l'enquête et me gagner les faveurs des jeunes demoiselles ici présentes :

-Messieurs les inspecteurs, connaissez-vous quoi que ce soit à propos du cavalier sans tête? Ce n'est pas un criminel ordinaire, pour le combattre il vous faut étudier cette légende : il n'y a que comme ça que vous trouverez sa faille. Sachez que le cavalier ne tue pas au hasard, il n'est plus motivé par la soif de sang comme au cours de son vivant : le cavalier à un maître qui l'envoie tuer qui bon lui semble. Je parierai que c'est ce maître qui garde la tête avec lui pour se garantir la servitude du cavalier. Trouvez le maitre et vous aurez la cavalier. stoppez le cavalier et vous empêcherez de nouveau meurtres et bannirez de Sleepy Hollow cette terrible malédiction...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Lun 2 Aoû - 18:39

[Je me permet de venir, j'espère que je ne gêne pas u.u]

"sluuuuurp". C'est ainsi que faisait la théière lorsqu'elle laissait tomber un liquide magnifiquement... magnifiquement liquide dans la tasse de thé blanche! C'est aussi le bruit que faisait le chapelier lorsqu'il avalait le contenue de la tasse, me diriez-vous... Enfin bref! C'est en buvant du thé et encore du thé sans regardait où il allait que Mad finit par mettre le pied dans un endroit bien étrange. Il traversa de grandes forêt, il traversa un champ de mouton avant de tomber nez à nez avec une pancarte. Une seule et unique pancarte en fort piteuse état. Plissant le nez, le chapelier toqué venant de Wonderland, regarda l'inscription:

-Sleepy Hollow... Sleepy... Hollow... Ouais! C'est ça.

Mad souleva son chapeau et posa doucement la théière sur sa tête. Il avança ensuite dans le village bien lugubre jusqu'à apercevoir au loin un groupe de personne autour de deux autres personnes à terre. Fronçant les sourcil, le chapelier s'avança. Il avait l'impression d'être un intrus très coloré dans ce lieu lugubre. Il s'arrêta derrière un homme qui racontait une histoire. Apparemment il venait de la finir.

-Heu... Bonjour!! Il y a une réunion? Parce que si c'est pour un... haaark!

Le chapelier fit une grimace dégouté en voyant le cadavre sur le sol. Il y avait devant ce dernier deux personnes qui semblaient des inspecteurs intelligents. Le cadavre était sans tête.

-A bat la maudite reine rouge! C'est elle qui a fait ça, Monsieur Qui Raconte Des Histoires?!

Il était évident que pour le chapelier toqué, c'était la reine rouge qui avait coupé les têtes de ces malheureux sur le sol. Au loin il y avait... mais ce n'était pas le chocolatier?! Celui qui fabriquait de si bon chocolat? Oh non! Oh non! Plus de chocolat ça voulait dire?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Mar 3 Aoû - 1:49

Après l’arrivée de Johanna, deux inspecteurs arrivèrent ainsi qu’une autre jeune femme qui les conseillait de fuir le village, Johanna ne pouvait pas croire que c’était si horrible que cela. Mais elle était concentrée sur l’homme plutôt âgé, elle se laissa bercer par sa voix envoutante lorsqu’il lui raconta la légende du cavalier sans tête mais bien vite elle sortit de sa rêverie. Le premier inspecteur leur demanda de le laisser enquêter, même si Johanna trouvait ça étrange d’enquêter sur des phénomènes surnaturels elle se laissa entrainer plus loin par le vieil homme accompagnée de Katrina. Elle regarda aux alentours quand soudain elle entendit les bruits d’un cheval lancé au galop, Johanna frissonna et jeta un coup d’œil au cavalier sans tête qui disparut dans la brume en emportant la tête du défunt M. Wonka. Le corps du mort s’entendit sur le sol sans que personne n’ait le temps de faire quoique ce soit. Elle devait paraître insensible aux yeux des autres puisqu’elle n’eut même pas peur à la vu du défunt mais bon elle avait vu pire.
Le vent fit voler les cheveux de Johanna mais elle resta figée sur place, elle commençait à se demander si elle n’aurait pas dû rebrousser chemin au lieu de se perdre ici. La voix de l’homme âgé la rassura quelque peu, mais d’après ces paroles il y avait quelqu’un de vivant sous cette étrange affaire. Et puis il y avait maintenant deux inspecteurs pour résoudre l’enquête et comme ça elle pourrait rentrer chez elle rapidement, en espérant ne pas perdre la tête malencontreusement. Le premier inspecteur avait l’air de savoir ce qu’il faisait contrairement au second, il avait peut-être déjà enquêté sur le cavalier sans tête auparavant. Mais il n’avait pas l’air bien sympathique, il prenait peut-être des grands airs pour impressionner la jeune femme à mes côtés. Même si elle s’en fichait totalement, elle écoutait quand même les discutions mais elle commençait à avoir froid. L’air était glacial et la brume n’arrangeait pas les choses, elle frissonnait de nouveau quand un homme étrange apparut.
Il portait un haut chapeau et un costume assez marrant, il parlait bizarrement mais comme tous les autres il avait l’air perdu. Lorsqu’il cria que c’était la reine rouge qui avait fait ça, Johanna sursauta. La reine rouge ? Mais qui cela pouvait-il être ? Cet homme était peut-être fou, ce n’était pas le premier qu’elle croisait. Pendant son rapide séjour à l’asile elle avait vu des vrais malades mentaux et eux aussi, criaient sans cesse des choses incompréhensibles pour les autres. Elle ne dit rien en pensant qu’il était peut-être d’un autre monde vu ses vêtements et son style étrange. Cette situation ressemblait à un jeu grandeur nature, même si s’était beaucoup plus dangereux qu’un jeu en réalité. Mon cœur battait rapidement dans ma poitrine et je me décidai à briser le silence,

-Je me demande si cet endroit et vraiment sur, peut-être devrions-nous nous réfugier dans une habitation pour ne pas risquer une nouvelle victime ?

Bien évidemment Johanna doutait qu’une maison empêche le cavalier de venir les chercher mais au moins elle serait au chaud. Elle demandait aux autres parce qu’elle ne voulait pas avancer seule dans la brume avec un meurtrier dans le coin. Elle frottait ses mains l’une contre l’autre pour se réchauffer en attendant la réponse d’une personne.
Johanna se maudit mille fois de ne pas avoir fait demi-tour tant qu’elle en avait l’occasion, il était trop tard maintenant et rien ne lui permettait de savoir si elle survivrait à ce « voyage » à Sleepy Hollow. Elle murmura une berceuse de sa douce voix pour se changer les idées en regardant toujours le paysage. Elle espérait ne pas revoir la silhouette du cavalier. Elle ne cessait de se demandait comment ils allaient battre le cavalier sans tête, il fallait d’abord démasquer son maître mais ce n’était pas une chose aisée. Et ensuite il fallait rendre sa tête au cavalier, encore fallait-il trouver le maître et la tête. Elle arrêta de se torturer les méninges et posa ses yeux marrons sur les inconnus. Sa robe trainait par terre, et elle commençait à avoir faim.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 5 Aoû - 15:18

Katrina avait à peine terminé de parler qu'elle entendit des bruits de pas derrière elle, mais elle ne put se retourner immédiatement, car l'homme âgé s'approcha d'elle et lui déposa un baise main. Elle fut un peu embarrassée ne s'y attendant pas du tout, ne sachant pas quoi dire ou faire surtout que ce n'était pas Ichabod, mais un total inconnu. Finalement, elle ne fit qu'esquisser un sourire polie et aimable, ainsi elle eut le temps de se retourner et de rester très surprise en voyant Ichabod arrivait. Dès qu'elle le vit elle retira sa main de celle de Béla et se demanda comment Ichabod était déjà arrivé? Au moins elle était contente de voir qu'il avait compris son petit mot et qu'il soit là et même s'il était peut-être fâché du fait qu'elle soit partie toute seule, elle garda un jolie sourire aux lèvres rien que pour lui. Katrina regarda certains des étrangers s'éloignaient de la scène de crime, mais elle, elle ne partait pas, elle voulait rester ici et puis elle s'était un peu habituée à ces cadavres sans têtes. Malheureusement le destin lui réservait autre chose on dirait, vu qu'elle du partir avec cet homme d'âge mûr, ça ne la déranger pas, vu qu'il n'avait pas l'air méchant même s'il semblait cacher beaucoup de choses, mais elle aurait quand même préféré rester avec le nouvel arrivant, mais tant pis, autant le laisser se concentrer sur le cadavre pour bien l'analyser.

Katrina décida donc, de profiter de cette petite promenade, mais elle ne perdait pas un instant pour se familiariser avec cette forêt qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. En tout cas, elle n'avait pas du tout changé, tout était comme avant, il serait donc très simple de retrouver la tombe du Cavalier sans tête, là où son cadavre entier devait reposer en paix ainsi que toutes ces victimes dans cet immonde arbre. Katrina ne pourrait jamais oubliée cette horrible image de lorsqu'ils avaient découvert toutes ces têtes au cœur de cette arbre mort, elle ressentait encore toutes ces sensations et elle était tellement dans se souvenirs qu'elle sursauta de peur, en entendant un soudain un bruit de galop. Katrina regarda les alentours et elle vit cette fameuse silhouette noire sans tête, exactement comme la première fois: c'était bel est bien le Cavalier sans tête il n'y avait aucun doute là dessus, elle le reconnaîtrait n'importe où. Cependant, il fit une chose que Katrina n'avait pas vue la première fois, se fut de le voir en direct couper une tête d'un vivant d'un coup vif. Même si tout ceci dura qu'une seconde ce fut suffisant pour être choquée et totalement terrifiée à tel point qu'elle dut énormément se retenir de ne pas crier. Bien sûr qu'elle avait tourné la tête vers le bas et fermé les yeux, mais elle avait quand même tout vu, le découpage de la tête suivit d'une giclée de sang ainsi que la chute du corps et de la tête sur le sol froid. Et encore une victime de plus, ça aller faire comme la dernière fois, mais cette fois qui était son maître? Qui voulait-il réellement tuer? Katrina se rappelait de plus en plus la première histoire ce qui ne la rassurait absolument pas et elle chercha du regard Ichabod Crane, la seule personne en qui elle pouvait avoir confiance ici et qui arriverait sûrement à la calmer d'un simple regard. Dommage pour elle, car ce fut un autre inspecteur qui arriva sur la nouvelle scène de crime, que faisait-il là? Pourquoi deux inspecteurs? Pourquoi voulait-il voir le cimetière, ce n'est pas là qu'il y aurait les réponses... C'est là que Katrina fut prise de surprise en entendant le récit de l'homme qui l'avait accompagné elle et l'autre charmante jeune femme. Il en savait beaucoup, peut-être étrangement trop d'ailleurs pour un étranger, Katrina le garderait à l'œil et elle le fit bien comprendre par le ton de sa voix, même si elle gardait toujours ce visage à la fois enfantin et mystérieux.


"Vous en savez énormément sur cette légende pour un étranger..."

Katrina s'éloigna des deux personnes avec qui elle s'était "promené" et se dirigea vers Ichabod Crane, mais avant d'aller jusqu'à lui elle regarda attentivement le nouvel inspecteur et ajouta quelques mots toujours avec le même ton et expressions.

"Il y en a un, cependant n'espérez pas y trouver le Cavalier sans tête, il n'est pas enterrer à cet endroit là"

Katrina rejoignit alors Ichabod et lui chuchota à l'oreille qu'il s'agit effectivement du vrai Cavalier sans tête vu qu'elle venait de le voir sous ces yeux et elle ne pouvait pas se tromper. Juste à cet instant encore une personne arriva parmi eux n'étant au courant de rien jusqu'à qu'il voit le cadavre de Mr Wonka et qu'il cria que c'était l'œuvre d'une certaine reine rouge. Katrina ne savait absolument pas de quoi il parlait, mais comment autant de monde pouvait venir dans ce village? Etait-il devenu populaire depuis les premiers cas de meurtres ou quoi? Elle soupira légèrement et fut interpelée par la voix de l'autre demoiselle suggérant de se réfugier dans une habitation.

"Si vous devenez la victime de ce cavalier aucunes maisons ni habitations pourra le retenir éternellement de vous tuer. Néanmoins, l'église est le seul lieu dans lequel il ne peut pénétrer, donc le meilleur pour s'y réfugier"

Cependant elle doutait de s'ils devaient aller là-bas ou pas et comme pour avoir une réponse, elle regarda droit dans les yeux Ichabod.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 5 Aoû - 15:57

Ichabod entendit quelques personnes s'éloigner. Il fut très satisfait de cela! Surtout l'homme au chapeau haut de forme qui était très content de partir plus loin. Il devait se trouver ici par accident et n'était pas du tout content de se trouver dans cette salle histoire. L'inspecteur le regarda s'éloigner. Alors qu'il examiner le cadavre de la jeune femme, il entendit, certainement aussi bien que les autres, des bruits de sabots sur le sol et un petit "claque". Ichabod fit une grimace en entendant le bruit de chut et une voix caverneuse indiquant que "monsieur Wonka est mort". Il avala difficilement sa salive. Pas la peine d'examiner plus longtemps le cadavre! Le cavalier sans tête était bel et bien de retour. Il se tourna vers le corps sans vie de ce pauvre homme plus loin. Une petite chose tournait autour du corps. Ichabod leva un sourcil mais il ne dit rien, ce n'était pas le moment de s'occuper des détails. Alors qu'il allait prendre la parole, un homme s'avança, balayant l'assemblait. Il paraissait très sur de lui mais quelqu'un de poli au fond. Il adressa un ravissant sourire à tout le monde avant de venir vers lui et d'annoncer qu'il était l'inspecteur Full Moon. Tant mieux pour lui! Il avait vite été au courant en tout cas! Comment est-ce que, à peine quelques minutes après qu'Ichabod arrive, cet inspecteur avait été mis au courant? L'air suspect, le jeune homme le regarda inspecter le corps de la jeune femme décapité. Il parut très intéressé et demanda s'il y avait un cimetière à Sleepy Hollow. L'inspecteur Crane, bien qu'il apprécie l'aide des autres, avait quand même un fier égo et il ne supportait pas souvent qu'on prenne les décisions à sa place!

-Inspecteur Ichabod Crane de New York. Envoyé ici il y a déjà quelques années pour résoudre les mêmes meurtres.

Il était toujours poli de se présenter comme il le fallait même si Ichabod n'aimait ^pas trop que quelqu'un vienne fouiner derrière lui. C'était lui l'inspecteur la première fois, il serait également l'inspecteur le mieux qualifié pour la deuxième! Il prit un air de Monsieur-Je-Sais-Tout en regardant Full Moon dans les yeux avec fierté. Il allait répondre à cette question stupide (dans toutes les villes ou villages il y a un cimetière) lorsque le vieille homme qui avait amené Katrina et Johanna plus loin s'approcha d'eux, l'air grave. Ichabod Crane croisa les bras sur sa poitrine en décidant d'écouter ce que ce vieil homme avait à leur dire. Il paraissait savant après tout! Il leur raconta l'histoire du cavalier... L'inspecteur Crane avait déjà reçus cette légende de la part de M. Van Tassel deux trois jours après son arrivé à Sleepy Hollow la première fois. Ichabod connaissait donc tout ce qu'il fallait savoir sur le cavalier sans tête, mais ce vieil homme ne pouvait pas le savoir, il n'était pas devin après tout. Mais il semblait bien au courant pour quelqu'un qui ne venait certainement pas de Sleepy Hollow! Suspect, le jeune homme lui fit un sourire poli en déclarant avec savoir:

-Je connais déjà cette histoire, monsieur. Mais il est préférable que l'inspecteur Moon sache tout de cette histoire après tout!

Ichabod fit un grand sourie à Full Moon et baissa les yeux sur le cadavre de cette pauvre jeune femme! Il poussa un léger soupir et saisit sa mallette qui était resté sur le sol. Il l'emportait toujours avec lui. Elle était un peu plus grosse que les fois précédente parce que le jeune homme avait inventé quelques nouvelles petites choses et avait également rangé à l'intérieur quelques livres scientifiques et un livre de sorcellerie qui lui avait offert Katrina quelques semaines plus tôt. Il fixa de ses yeux sombre l'autre cadavre sur le sol. Pourquoi le maître du cavalier voulait-il abattre deux personnes n'ayant aucun lien avec Sleepy Hollow? C'était étrange! Trop étrange... Et pourquoi cet autre inspecteur parlait-il du cimetière? Voulait-il savoir où le cavalier sans tête avait été enterré? Certainement pas ici en tout cas! Les personnes d'église n'allait pas enterrer un criminel en terre sainte tout de même. Ichabod attendit patiemment que tout le monde se calme un petit peu avant de poser ses yeux sombre sur un nouveau venu. L'inspecteur leva très haut les sourcils en voyant cet homme étrangement costumé... Mais... mais... il se croyait à la foire?! L'inspecteur Crane détourna le regard de cet homme qui ne disait que des âneries. Il ne valait pas la peine qu'on s'intéresse à lui! Il n'était certainement pas net dans sa tête. Ce n'était pas un suspect, et le maître du cavalier ne voudrait pas tuer quelqu'un d'aussi fou! Il ne comprenait visiblement rien de la situation. Enfin bref! Un personnage tout à fait excentrique et complètement inacceptable! Ichabod posa plutôt son regard sur la jeune fille aux longs cheveux blonds et au tint pâle. Elle ressemblait beaucoup à Katrina d'une certaine manière! Mais elle se nommait Johanna Barker d'après ce que l'inspecteur avait entendu. Une habitation disait-elle? Au moins elle essayait de garder son calme! Mais une maison n'arrêterait pas le cavalier sans tête. Ichabod lui fit un sourire navré pendant que Katrina lui expliquait qu'une habitation n'était pas la meilleur des solutions. Elle déclara ensuite à Full Moon que le cavalier sans tête n'était pas dans le cimetière. Le jeune homme l'appuya en hochant vivement la tête. Elle semblait avoir peur mais elle gardait quand même son calme! Elle était décidément très forte. L'église? Là où son père avait perdu la vie... Hum... L'église restait la meilleur des solutions! Ichabod passa un bras autour de la taille de Katrina pour la serrer contre lui et la rassurer du mieux qu'il pouvait avant de déclarer à tout le monde.

-Katrina a raison! L'endroit le plus sur c'est l'église, le cavalier sans tête ne peut pas y entrer. Suivez moi... tous.


Il avait ajouté le "tous" à la fin de sa phrase en glissant un regard vers l'homme complètement excentrique puis, en prenant doucement la main de Katrina, il s'avança vers l'église, suivit par le petit groupe. Il évité de très loin le corps de Willy Wonka et ouvrit la porte qui menait au bâtiment sacré. Il poussa doucement Katrina vers l'intérieur pendant qu'il restait devant les portes à faire un signe de la main aux personnes pour qu'elles rentrent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 5 Aoû - 22:47

Le Cavalier sans tête tressaillit, encore cet appel qui résonnait dans sa tête. Il lui fallait tuer et vite avant qu'ils n'entrent dans l'église et que tout ne s'effrite alors. Les églises, il les détestait... Elles émanaient quelque chose qu'il ne pouvait sentir, c'était lourd, pesant; cela le détruirait sûrement... Alors il courut aussi vite que la lumière vers l'église et se mit face à la porte en narguant la gargouille qui le toisait depuis les hauteurs. C'étaient ces démons qui lui empêchaient toute entrée. Des rénégats de Lucifer que la Maison de Dieu avait pris en son sein, pff.. Des traîtres oui... Mais il entit une affreuse pesanteur l'envahir, il trébucha, vascilla comme si mille cloches résonnaient de concert.

Alors Navar hennit, il dut dsparaître dans un brouillard épais... Les démons étaient trop puissants, ils avaient enrayé beaucoup trop de son énergie... Et lorsque ses victimes étaient arrivées au même lieu que lui... elles étaient dores et déjà à l'intérieur. Le cheval piaffait, le cavalier tournait son épée. Il était vert de rage. Plusieurs fois, il fit le tour de l'église en entendant des grésillements insoutenables. Les sabots de son cheval pareil au tonnerre sur une plaine déserte résonnaient.

Les démons le repoussaient sans arrêt, pourtant ils étaient tous de la même essence ! Le Cavalier n'en revenait pas, non il ne pouvait concevoir de se laisser repousser ainsi. Alors il invoqua une puissance des enfers pour faire révéler ces démons protecteurs sous leur vraie forme afin qu'ils sortent de leur tanière. A l'intérieur de l'église des flammes inoffensives surgirent. Les démons les avaient invoquées pour protéger ceux qui avaient trouvé refuge là... Ils étaient nombreux quatre pour une si petite église....

Le Cavalier observa toutes ces gargouiles se mouvoir...c'était..terrifiant... Tout cet amas de muscles taillés dans du granit, mais il savait...que sous cette pierre se cachait un esprit tout comme lui....

- Mourez tous !! Et laissez moi rentrer !!!

Pour ceux qui étaient à l'intérieur, ils ne pouvaient entendre que des rognements, des râles rauques, des hennisements mais c'était un combat épique. Le Cavalier était forcé d'obéir à cet ordre quitte à disparaître.... Alors comme les ennemis étaient trop nombreux, il fit un tour sur lui même et laissa le loisir à son destrier d'envoyer contre la porte un de ces démons rabat joie. Une gargouille percuta la porte et la brisa. La bulle protectrice s'effaça ...les portes étaient ouvertes mais les démons tournoyaient encore autour du cavalier comme des requins autour d'une viande fraîche...

Si certains démons s'en prenaient aux humains, eux ils se nourrissaient de d'autres démons ou d'esprits mauvais.... Le Cavalier se fatiguait à les affronter aussi il réitéra sa menace à l'encontre de ceux qui se trouvaient à l'intérieur:

- Ce lieu ne vous protège pas de mon épée, c'est une brindille contre le déluge qui va se propager vers vous. Sortez tous !

A ce moment, deux gargouilles se jetèrent sur lui, il recula puis les repoussa. S'ils sortaient, les démons cesseraient de vouloir les protéger... Et alors il serait libre d'exécuter sa tâche.

- Sinon ce lieu sera votre tombe !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Jeu 5 Aoû - 23:17

Mike avait trop regarder les journaux télévisés, sur toutes les chaines on parlait de la mort de Willy Wonka et Kim Boggs. Aimant le sang et la violence il décida contre l'avis de ses incapables parents d'aller y faire un tour.
Aprés de longue heures de route il arriva enfin en vue d'une bourgade recouvert de neige perdu au coeur de la nuit: Sleepy Hollow. Il arriva dans une place sombre ou toutes les maisons était porte close en s'approchant de plus prés d'un arbre il découvris le corps sans tête de Willy Wonka. Il entendait au loin une voix d'homme qui l'appelait ou qui plutôt murmurrait son nom. Il décida malgré sa peur d'aller voir et s'enfonça dans les profondeurs de la foret laissant ainsi de coté le village lugubre.
Alors qu'il marchait il sentit une présence pret de lui mais il ne voyait rien le brouillard cachait sa vue, il ne comprit rien un mal puissant le força a se coucher dans la neige et a s'endormir a jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Emily
Admin
avatar

Messages : 672
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 23

Feuille de personnage
Points de folie: 177
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
150/1000  (150/1000)

MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Ven 6 Aoû - 10:48

Quand j'étais arrivée à Sleepy Holow, la ville m'avait semblée, au premiers abords... Charmante! Elle était dominée par le brouillard, et le soleil n'apparaissait que rarement. J'avais réussi à m'arranger avec un démon pour qu'il me rende mon apparence de vivante le temps de mon escapade à Sleepy Holow. Dès que j'avais su que des meutres avais recommencé, j'avais senti le besoin de m'y rendre.
En début de soirée, j'étais parti vers le cimetière, un lieu vers lequel j'étais irrémédiablement attirée depuis que j'avais quitté le royaume des morts. Mes long cheveux blonds étaient éclairés par les premiers rayons de lune et ma robe de mariée virvoltait dans le vent. Tout en passant devant les diverses tombes, j'avais aperçu celles des Van Garett (père et fils), celle de la veuve Winship et enfin, celle de Jonhatan Mashbath. Je m'étais renseignée, je savais que ces personnes avaient été les premières victimes du cavalier noir, lors de ses premières missions. Comment je le savais? C'était eux-mêmes qui me l'avaient dit! Au royaume des morts, on en fait des rencontres... Enfin! A présent j'étais chez les vivants. J'étais donc en train de faire un bouquet de fleurs blanches que j'avais trouvé poussant au pied de certaines tombes, quand soudain, je vis un groupe composé d'une dizaine de personnes se réfugier dans l'église. Je les regardais, intriguée, ils ne m'avaient pas apperçu, tellement il semblaient être affolés. Soudain j'entendis derrière moi le bruit d'un cheval lancé au grand galop. Je lachais mon bouquet et me retournais doucement. Le Cavalier! Il était à la poursuite de ces pauvres gens. Mais il ne parvenait pas à rentrer dans l'église. Normal, songeais-je, il ne peut rentrer dans cet endroit sacré avec des intentions purement criminelles. Tandis qu'il repoussait les gargouilles sacrées qui le tennaient en respect, je m'approchait de l'entrée de l'église. C'est alors que je l'entendit hurler :

- Ce lieu ne vous protège pas de mon épée, c'est une brindille contre le déluge qui va se propager vers vous. Sortez tous !

J'étais farouchement opposée à ce que ce démon ote de nouvelles vie. Je ramassait une pierre par terre, et la lançais sur l'épaule droite du Cavalier, pour attirer son attention. Il sait que je suis comme lui, une morte, il ne peut donc me faire aucun mal, songeais-je. Je l'interpellais :

- Eh! Cavalier! Vous ne pouvez pas couper vos précieuses têtes? Rentrez donc chez vous, en enfer! Mon ancien fiancé qui m'a assassiné, vous y attend avec impatience!

En réalisant que j'avais réussi à pénétrer dans l'enceinte de l'église sans que les gargouilles ne m'attaquent, la monture gigantesque du cavalier hénit de rage, frottant frénétiquement ses sabots sur le sol. Je décidais donc de rentrer dans le batiment sacré. A peine avais-je fermé l'immense porte de la chapelle que vis une dizaine de visages terrifiés braqués vers moi. C'était un groupe d'individus assez... Insolite, je devais l'avouer. Il y avait deux hommes qui semblaient avoir été emboché afin de résoudre l'enquete , à en juger par leur matériel (l'un d'eux, celui qui avait l'air le plus désagréable, me rappellait quelqu'un...). Il y a avait également deux jeunes filles blondes qui semblaient pour le moins nerveuses, un homme aux cheveux d'un roux flamboyant habillé de toutes les couleurs, et un vieillard... Mort! Je le sentais, il était mort. Mais pourtant, il se tenait bien vivant devant moi. Avait-il fait un pacte démoniaque, un peu comme moi?... Il était accompagné d'une jolie jeune fille. Ils me regardaient tous d'un air étrange, ils allaient avoir besoin que je leur explique les raisons de ma présence...

-Je... Je viens d'arriver à Sleepy Holow et... le... Le Cavalier m'a effrayée... Je suis donc venue trouver refuge dans cette église....

J'espèrais secretement que personne ne m'avait entendu parler au Cavalier, ni mentionner que j'étais... Morte. Il vallait mieux qu'ils ignorent ça pour le moment...


Dernière édition par Emily le Mar 17 Aoû - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Ven 13 Aoû - 15:33

Pendant toute la nuit la batmobile avait traversé la sombre forêt de Gotham à très grande allure. Batman ignorait complètement à quel moment il quitterait les bois de sa ville pour entrer dans ceux de Sleepy Hollow. Dans les deux forêts, les arbres avaient des allures torturés, des branches menaçantes et le sol entier était recouvert de feuille morte. Des feuilles que la batmobile faisait tourbillonner sur son passage. La chauve-souris n’était pas tellement pressée d’arriver, il aimait traverser à grande vitesse cette espace sans fin de végétation morte.

Quand il arriva près d’un fleuve, il comprit que la bourgade n’était plus très loin. Il laissa sa Batmobile bien en évidence à côté du cours d’eau, il pourrait la retrouver facilement dans l’obscurité, de toute façon, personne ne risquait de la voler ou de la vandaliser vu la formidable protection qu’il avait installé. Il lui suffisait de murmurer « bouclier » à chaque fois qu’il quittait l’habitacle pour voir son véhicule se muer en véritable forteresse.

Batman déambula discrètement jusqu’à Sleepy Hollow. Il entreprit d’escalader l’église jusqu’en son sommet avec l'aide de son grappin. C’était l’endroit le plus haut placé pour contempler la ville. Son ascension de l’édifice lui rappela la gigantesque cathédrale de Gotham. Il se perchait aussi sur la terrasse remplit de gargouille tout au sommet et observait la ville. Il attendait qu’un cri retentisse dans les rues malfamées pour intervenir. Il allait faire la même chose ici. Les rumeurs du cavalier nocturne qui disait on n’avait pas de tête avait atteint Gotham. Une envie irrésistible de terroriser un être qui inspirait tant de crainte avait motivé Batman pour se rendre ici. Il n’avait plus qu’à attendre que l’intéressé se manifeste.

Il aperçut un groupe de gens qui se dirigeait vers l’édifice religieux, des cibles idéales pour le cavalier qui ne manquerait pas de s’attaquer à eux. L’un des individus avait un chapeau extravagant qui n’était pas sans rappeler le haut de forme du pingouin et dans une moindre mesure le borsalino de Joker. Un autre transportait une sorte de valise. Quelques instants plus tôt il l’avait ouverte et en avait sortit quelques ustensiles peu commun ce qui n’avait pas manqué d’intéresser Batman, il adorait les gadgets et lui-même en utilisait pleins. Mais ce qui attira surtout l’attention de l’homme en cape perché sur le toit, était la présence de deux ravissantes blondes. Une envie de les protéger elles plus que tout autre se manifesta chez lui. Il se promit alors de faire rempart de son corps si le cavalier portait son épée mortelle sur ces femmes. Batman avait toujours eut un faible pour les blondes.

Finalement après une attente, il vit l’intéressé se dévoiler enfin. Batman dissimulé sur le toit ne se faisait pas remarquer, il n’en croyait pas ses yeux, la chose n’avait effectivement pas de tête, les rumeurs étaient donc vrai. Il hésita un très long moment avant d’intervenir, le cavalier ne semblait pas vouloir pénétrer dans le bâtiment en quête d’une nouvelle victime, que faisait-il ? La chauve-souris ne le comprenait pas vraiment. La nervosité s’empara de lui en voyant une femme le provoquer avant de se réfugier dans l’église. Il n’arrivait pas à se décider à agir, a quoi bon le frapper ou lui envoyer des batarangs si cette chose ne sentait pas la douleur, car pour être encore debout sans sa tête, elle ne devait plus sentir grand-chose. Il ne pouvait pas battre un être pareil et il le savait mais il décida quand même d’aller à sa rencontre.

Batman sauta du toit en déployant sa cape. Il atterrit sur le sol et resta accroupit sans regarder le cavalier. Il aimait ce sentiment, il ne pouvait pas gagner, il était dos au mur, il risquait de mourir, il se battait contre un mort, il se battait contre une chose aussi noir que lui qui portait aussi une cape. C’était son propre reflet. Il ne se releva que pour lancer une boule fumigène sous les pieds de son cheval afin de le perturber. Il ne dit rien, à quoi bon ? Batman voulait juste le frapper, sentir cette excitation d’être dans l’adversité.
Revenir en haut Aller en bas
... ... ...
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 7
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Mar 17 Aoû - 15:36

Rappel de l'ordre des interventions :

-Full Moon/Moon Walk
-Béla Lugosi
-Mad Hatter
-Johanna Barker
-Katrina Van Tassel
-Ichabod Crane

-Mike Teavee
-Emily
-Batman

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Mar 17 Aoû - 17:28

(Je passe mon tour, faute de temps pour rp et d'inspi, excusez moi)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Mer 18 Aoû - 15:53

Le Cavalier ne voulait répondre à personne après tout il était mort alors bon, il commençait à en avoir assez de lutter contre des gargouilles qui lui cassaient les pieds. Alors qu'il évitait un nouvel assaut. Un ordre lui fut donné, surpris, il recula. Alors aussitôt les gargouilles s'assagirent et retournèrent progressivement sur leurs socles de pierre. Le cheval chargea vers un innocent enfant qui s'était évanoui hé bien son maître avait choisi qu'il ne se relèverait pas. L'épée du cavalier griffa le sol avant de sectionner son cou de manière précise et nette. S'il avait été chirurgien, Wilfried aurait pu faire fureur, mais il était revenant à plein temps et son action n'était pas terminée.

Il tira sur les rênes de sa monture pour la projeter vers un vieil home qu'il avait jadis rencontré sur les rues d'Hollywood. C'est ainsi par la seule volonté de son maître que Bela Lugosi et Mike perdirent la tête. Et dans un mouvement appaisé, le cavalier guida sa monture vers un brouillard épais pour qu'ils disparaissent tous les deux sans laisser de trace. Ils viendraient chercher les autres plus tard... Il n'avait pas tenu compte des nouveaux protagonistes, il s'en fichait tout ce qui importait : sa mission et rien d'autre. S'ils devaient mourir un jour hé bien ils mouraient et voilà tout
.

Morts : Mike et Bela
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Ven 20 Aoû - 20:12

Semblait-il que personne ne daigna faire attention à son commentaire sur la modête grosse tite mais en tout cas tout ce petit monde parlait d'un certain cavalier sans tête. Un cavalier qui avait perdu la tête? Il était fou comme lui ou bien il n'avait vraiment plus de tête... façon... littérale! Le Chapelier Toqué ne le savait pas et il le serait sans doute bien assez tôt. Que lui avait-il prit de quitter le gouter pour venir ici?! Il n'était pas du tout malin aussi! Mais bon ce qui est fait et fait après tout! Il suivit donc le mouvement lorsque tout le monde se dirigea vers une... église? Qu'est-ce donc? Il n'y en avait pas à Wonderland! D'après le murmure de la foule c'était un lieu protéger par Dieu que le cavalier, venu des enfer, ne pouvait pénétrer. Ah bon? Très bien dans ce cas ils seraient en sécurités! Ils suivirent donc l'homme qui semblait être le "dirigeant" de l'enquête. C'était bien trop rationnel toute cette histoire! Il n'y avait rien d'étrange par ici. Mais après tout, à quoi s'attendre du monde réel? Mad Hatter suivit les personnes en observant des pieds à la tête une jeune fille qui devait avoir le même âge qu'Alice et qui lui ressemblait un peu de loin. De part ses cheveux blonds et son tint pâle surtout!

Ils arrivèrent finalement dans ce grand bâtiment (grande en hauteur parce que sinon il était petit) où ils s'entassèrent comme des moutons. Les yeux verts de Mad allèrent de l'homme dirigeant l'enquête à la femme qu'il avait poussé dans l'église. Elle devait être sa femme ou quelque chose dans ce genre, non? La femme blonde semblait être venue seule, Le Monsieur-Qui-Raconte-Des-Histoire n'étaient pas encore tout à fait arrivé dans l'église et il semblait lui aussi seul et vieux. Quand à l'autre enquêteur qui venait d'entré il était bien narquois et se voyait un peu supérieur, non? Le Chapelier Toqué recula de quelques pas lorsqu'une silhouette sortit de la brume. Elle essayait visiblement de passer par les portes encore ouvertes de l'église mais des gargouilles l'en empêchèrent. Alors c'était sa Un Cavalier Sans Tête? Ce n'était pas bien méchant si ça ne pouvait pas entrer dans une "Église". Au bout d'un petit moment il s'éloigna d'un pas vif et les gargouilles se remirent à leur place au même moment où une jeune femme entra dans la pièce. Elle paraissait en piteuse état mais à part ça tout était normal! En dehors ils entendirent la lame d'une épée s'abattant sur quelque chose deux fois de suite et le monsieur racontant des histoire n'atteignit jamais la porte de l'église! Après cet incident un large sourire apparut sur le visage de Mad Hatter.

-Bien! Et... qui veut du thé?


Le Chapelier Toqué sauta sur le sol (car il s'était perché sur l'un des banc en bois) et souleva son haut de forme pour découvrir une théière sous son chapeau et quelques tasses dans les poches de son manteau. Tout en gardant son large sourire il se mit à jongler avec les tasses en riant pour lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Sam 11 Sep - 20:47

Johanna avait suivi l’attroupement à l’intérieur de l’église, même si elle se fichait d’être à l’intérieur ou à l’extérieur. Elle remarqua qu’il y avait des nouveaux venus, une étrange jeune fille, elle ne semblait pas normale mais la jeune fille n’y fit pas vraiment attention. Elle regarda le petit garçon et le second inspecteur, il commençait à y avoir beaucoup de monde, et deux inspecteurs ne s’annonçaient pas très bien pour elle. Elle s’assit sur un des bancs de l’église en gardant son calme. D’ailleurs elle devait être la seule personne calme en ces lieux. Pourtant la situation n’était pas si dramatique, à priori le cavalier ne pouvait pas entrer dans l’église. Et puis il restait pas mal de vivant encore. Johanna sourit à l’autre jolie blonde avec eux. Elle paraissait gentille et intelligente, c’était forcément une personne gênante pour le maître du cavalier. Comme cet inspecteur, Ichabud, non Ichabod. Il avait déjà eu à faire au cavalier sans tête et à son maître. Par ailleurs ce dernier était surement mort puisque l’inspecteur était toujours en vie. Après il y avait les personnes étranges comme cet homme avec un drôle de chapeau qui disait des choses bizarres mais personne ne semblait faire attention à lui. En fait c’était la seule personne qui semblait ne pas faire attention au cavalier.

C’est alors qu’un nouveau drame arriva, deux autres victimes, le jeune garçon et ce gentil vampire qui en savait beaucoup sur cette étrange affaire. Qu’elle tristesse, quoique Johanna n’allait pas pleurer des gens qu’elle connaissait à peine. Elle regarda le cavalier partir dans la brume, cet homme était plein de mystère. Elle laissa sa rêverie de côté, elle devait paraître bien étrange à rester ainsi sans paniquer. Elle regarda alors le drôle de personnage qui proposait du thé dans ce lieu et juste après un nouveau meurtre. Tout le monde était bizarre ici, mais Johanna n’allait pas refuser une tasse de thé si gentiment proposée. Elle attrapa une des tasses de thé qui volaient au dessus de la tête du chapelier pendant qu’il jonglait et il lui servit du thé. Elle le remercia en souriant, elle avait décidemment besoin de changer d’air mais elle ne pouvait pas vraiment sortir de cet endroit sans risquer de se faire attaquer… Quel dommage. Elle se demandait si elle allait pouvoir rentrer chez elle, elle n’avait pas envie de mourir bêtement dans ce village perdu. Elle voulait retrouver Londres et Anthony, cet endroit commençait à lui faire peur malgré sa confiance envers la situation. Elle se tourna finalement vers l’autre jolie blonde,

-Qu’allons nous faire maintenant ?

Elle n’en avait pas la moindre idée, peut-être que cette jeune femme, Katrina et son compagnon pourraient les sortir de cette église. Ils n’allaient pas camper ici toutes leurs vies.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   Dim 12 Sep - 12:16

Katrina esquissa un petit sourire en sentant Ichabod près d'elle, mais la peur ne partait pas, évident puisque la mort était toujours présente parmi eux et qu'on ne savait pas qui serait la prochaine victime. Cependant dans l'église ils devraient être à l’abri un certain temps. Elle pénétra à l'intérieur la première et elle fut vite assaillit par les douloureux souvenirs de la mort de son père. Elle revoyait totalement la scène, ce qui lui permit de prévenir les autres individus de ne pas rester trop près des vitraux, car de là le cavalier pourrait quand même les atteindre. Elle se mit à marcher vers le centre de l'église et remarqua alors quelque chose de petit cachait sous un des nombreux bancs de l'église. Intriguée, elle s'accroupie, étendit la main pour ramasser l'objet et découvrit de quoi il s'agissait. Elle fut surprise en voyant qu'elle avait dans les mains une petite craie rouge, c'était avec ça qu'elle avait dessiné le mauvais œil pour protéger l'être cher la première fois. Ça avait bien marché, néanmoins, elle avait perdu un autre être cher, mais elle espérait que ça n'arrive pas à nouveau. En pensant ceci, elle regarda Ichabod faire entrer les derniers individus dans l'église. Elle finit par se relever en gardant précieusement la craie dans sa poche, qui sait, peut-être qu'elle allait être utile. C'est alors qu'elle entendit cette voix d'outre tombe et observa l'irréaliste scène entre les gargouilles de l'église et le cavalier sans tête. Katrina était un peu figée en voyant tout ça, mais elle essaya de prendre sur elle, en se disant que tant qu'ils étaient à l'intérieur ils ne risquaient rien, mais elle fut à nouveau perturbée dans ses pensées en entendant la porte de l'église. Une nouvelle personne venait de les rejoindre, une étrange jeune femme qui semblait bien agitée, comment avait-elle réussit à échapper au cavalier? Elle ne paraissait pas méchante, mais c'était le cas de tout le monde ici et pourtant un d'eux devait sûrement être le maître du cavalier. Katrina se demandait si cela pouvait être le vieil homme, car il en savait beaucoup sur Sleepy pour un étranger, c'était suspect, m'enfin ce n'était pas elle la spécialiste. Katrina accueillit la nouvelle arrivante et lui expliqua brièvement la situation jusqu'au moment où elle entendit le mot "thé" et dirigea son regard vers l'étrange homme aux cheveux roux et en bataille. Quelle excentrique manière de servir le thé, mais Katrina accepta volontiers une tasse de thé, c'était bon pour les nerfs. Elle le remercia et elle alla rejoindre Ichabod et lui susurra quelques mots.

"Tu as une idée de qui peut-être le maître du cavalier?"

Alors qu'elle discutait avec lui, ils furent interrompus par les nouveaux meurtres du cavalier: celui d'un petit garçon évanouit dans la neige et celui du vieil homme! Katrina fut plus que surprise, surtout que de voir deux meurtres commis de sang-froid d'un coup, c'était encore un peu trop dur. Elle détourna le regard de l'extérieur même si c'était déjà trop tard, car elle avait tout vu. Mais elle ne comprenait pas, pourquoi le vieil homme n'était pas encore rentré dans l'église et pour le coup l'éliminé radicalement de la liste des suspects. Etant un peu sous le choc après ça, elle ne put s'empêché de chuchoter.

"ça ne finira donc jamais?..."

Katrina avait tout caché en elle et elle le faisait encore, mais revivre ça encore et encore c'était très dur, même de plus en plus, surtout de voir tous ces crimes se déroulaient sous leurs yeux sans qu'ils ne puissent rien faire. Katrina ne dit plus rien pendant un petit moment, ses meurtres l'avaient secoué même si elle tentait que ça ne se voit pas. Elle sentit à se moment qu'on l'observait, elle releva un peu sa tête pour voir de qui il s'agissait et écouta en même temps ce que disait la jeune femme aux longs cheveux blonds comme elle. Katrina ne montrait pas du tout son trouble, il fallait bien la connaître pour le remarquer, cependant elle ne su quoi lui répondre. Que voulait-elle qu'ils fassent dans une telle situation? L'unique solution était de trouver celui derrière le cavalier, celui qui le contrôler.

"Il n'y a d'autre choix que de trouver celui qui a volé la tête du cavalier, c'est ainsi qu'il le contrôle. Sinon pour votre sécurité, il serait préférable de rester ici, c'est ce que je conseillerai, mais vous n'êtes pas obligée de le prendre en compte."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Event I : "La quête du cavalier sans tête"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Event I : "La quête du cavalier sans tête"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» le cavalier sans tête (Créature Maléfique)
» Celty Sturluson [TERMINE]
» Seule sans cavalier
» Avoir Shaymin et Darkrai sans Event ni AR (JAP)
» Cavalier du Rohan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Cave :: Corbeille :: Vestiges ancestraux-
Sauter vers: