Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les 100 plus grands films de l'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Ven 25 Juin - 22:17

Je propose que nous dressions, chacun notre tour, une liste non exhaustive de films à voir absolument!

1

Je commence cette liste par la géniale dystopie de Stanley Kubrick, Orange Mécanique, sorti sur les écrans en 1971. Il s'agit de l'adaptation cinématographique d'un roman d'Anthony Burguess : le film comme le livre ont provoqué des vagues de protestations et de longues polémiques quand au contenu potentiellement choquant de l'histoire, pleine d'ultra violence et de polémiques mal comprises. Sachez que ce film a été interdit de diffusion en Angleterre jusqu'à la mort du cinéaste en 2001. Certaines personnes y ont vu une apologie de la violence gratuite mais la véritable morale de ce film/livre est incarnée par le personnage de l'aumônier de la prison qui déclare : « Quand un homme cesse de choisir, il cesse d'être un homme »; car le message de cette oeuvre est que l'homme qui choisi le mal est meilleur que celui qui est soumis au bien.

Résumé (dévoile l'intrigue)
Spoiler:
 

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 26 Juin - 17:51

Bonne idée mon cher Mr Todd^^

Alors un film que je conseil et que j'adore!

Resident evil: résumé

Spoiler:
 


[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 26 Juin - 22:34

3

Voici le film déjanté de l'excellent ex Monthy Python Terry Gilliam (réalisateur de l'Armée des 12 singes, des Frères Grimm et de l'Imaginarium du Dr Parnassus) qui nous montre un Johnny Depp au sommet de son art -si ce n'est son rôle le plus sexy xD- accompagné d'un Benicio Del Toro quasi méconnaissable. Le film est adapté d'un livre de Hunter S. Thompson, publié en 1972 sous le même nom. Hunter S. Thompson est reconnu comme l'inventeur d'un style de journalisme ultra-subjectif qu'est le journalisme gonzo (qui consiste grosso modo en une prise démesurée de stupéfiants divers). La biographie de son auteur tend à laisser croire que livre/film est quasiment une autobiographie. Une œuvre à l'intrigue savamment recouverte de situations absurdes et de répliques méchamment drôles! En un mot, cultissime!

Synopsis :
Spoiler:
 

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 26 Juin - 22:45

Set Modern Times




Commentaire perso: C'est un très bon film qui montre très bien (en caricature bien entendu) l'époque de la révolution industrielle. Plein d'humour également! ^_-

- Charlie Chaplin : l'ouvrier
- Paulette Goddard : la gamine
- Henry Bergman : le propriétaire du cabaret
- Allan Garcia : le directeur de la compagnie
- Hank Mann : le voisin de cellule


Le dernier film de Chaplin, avant le début de la Deuxième guerre mondiale, Modern Times, dépassait le drame individuel et annonçait la tragédie sociale

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 26 Juin - 22:58

5

Cette dystopie, adaptée d'une bande dessinée célèbre, fut réalisée par les frères Wachowski, les créateurs de la trilogie Matrix.La sortie du film était initialement prévue par Warner Bros le 4 novembre 2005 (un jour avant le 400e anniversaire de la Guy Fawkes Night, célébrant la Conspiration des poudres du 5 novembre 1605), mais a été retardée jusqu'au 17 mars 2006. Alan Moore, face à son mécontentement concernant les adaptations cinématographiques de ses œuvres From Hell et La Ligue des gentlemen extraordinaires, a refusé de voir le film et a pris ses distances vis-à-vis de la production. Les scénaristes ont supprimé de nombreuses allusions anarchistes et des références aux drogues présentes dans l'histoire originale et ont aussi modifié le message politique, qu'ils ont estimé plus pertinent pour un public du 21e siècle. Malgré de nombreuses modifications, le thème général y est néanmoins intact.

Synopsis:
Spoiler:
 

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 8:45

6: Prédictions

Synopsis : Pour fêter l'anniversaire d'une école, une cérémonie est organisée au cours de laquelle une capsule temporelle contenant des messages écrits par des enfants 50 ans auparavant est déterrée et ouverte. Chaque enfant emporte chez lui un message, mais celui du petit Caleb est illisible, car il s'agit d'une suite incohérente de chiffres.
D'abord amusé, son père, statisticien, essaye de trouver une signification. Horrifié, il découvre peu à peu que chaque séquence de chiffres correspond à la date exacte d'une catastrophe récente. Lorsqu'il comprend que les 3 dernières séquences prophétisent des cataclysmes à venir, une course contre la montre commence.


[img][/img]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 10:50


Résumé : Sur l'île grecque Kalokairi, Donna tient un hôtel méditerranéen avec sa fille Sophie et son jeune fiancé, Sky. Préparant son mariage, Sophie souhaite que son père l'accompagne à l'autel. Or, ni elle ni sa mère n'en connaissent l'identité. En feuilletant le journal intime de Donna, Sophie découvre le nom de trois pères possibles auxquels elle envoie fébrilement une invitation. Ils s'apprêtent tous trois à retrouver la femme qui les avait éblouis 20 ans auparavant.



Remarques : Comédie musiscale avec les vraies voies des acteurs. Beaucoup d'humour et de bonne humeur et super lorsqu'on a passé une mauvaise journée ! Je vous le conseille fortement =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 11:39

FENÊTRE SECRÈTE



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 12:00

OOOOOh oui ooh oui xD
De toute façon avec Johnny depp c'est forcèment un bon film *trop accro*

From Hell ♥


Synopsis : En 1888, à Londres, dans les rues mal famées du quartier de Whitechapel, un tueur en série, surnommé Jack l'Eventreur, rôde. D'une étonnante précision, ce mystérieux personnage éventre, la nuit tombée, des prostituées.
C'est ici qu'entre en scène l'inspecteur Fred Abberline. Cet agent de Scotland Yard comprend rapidement que ces crimes procèdent d'une mise en scène élaborée et supposent un "doigté" d'artiste, un sang-froid à toute épreuve et de solides connaissances en anatomie. Le policier, intuitif et visionnaire, dresse patiemment le profil de ce meurtrier hors normes et parvient à gagner la confiance de Mary Kelly, une jeune prostituée. Celle-ci va l'aider à résoudre cette périlleuse enquête.


Dernière édition par Johanna Barker le Dim 27 Juin - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 12:23

<3 Ouais! Tu as raison!!

l'Arnacœur


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 12:30

11

Pink Floyd: The Wall est un film musical réalisé en 1982 par Alan Parker, basé sur le double album conceptuel du groupe anglais Pink Floyd. Le film alterne séquences filmées avec des séquences animées sur un rythme rapide. Il ne comprend presque aucun dialogue, la bande-son reprenant essentiellement la musique du groupe, certains titres étant réenregistrés pour l'occasion. Le film oscille ainsi entre les souvenirs d'enfance idéalisés malgré l'absence du père, le sentiment de la profonde médiocrité du monde des adultes, et la fuite en avant dans le rock, le sexe, la violence et la drogue. Trois étapes d'une vie qui s'emballe et finit par coincer Pink derrière un mur, métaphore des troubles mentaux du héros dont il ne parvient pas à sortir seul. Le film est une peinture méticuleuse de la schizophrénie et s'attache à montrer comment Pink y tombe peu à peu. Chaque brique du mur peut ainsi être vue comme un élément refoulé, contribuant à l'enfermer sur lui-même, dans l'utopie qu'il se crée. L'élément dominant est évidemment une mère surprotectrice, comme cela est explicitement montré dans « The Trial » où ses bras se transforment en un mur enfermant Pink, ou encore dans « Mother ». Un film exceptionnel aussi bien pour les mélomane que pour les cinéphiles.

Spoiler:
 

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 12:39

Alice au pays des merveilles



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 12:52

Il manque un film trop bien ♥

Sweeney Todd :


Synopsis : Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l'infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, lucy, et son bébé, Johanna. Adoptant le nom de Sweeney Todd, il reprend possession de son échoppe de barbier, située au-dessus de la boulangerie de Mme Nellie lovett. Celle-ci l'informe que Lucy se donna la mort après avoir été violée par Turpin.
Lorsque son flamboyant rival Pirelli menace de le démasquer, Sweeney est contraint de l'égorger. L'astucieuse Mme Lovett vole à son secours : pour le débarrasser de l'encombrant cadavre, elle lui propose d'en faire de la chair à pâté, ce qui relancera du même coup ses propres affaires.
Sweeney découvre que Turpin a maintenant des visées sur Johanna, qu'il séquestre avec la complicité de son âme damnée, le Bailli Bamford. L'adolescente a attiré les regards d'un jeune marin, Anthony, celui-là même qui avait sauvé Sweeney lors de son évasion. Amoureux fou de la jeune innocente, Anthony se promet de l'épouser après l'avoir arrachée à Turpin.
Pendant ce temps, le quartier de Fleet Street s'est entiché des "tartes" très spéciales de Mme Lovett, et celle-ci se prend à rêver d'une nouvelle vie, respectable et bourgeoise, avec Sweeney pour époux et Toby, l'ancien assistant de Pirelli, comme fils adoptif. Mais Sweeney est bien décidé à mener à terme sa vengeance, quel qu'en soit le coût...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 13:34

14: Les frères Grimm

Synopsis : A l'aube du XIXe siècle, les frères Grimm étaient connus dans toutes les campagnes pour être les seuls capables de vaincre les esprits maléfiques et les créatures en tous genres qui épouvantaient les villages. Leur lucrative entreprise cachait cependant un petit secret : Jacob et Will se contentaient de combattre les monstres diaboliques que leurs complices animaient grâce à d'ingénieux trucages et d'impressionnantes mises en scène...
Lorsque les autorités les obligent à se rendre à Marbaden, l'enjeu est tout autre. Le hameau vit dans la terreur absolue depuis que ses petites filles sont enlevées les unes après les autres. Cette fois, les frères Grimm n'ont pas affaire à une illusion. Avec la très belle Angelika, ils vont découvrir que la forêt lugubre renferme un terrible secret, un monde de magie et de sortilèges peuplé des plus incroyables créatures...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 13:51

Alors mon film préfèré,
(Je trouve l'acteur trop canon ♥)

Hannibal Lecter :


Synopsis : Comment un petit garçon comme les autres est-il devenu l'un des criminels les plus fascinant qui soit ? Au travers du parcours atypique d'un adolescent meurtri par les atrocités vécues pendant la Seconde Guerre Mondiale, suivez la naissance de l'incarnation absolue du mal... Hannibal Lecter.
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 21:50

16

Le film emprunte un thème classique: l'amour par-delà les siècles. Il est en partie une adaptation du film La Jetée de Chris Marker (1962). Cependant, tout le développement original autour de l'asile psychiatrique rappelle plutôt le roman de John Brunner, Quicksand (À l'ouest du temps), 1967. Un passage vers la fin du film montre les héros en fuite qui se réfugient dans un cinéma où se joue Sueurs froides (Vertigo) d'Alfred Hitchcock. On voit un extrait du film où les personnages joués par James Stewart et Kim Novak se trouvent dans le parc Big Basin Redwoods State de Santa Cruz, en Californie. Ils évoquent le passage du temps devant la coupe d'un séquoia, l'actrice montrant « Ici je suis née… et ici, je suis morte ». L'extrait d'Hitchcock fait ainsi écho au voyage dans le temps et au destin du personnage incarné par Bruce Willis (voir Film contenant un film).Le passage est aussi un clin d'œil à La Jetée, où l'on voit plusieurs images de coupes d'arbres situés au jardin des plantes de Paris, et dont le lien avec cette scène précise de Sueurs froides est reconnu explicitement par Chris Marker dans son film de 1982 Sans soleil. On peut y voir un autre clin d'œil : l'extrait du film d'Hitchcock montre un acteur nommé James enlaçant un personnage nommé Madeleine, alors qu'à ce moment du film de Gilliam un personnage nommé James étreint une actrice nommée Madeleine.,Le titre, quant à lui, est inspiré du roman de Lyman Frank Baum, Le magicien d'Oz dans lequel le roi convainc douze singes de le servir comme soldats.
Brillant film de science-fiction de la part de Terry Gilliam, plein de folie et de chaos..

Synopsis:
Spoiler:
 

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Dim 27 Juin - 22:30

Le château ambulant



Réalisateur: Hayao Miyazaki

Résumé:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Lun 28 Juin - 14:40

18

Synopsis:
Pulp Fiction est une œuvre cinématographique d'un genre nouveau. En effet, Quentin Tarantino y narre l'odyssée sanglante et burlesque de petits malfrats dans la jungle de Los Angeles à travers trois histoires qui s'entremêlent. Le film est très réaliste et peut heurter des personnes sensibles. On y montre des scènes violentes et les déboires de plusieurs toxicomanes.Surprenant par son montage non linéaire à base non pas de flashbacks mais, ce qui est plus original, de flashforwards.
La fin du film apparaît au milieu et il se termine par un flash-back dans lequel apparaissent les deux tueurs encore vivants, alors que l'on a vu la mort de l'un d'entre eux quelques scènes auparavant.
Ce film est peuplé de références à la contre-culture américaine, le cinéma et le rock'n'roll. La première est le titre : Pulp Fiction, traduit en français, donne « littérature de gare », c'est-à-dire un livre (ou un feuilleton) dont l'histoire est grand-guignolesque et imprimé sur un papier économique, du papier pulpe. L'ordre des différents cahiers reliés pour former ces livres, était souvent erroné. La fin pouvant se retrouver avant le début, comme dans le film de Tarantino.
Plusieurs histoires s'entrecroisent où se mêlent de nombreux personnages que l'on a du mal à prendre au sérieux :
* un dangereux gangster, Marsellus Wallace, interprété par Ving Rhames ;
* sa femme toxicomane, Mia Wallace (Uma Thurman qui revient dans Kill Bill, film ultérieur de Tarantino) ;
* deux tueurs à gages qui, arrivés sur le perron de l'endroit où doit se traiter leur affaire, se rendent compte de leur avance et tapent la causette en attendant ;
* un boxeur, Butch (Bruce Willis), payé pour se coucher lors d'un combat truqué, part en cavale avec la jeune Française dont il est amoureux ;
* un dealer embourgeoisé qui se plaint de vandales ;
* Vincent Vega est le frère de Vic Vega, dans Reservoir Dogs. Quentin Tarantino a eu un moment le projet de les réunir dans un long métrage intitulé The Vega Brothers. Les toilettes sont un lieu de malédiction pour lui. Chaque fois qu'il s'y trouve, il se passe quelque chose : Mia fait une overdose, Jules se fait braquer ; pour finir, alors qu'il en sort, il se fait tuer.
Il revendique également une certaine artificialité. Le fast-food dans lequel Uma Thurman et Travolta vont passer la soirée est peuplé de serveurs sosies de représentants du mythe hollywoodien et du rock'n'roll comme Marilyn Monroe et Jayne Mansfield (Steve Buscemi fait une apparition en tant que serveur sosie de Buddy Holly). C'est aussi la copie du fast-food de Grease et Travolta y reprend quasiment le même pas de danse.
Les références à d'autres films pullulent (Tarantino déclare justement qu'il ne fait que voler ce qui a déjà été fait). L'idée de la mystérieuse mallette transportée dans la voiture, et dont le contenu n'est jamais montré, vient d'un classique du film noir : En quatrième vitesse de Robert Aldrich[1], idée qui fut reprise dans un film d'Alex Cox : Repo man, réalisé en 1984 et Ronin de John Frankenheimer sorti en 1998. Tarantino explique qu'elle contient plus ou moins ce qu'on veut. Cela ouvre bien des possibilités. Parmi les différentes théories, on trouve :
* des lingots d'or, très peu original ;
* les diamants préalablement volés dans Reservoir Dogs ;
* l'âme de Marsellus Wallace, ce qui expliquerait la présence du sparadrap sur sa nuque (une marque du Malin ?), le code d'ouverture du cadenas (666) et le miracle qui d'épargne les bienfaisants (Jules et Vincent) qui viennent de sauver l'âme d'un homme. Beaucoup discutée, cette théorie n'est cependant pas très rationnelle. On ne peut cependant ignorer les références religieuses et bibliques tout au long du film ;
* la liste de théories farfelues est longue : le deuxième gant d'O.J. Simpson, le premier nez de Michael Jackson...
* Samuel L. Jackson déclare avoir ouvert la mallette durant le tournage et n'avoir vu qu'une ampoule et des piles ;
* dans l'interview Quentin Tarantino vous répond à Cannes en 2007, Tarantino a révélé que « quoi que tu penses au sujet du contenu de cette valise, sache que tu as raison. »
À l'instant où Butch (Bruce Willis) sort de la droguerie et où il se retrouve devant la moto de Zed, il tend sa main gauche pour regarder les clés du chopper ; c'est alors la main droite d'une autre personne tenant les clés qui est filmée, celle de Quentin Tarantino.
La chanson « Flowers on the Wall » des Statler Brothers est utilisée de manière ironique : en effet, au moment où Butch voit Marsellus Wallace sur la route, la phrase prononcée dans la chanson est « It's good to see you ». De plus, le « Captain Kangaroo » est là pour rappeler la montre de Butch, malencontreusement oubliée sur une statuette de kangourou.
La vue du coffre : un plan signé Tarantino, que l'on retrouve dans la plupart de ses films : dans la seconde scène, où Jules et Vincent vont récupérer la mallette de Marsellus Wallace, ils ouvrent le coffre de la voiture pour prendre des armes ; le magnifique plan que nous offre Tarantino est le même que dans Reservoir Dogs lorsque Mr Blond, Pink et White vont chercher le policier pour le torturer. Autre exemple, la vue du coffre dans Jackie Brown lorsque Ordell tue Beaumont. Le coffre est souvent utilisé dans les films de Tarantino et également de Robert Rodriguez, par exemple dans Une nuit en enfer il y a une dame en otage dans le coffre de la voiture des deux frères gangster.
Le Mexican standoff : une configuration bien particulière, que l'on retrouve aussi dans Reservoir Dogs, True Romance et Inglourious Basterds.
Lorsque Vincent et Jules sont chez les quatre petits dealers pour récupérer la fameuse mallette de Marsellus (108e minute), on peut déjà voir les impacts de balles dans le mur du fond, que fera le troisième malfrat caché dans la salle de bain, bien avant qu’il ne fasse irruption et vide son chargeur.
Le même phénomène dont parle Samuel L. Jackson, dans le film, lorsqu'il raconte qu'un miracle s'est produit quand les balles provenant de l'arme du dealer caché dans les toilettes ne les touchent pas, est également reproduit dans le film Kill Bill de Tarantino, lorsque Vivica A. Fox tire sur Uma Thurman, la balle ne touche pas cette dernière bien que Vivica A. Fox ait très bien visé. Il s'agit ici d'un miracle produit par Dieu selon Tarantino.
Tarantino étant un fétichiste des pieds, plusieurs scènes s'y intéressent : lorsque Mia danse les pieds nus dans sa maison, ou lorsque Vincent et Jules parlent de massages de pieds.


_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Lun 28 Juin - 17:22

J'y crois pas! Que des bons films et personne a pensé à CELUI-CI! L'incontournable FIGHT CLUB!



    Titre: Fight Club.
    Réalisateur: David Fincher.
    Acteurs: Brad Pitt; Edward Norton; Helena Bonham Carter.
    Genre: Thriller, Drame.
    Durée: Deux Heures Quinze.

    Spoiler:
     

    Résumé: Le narrateur, sans identité précise, vit seul, travaille seul, dort seul, mange seul ses plateaux-repas pour une personne comme beaucoup d'autres personnes seules qui connaissent la misère humaine, morale et sexuelle. C'est pourquoi il va devenir membre du Fight club, un lieu clandestin ou il va pouvoir retrouver sa virilité, l'échange et la communication. Ce club est dirigé par Tyler Durden, une sorte d'anarchiste entre gourou et philosophe qui prêche l'amour de son prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Lun 28 Juin - 19:22

Oh, j'aurait dû le mettre plus tôt celui-là:

20


La Ligne verte (The Green Mile) est un film dramatique américain réalisé par Frank Darabont sorti en 1999 adaptant le roman-feuilleton homonyme de Stephen King.

Résumé: En 1932, Paul Edgecomb est gardien-chef au bloc E, celui des condamnés à la chaise électrique, du pénitencier de Cold Mountain en Louisiane. Un jour, un nouveau détenu arrive. Il s'agit de John Coffey, un colosse, condamné pour le viol et le meurtre de deux fillettes, sœurs jumelles. Cependant, ces faits offrent un contraste très troublant avec la douceur et la gentillesse de John qui est, semble-t-il, doté de pouvoirs surnaturels. De leur côté, à part le jeune et cynique Percy Wetmore, toujours prêt à satisfaire ses instincts sadiques, Edgecomb et son équipe doutent que John soit coupable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Lun 28 Juin - 20:00

21: La trilogie du seigneur des anneaux

Résumé
Dans ce chapitre de la trilogie, le jeune et timide Hobbit, Frodon Sacquet, hérite d'un anneau. Bien loin d'être une simple babiole, il s'agit de l'Anneau Unique, un instrument de pouvoir absolu qui permettrait à Sauron, le Seigneur des ténèbres, de régner sur la Terre du Milieu et de réduire en esclavage ses peuples. À moins que Frodon, aidé d'une Compagnie constituée de Hobbits, d'Hommes, d'un Magicien, d'un Nain, et d'un Elfe, ne parvienne à emporter l'Anneau à travers la Terre du Milieu jusqu'à la Crevasse du Destin, lieu où il a été forgé, et à le détruire pour toujours. Un tel périple signifie s'aventurer très loin en Mordor, les terres du Seigneur des ténèbres, où est rassemblée son armée d'Orques maléfiques... La Compagnie doit non seulement combattre les forces extérieures du mal mais aussi les dissensions internes et l'influence corruptrice qu'exerce l'Anneau lui-même.
L'issue de l'histoire à venir est intimement liée au sort de la Compagnie.
Second chapitre:
Après la mort de Boromir et la disparition de Gandalf, la Communauté s'est scindée en trois. Perdus dans les collines d'Emyn Muil, Frodon et Sam découvrent qu'ils sont suivis par Gollum, une créature versatile corrompue par l'Anneau. Celui-ci promet de conduire les Hobbits jusqu'à la Porte Noire du Mordor. A travers la Terre du Milieu, Aragorn, Legolas et Gimli font route vers le Rohan, le royaume assiégé de Theoden. Cet ancien grand roi, manipulé par l'espion de Saroumane, le sinistre Langue de Serpent, est désormais tombé sous la coupe du malfaisant Magicien. Eowyn, la nièce du Roi, reconnaît en Aragorn un meneur d'hommes. Entretemps, les Hobbits Merry et Pippin, prisonniers des Uruk-hai, se sont échappés et ont découvert dans la mystérieuse Forêt de Fangorn un allié inattendu : Sylvebarbe, gardien des arbres, représentant d'un ancien peuple végétal dont Saroumane a décimé la forêt...
Dernier chapitre:
Les armées de Sauron ont attaqué Minas Tirith, la capitale de Gondor. Jamais ce royaume autrefois puissant n'a eu autant besoin de son roi. Mais Aragorn trouvera-t-il en lui la volonté d'accomplir sa destinée ?
Tandis que Gandalf s'efforce de soutenir les forces brisées de Gondor, Théoden exhorte les guerriers de Rohan à se joindre au combat. Mais malgré leur courage et leur loyauté, les forces des Hommes ne sont pas de taille à lutter contre les innombrables légions d'ennemis qui s'abattent sur le royaume...
Chaque victoire se paye d'immenses sacrifices. Malgré ses pertes, la Communauté se jette dans la bataille pour la vie, ses membres faisant tout pour détourner l'attention de Sauron afin de donner à Frodon une chance d'accomplir sa quête.
Voyageant à travers les terres ennemies, ce dernier doit se reposer sur Sam et Gollum, tandis que l'Anneau continue de le tenter...

Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Mer 30 Juin - 15:31

22

Ce film musical de Liam Lynch raconte un conte plein de rock et de folie, avec Jack Black en tête d'affiche. Parfois grossier, parfois tendre (peu) cet opéra rock va vous exciter les zygomatiques en même temps que les oreilles. A notre : plusieurs stars du rock font leur apparition dans le film : Meat Loaf joue le père du jeune JB (il avait aussi joué Bob dans Fight Club), Dio joue son propre rôle en guidant le gamin sur la voie du rock, Dave Grohl (ancien batteur de Nirvana) interprète le Diable alias Beelzeboss.

Synopsis :
Spoiler:
 

NB : Préférez la vostfr qui préserve l'intégrité des chansons de l'album éponyme du groupe Tenacious D.

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 3 Juil - 9:48

23:

Ocean's eleven

Resumé:
Après deux ans passés dans la prison du New Jersey, Danny Ocean retrouve la liberté et s'apprête à monter un coup qui semble impossible à réaliser : cambrioler dans le même temps les casinos Bellagio, Mirage et MGM Grand, avec une jolie somme de 150 millions de dollars à la clé. Il souhaite également récupérer Tess, sa bien-aimée que lui a volée Terry Benedict, le propriétaire de ces trois somptueux établissements de jeux de Las Vegas.
Pour ce faire, Danny et son ami Rusty Ryan composent une équipe de dix malfrats maîtres dans leur spécialité. Parmi eux figurent Linus Caldwell, le pickpocket le plus agile qui soit ; Roscoe Means, un expert en explosifs ; Ruben Tishkoff, qui connaît les systèmes de sécurité des casinos sur le bout des doigts ; les frères Virgil et Turk Malloy, capables de revêtir plusieurs identités ; ou encore Yen, véritable contorsionniste et acrobate.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 3 Juil - 17:11

Bruce tout puissant



Spoiler:
 

Comédie Razz
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 21
Localisation : Derrière mon ordinateur, assis à mon bureau.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   Sam 3 Juil - 23:00

25

Synopsis :
L'inspecteur de police William Somerset est à sept jours de la retraite. Pour sa dernière affaire, il est adjoint à son remplaçant, David Mills. L'enquête : un homme de très forte corpulence est retrouvé mort la tête dans son assiette de spaghetti, ses membres étant attachés. Mills s'occupe d'une autre affaire : un avocat a été sauvagement assassiné avec le mot « avarice » inscrit par terre. Mais ils ne vont pas tarder à comprendre que les deux crimes sont étroitement liés. En effet, le tueur s'inspire des sept péchés capitaux pour commettre ses meurtres...

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 100 plus grands films de l'Histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 100 plus grands films de l'Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ou sont les grands hommes d'Haiti ?
» Les deux plus grands voleurs de l'histoire du pays... une affaire de famille
» Histoire des grands magasins de Paris
» [HISTOIRE] LGDC : le retour des grands héros.
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Cave :: Corbeille :: Vestiges ancestraux-
Sauter vers: