Forum de jeux de rôles inspiré par l'univers de Tim Burton
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Sam 10 Juil - 20:41

~Quelques jours plus tôt~

- Dis Jack, est-ce que tu as entendu parler de ce barbier à Fleet Street?
- Celui supposé égorger ses victimes? Ben oui... Mais tu sais je crois qu-
- Je suis
persuadée que ces rumeurs sont réelles. Ce que je trouve idiot, c'est que chaque petit meurtre qui passait inapercu avant devient tout de suite un grand drame à cause de l'éventreur... Ca donne l'impression qu'un nombre incroyable de gens commencent à suivre "ses traces", si je puis dire...

En effet, il fallait dire que depuis la superbe idée de son frère -que la jeune fille s'était bien entendu empressée de réaliser-, chaque petite blessure ou petit meurtre se fondant autrefois dans le décor déclenchait à présent une émeute pharaonique. Et tout ça simplement parce que les victimes étaient atrocement mutilées. Ahah.

- Jack... Ce barbier... Je vais aller le voir.
- Hé mais tu es folle?!! Qui sait ce qu'il peut t'arriver, et puis une fillette de treize ans ne se promène pas toute seule dans la rue!!
- Puis-je encore me considérer comme une fillette après tout ce que j'ai fait?


Les traits de Jack s'adoucirent, se teintant d'une pointe de tristesse. D'eux deux, c'était lui le plus humain. Bien que ce soit lui qui ait proposé l'idée sanglante de massacrer les prostituées, il ne le pensait pas réellement... Je vous laisse imaginer sa surprise quand il apprit que sa jeune soeur avait tué ces pauvres femmes. Bien que tout cela soit très complexe, il réussissait néanmoins à la comprendre. Après tout, elle renfermait en elle un taux de violence quasi inimaginable, et détestait les femmes dans le mème genre que sa mère. C'était de leur faute si tout cela s'était passé ainsi, leur faute si sa mère était devenue comme ça. Il fallait rayer ces... Choses de cette planète, les faire disparaître, le tout en laissant sa trace. Voilà ce que July voulait. La véritable raison pour laquelle elle les tuait.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Marchant hâtivement le long des pâvés crasseux de la rue, ses cheveux rous voletant au gré du vent déclenché par sa course, July se pressait de ce rendre chez cet étrange barbier. Des tas de rumeurs circulaient sur lui, certains le disaient démon, cannibale, incube (mais bien sûûûûûûr un incube a fooooorcémeeeent une attirance pour les hommes...), alors que d'autres restaient totalement indifférents face à tout ça.

Mais July, elle, voulait savoir. Cette idée d'égorger les pauvres hommes pensant simplement se faire raser l'intéressait beaucoup. Si tout cela était réel, elle se demandait ce qui poussait le criminel à agir... Cela lui donnait des frissons dans tout le corps, mais pas de la terreur, plutôt de l'exitation. Toutes ces histoires de sang, de mutilation, meutres en série, fumée malodorante laissant rappeler des corps en décomposition la rendaient toute chose, la forcait à se déplacer jusqu'aux théâtre de ces macabres loisirs. Car, après tout, c'est ça qui fait peur aux gens. L'idée que les criminels tuent pour leur simple plaisir.

Un escalier. Elle monte les marches. Pousse la porte. Entre. Et...

Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Dim 11 Juil - 12:48

Encore une triste journée dans la sombre et horripilante ville de Londres. Le barbier entame sa matinée en buvant un café calva tout chaud : il aimait beaucoup cet alcool originaire de France, il lui servait de petit déjeuner chaque matin. Johanna dormait encore et Edward devait lui aussi mimer le sommeil pour ressembler à ses collègues humains : Sweeney ne fut presque pas étonné le jour où il constata que l'étrange garçon n'avait pas les mêmes habitudes que les autres. Il n'avait pas fini de découvrir tous les mystères qui auréolaient son nouvel apprenti. Il finit sa tasse aux arômes caféinés et aux vapeurs d'alcool de pomme avant de remettre les chaises et les tables en place pour le service du matin du Silver Sword. La barbier/barman recevait souvent des clients aux premières lueurs du jour. De fait, l'un de ses clients le plus réguliers pénétra dans la boutique à l'instant où il finissait d'essuyer les tables. Il hocha la tête pour saluer l'inspecteur Abberline, qui semblait encore plus dépité que d'habitude : l'Éventreur lui menait la vie dure et laissait peu d'indices sur son chemin, mis à part des cadavres bien soignés et éviscérés. Sweeney lui servit son habituel thé noir aux oranges, il prit soin de vérifier qu'aucune tache de sang suspecte ne souillait ses vêtements; la nuit dernière, il avait égorgé un avocat véreux. L'odeur du thé emplit la pièce et Abberline sirotait doucement sa boisson tout en faisant part du déroulement de l'enquête à son barman préféré :
-Non mais vraiment, ce tueur me stupéfait! D'une propreté et d'une précision inégalable, il ne laisse jamais la moindre trace....J'espère qu'une des prostituées de White Chapel acceptera un jour de témoigner : il est très gentil avec les filles vous savez? Je trouve très étranges et très malsains les tueurs qui prennent soin de leurs victimes avant de leur ôter la vie : c'est comme panser une jambe de bois!!!
-Encore une tasse de thé? répondit le barbier en souriant intérieurement. Cet inspecteur était vraiment bavard, mais, comment pouvait-il se douter qu'il avait devant lui l'un des plus terribles assassins de Londres? Sweeney resservit une tasse à Abberline puis jeta un coup d'œil discret à travers la fenêtre : Nellie lui avait promis de lui envoyer des clients, il avait grand hâte de les accueillir à sa façon. Pendant ce temps, l'inspecteur continuait de marmonner avant de demander des conseil au barbier sur la façon de trouver pareil tueur en série.
-Eh bien, je ne m'y connais pas trop mais, vous devriez peut-être rechercher des gens habiles à manier un scalpel et soucieux de l'ordre moral : un prêtre médecin? suggéra le barbier.
Il était sur le point d'énoncer d'autres proposition absurde quand une silhouette passa devant l'échoppe pour prendre le chemin des escaliers. Pas un client visiblement : c'était une femme, une très jeune femme, pour ce que le barbier avait pu voir. Il prit congé d'Abberline en prétextant un plat au four et sorti du bar par la porte de l'arrière cuisine. En haut des escaliers menant à ses appartement privé et son "salon", se tenait une fillette d'une douzaine d'années toute vêtue de blanc et noir et avec une chevelure flamboyante. Il la vit pousser la porte d'entrée sans frapper. Avec rapidité et discrétion, il monta lui aussi les marches pour surgir derrière la demoiselle et lui demander, un sourire mielleux eux lèvres :

-Vous cherchez quelque chose, Miss?


Sans lui laisser le temps de répondre, il agrippa la gamine par le bras et la traina avec lui à l'intérieur puis referma la porte. Sweeney n'aimait pas beaucoup les fouineurs, il lui fallait savoir au juste ce que cette petite voulait. Il l'installa sans son fauteuil sans douceur et se posta devant elle en braquant ses yeux dans les siens. Il ne comptait pas se laisser attendrir par cette face d'ange. Le barbier se pencha vers la fillette et lui demanda :

-Qui es tu et que fais-tu ici?

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Dim 11 Juil - 13:08

C'était étrange. Et anormal. Une personne devrait normalement se tenir au beau milieu de cette pièce, sinon la porte n'aurait pas été ouverte.

- M-mmh...

July regarda autour d'elle. Il y avait assez d'espace pour se déplacer sans problème ou cacher quelque chose... Enfin bon, la demoiselle doutait qu'un barbier s'amuse à cacher ses rasoirs...

Elle leva la tête, observant la plafond. Il donnait l'impression d'avoir été rénové il y a peu, cependant quelques toiles d'araignées s'étendaient au travers.


- J'ai l'impression que Mr Todd ne se préoccupe pas beaucoup du ménage ainsi que du bien-être de ses clients...

Cela la fit sourire. Les gens racontaient qu'il laissait à peine le temps aux hommes de s'asseoir sur un fauteuil qu'il leur tranchait la gorge, sans prendre le temps de les amadouer, embobiner et autres techinques machiavéliques. Tout le contraire de July et son frère. Ils s'amusaient souvent à créer de petites scènes afin de gagner la confiance des prostituées, qui d'ailleurs n'étaient pas tuées par hasard...

-Vous cherchez quelque chose, Miss?
- !!!!!

July se retournait à peine que quelqu'un avait saisi son bras. Elle voulut au départ se débattre pour qu'il la lâche, mais se dit que ce n'était pas une très bonne idée. L'homme -car c'en était bien un- referma la porte, et, sans rien dire, la balanca dans un fauteuil au milieu de la pièce, avant de la fixer droit dans les yeux.

-Qui es tu et que fais-tu ici?
- July Martens... Répondit-elle d'un air blasé.

Elle ne détourna pas les yeux, n'ayant même pas besoin de réfléchir pour comprendre. L'attitude de cet homme le dénoncait en tout point. Il était bien un de ces criminels qui commencait lui aussi à faire entendre parler de lui.


- Ou plutôt... Jack l'Eventreur...

Continuant de fixer l'homme dans les yeux, July ne s'était pas rendue compte qu'elle avait prononcé cette phrase à voix haute...
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Dim 11 Juil - 14:22

La jeune fille ne trembla pas sous le regard terrible du barbier. Elle aussi le fixait intensément. Sweeney n'aimait pas vraiment cette attitude, lui qui aimait tant faire frémir ses clients et invités. Alors elle lui donna son nom et fit mine de soupirer comme si elle s'ennuyait ferme face aux questions de l'homme en face d'elle. Le barbier était de plus en plus irrité. C'est alors que le jeune fille déclina le nom sous lequel elle était connue. En entendant les mots "Jack l'Éventreur", Sweeney sentit toute sa colère s'envoler. Il n'aurait jamais imaginé le célèbre assassin sous les traits d'une frêle jeune fille. Soit cette jeune July se moquait effrontément de lui, soit elle avait de sérieux problèmes psychiatriques. En fixant la jeune fille, le barbier devait bien admettre qu'il sentait quelque chose de mauvais à travers ces grands yeux bleus : une lueur malsaine qu'il ne reconnaissait que trop bien pour la rencontrer tout les jours devant son miroir. Qui qu'elle soit, elle semblait dangereuse, mais Sweeney n'était pas convaincue qu'elle fut vraiment le boucher de White Chapel. Esquissant un sourire, il dit à July :

-Vraiment? C'est amusant que tu sois venue à cet instant précis, car, vois-tu, j'ai en bas un individu qui serait ravi de mettre le main sur toi. Veux-tu que je te présente l'inspecteur Fred Abberline?


En choisissant cette provocation, le barbier voulait désarçonner la gamine. Quelle serait la réaction du véritable Jack L'Éventreur devant la perspective d'être capturé par Scotland yard? S'il se trouvait en face du véritable Ripper, devait-il le dénoncer pour s'assoir une réputation d'honnête citoyen et être libéré des suspicions policières? Ou bien devait-il respecter un certains code vis-à-vis des autres assassins gentlemen? Tout de même, cette gamine l'intriguait : que pouvait-elle bien faire ici? Avait-elle cru aux rumeurs impliquant un diabolique barbier qui sévissait à Londres? Au milieu de toutes ces questions, Sweeney sortit sa fiole de gnôle et en ingurgita une bonne rasade. Il n'en proposa pas à July/Jack, elle était visiblement trop jeune : il n'autorisait déjà pas Johanna à en boire alors qu'elle avait presque seize ans. Il voulait d'abord vérifier l'objet de cette visite avant de prendre une réelle décision : dans le pire des cas, il lui restait la solution finale. Rangeant sa fiole, il demanda à la jeune fille :

-Puis-je connaitre l'objet de cette visite de courtoisie? Je n'ai pas l'habitude de recevoir la visite de célèbres tueurs en série.....Que me voulez-vous?

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Dim 11 Juil - 15:06

Un, deux, trois. Il ne comprendrait jamais cette curieuse méthode... Quatre, cinq, six, sept. En quoi compter des animaux imaginaires permet-il de "trouver le sommeil" ? Huit, neuf. Les moutons sont-ils bien ces petites crétures quadrupèdes cotonneuses et bêlantes ? Voilà, il ne savait plus où il en était, maintenant.

Edward gardait les yeux fixés au plafond, chaudement emmitouflé dans les couvertures de son lit, ses lames posées par dessus afin de ne pas traverser le tissu. Compter les moutons, oui, mais jusqu'où ? Le jeune homme n'osait partir dans de grands nombres, de peur qu'un trop grand troupeau ne l'empêche de s'endormir. Dormir, il n'en avait pas besoin, mais il tenait à adopter le comportement des êtres vivant sous ce toit. Sa méthode n'ayant pas porté ses fruits, il avait simplement passé la nuit à réflechir sur diverses choses. Le garçon aux ciseaux avait brièvement fermé les yeux au moment où le barbier, matinal comme à son habitude, avait pénétré sa chambre pour vérifier l'état de ses employés. Généralement, cette petite routine permettait à Edward de savoir l'heure qu'il se faisait. Aussi se leva-t-il doucement de son sommier, prenant bien garde à ne rien déchirer. Habitué à l'obscurité ambiante, ses yeux noirs eûrent quelque difficulté à se faire à la légère mais bien présente luminosité qui éclairait le salon, des maigres rayons de soleil qui parvenaient à se frayer un chemin au milieu des nuages qui entouraient la capitale.

Ne sachant encore que faire, Edward marcha lentement jusqu'à la chambre de Johanna. Son employeur lui avait déjà bien spécifié de ne jamais s'introduire dans la chambre d'une jeune femme sans son accord, mais si celle-ci est endormie, est-il nécessaire d'en demander l'autorisation ? Le jeune homme n'y passa que quelques secondes, le temps de voir le visage endormi de la demoiselle et d'esquisser un petit sourire inconscient, avant de partir dans le salon. Et attendre. D'ordinaire, Edward se contentait de patienter sagement que sa douce collègue se réveille et, une fois préparée, vienne s'amuser à le coiffer un peu histoire de le rendre plus "présentable" aux clients de leur patron. Cependant, un bruit de pas précipités à l'étage au dessus piqua la curiosité du garçon. Ils provenaient sans doute de l'échoppe de barbier. Si tôt ? Il lui semblait pourtant que Monsieur Todd ne s'occupait que du bar, à cette heure de la matiné. Le jeune homme traversa mécaniquement la pièce du rez-de-chaussée, saluant au passage l'inspecteur Abberline qui prenait là son thé quotidien. Celui-ci lui demanda quelques nouvelles, Edward ne fit que répondre positivement d'un hochement de tête aux questions de l'homme, puis le quitta afin de se diriger vers l'échoppe supérieure.

En poussant la porte de l'échoppe, le jeune homme tomba sur une scène des plus curieuses. Une petite fille aux cheveux colorés était assise sur le fauteuil central, là où s'asseyaient les clients du barbier en temps normal, et ce dernier quant à lui se dressait face à elle, apparemment lancés dans une conversation assez grave. C'est bien simple, ils ne se quittaient pas des yeux, mis à part au moment où le grincement de la porte s'éleva dans la pièce spacieuse. Les deux regards se posèrent sur le dernier venu, lequel resta derrière la porte entrouverte, une "main" posée dessus, ne laissant apparaître que son visage quelque peu gêné de cette intrusion et ses lames argentées.

"Bonjour... Monsieur Todd, votre ami en bas se demande où vous êtes passé. Est-ce que tout va bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Mar 13 Juil - 14:01

Le barbier paraissait assez mécontent, en colère, pour ne pas dire furieux. Cela fit encore plus sourire la jeune July, qui s'était rendue compte un peu trop tard qu'elle venait de lui révéler qu'elle était l'auteur de ces tristes meurtres.

-Vraiment? C'est amusant que tu sois venue à cet instant précis, car, vois-tu, j'ai en bas un individu qui serait ravi de mettre le main sur toi. Veux-tu que je te présente l'inspecteur Fred Abberline?

Le sourire de la miss s'élargit. Comment un inspecteur de police pourrait-il croire qu'elle, d'apparence si frèle et innocente, était en réalité capable d'éviscérer les prostituées de White Chapel? Cela paraissait tout à fait impossible et irréalisable, les jeunes filles sont toutes fragiles et ne supportent pas la vue du sang...

Elle remarqua que l'homme était de plus en plus irrité. Il fallait dire qu'elle le provoquait ouvertement, et que cela l'amusait bien. Même lui avait affiché un air surpris lorsqu'elle avait murmuré "Jack l'Eventreur", donc, elle n'avait aucune raison de s'inquiêter. Il lui suffisait de jouer la comédie et de mentir, voilà tout.


Quelques instants plus tard, il sortit une fiole et ingurgita la quesi-totalité de son contenu. July ne chercha même pas à savoir ce qu'elle contenait pour se contenter de répondre à la question qu'il lui posa la seconde d'après.

-Puis-je connaitre l'objet de cette visite de courtoisie? Je n'ai pas l'habitude de recevoir la visite de célèbres tueurs en série.....Que me voulez-vous?

- Je pense que vous devez avoir une assez bonne idée de la raison de ma venue ici... A moins que vous ne soyez trop bête pour comprendre, ce qui serait... Regrettable...

Elle le fixa de nouveau, avec un sourire moqueur en prime. Il allait répliquer quand la porte s'ouvrit sur une personne assez... Etrange...

Déjà, elle avait un assez bon nombre de cicatrices sur le visage, mais ce qui intrigua le plus la jeune July, c'était ses mains. Ou plutôt sa main vu qu'elle n'en boyait qu'une...

"Bonjour... Monsieur Todd, votre ami en bas se demande où vous êtes passé. Est-ce que tout va bien ?"

Un ami...? Abberline? Alors ce barbier manipulait un peu aussi.. Un petit rire s'échappa de la bouche de July, qui reprit petit à petit son air gentil et innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Mer 14 Juil - 15:48

Décidemment, cette jeune fille faisait preuve d'un sang-froid inébranlable. Elle ne faiblissait pas sous le regard sévère du barbier qui y mettait pourtant beaucoup de cœur. July/Jack gardait une lueur de défi dans les yeux et fixait le barbier intensément avant de lui révéler l'objet de sa visite. Sa réponse le laissa sans voix : insinuait-elle quelle connaissait le secret du barbier? Sweeney Todd ne tenait pas à ce que ses petites activités criminelles fussent rendues publiques. De plus, elle venait presque de le traiter d'idiot, chose qui l'irritait par dessus tout (sauf peut-être le juge Turpin). Il était sur le point de se rapprocher d'elle et de sortir un rasoir afin de finir cette entrevue gênante quand un cliquetis familier lui apprit la présence d'Edward dans la pièce. Il se tenait dans l'entrebâillement de la porte et observait la scène avec étonnement. Il rappela à Sweeney la présence de l'inspecteur Abberline, qui devait être encore accoudé au bar. Que voilà une réplique qui tombait à pique. L'argument du barbier concernant la délation de la jeune fille venait de trouver un écho à travers son apprenti. Il faudrait penser à l'augmenter ce brave petit! Sweeney adressa un sourire mauvais à July, mais cela n'eut pas l'effet escompté car le jeune fille lui rit au nez, achevant de rendre le barbier fou de rage. Il sortit son rasoir et, se tournant vers Edward, lui cria :

-Ferme cette porte! J'ai une affaire à régler et n'ai pas besoin que l'inspecteur Abberline en soit informé.

Tant pis, il ne pouvait plus écarter Edward qui en avait déjà trop vu. Il faudrait qu'ils aient une petite conversation. Sweeney reporta son attention dur July et lui plaça le rasoir sous la gorge. Il se rapprocha d'elle et plaqua son visage à quelques centimètres du sien. La lame étincelante lui renvoyait la profonde fureur contenue dans son regard. Il prit la parole en chuchotant méchamment, afin qu'Edward n'entende rien :

-Tu es bien audacieuse jeune fille...Mais cela ne me convainc toujours pas de ton identité. De quoi m'accuses tu exactement? Va-t-il falloir que je te montre réellement qui je suis afin de te dissuader de venir m'embêter?

Sweeney fixa encore la jeune fille intensément, puis, sans crier gare, il activa d'un coup de pied la pédale du fauteuil, provoquant l'inclinaison de celui-ci et l'ouverture de la trappe menant à la cave. Il ricana en regardant la jeune fille basculer inévitablement. Il aurait certes pu la tuer, et régler le problème une fois pour toutes, mais il aimait beaucoup jouer avec sa nourriture avant de l'avaler. Elle ferait moins le fière quand elle verrait le monticule de cadavres que renfermait la cave. Se rappelant de la présence d'Edward, il lui sourit et le rejoignit à la porte. Lui tenant le bras, il le mena au dehors non sans lui dire tout bas :

-Ne dis à personne ce qu'il s'est passé ici.....Surtout pas à l'inspecteur Abberline, c'est compris?

Ainsi, accompagné d'Edward, il partit rejoindre son meilleur client comme si rien ne s'était passé. Il s'occuperait de la gamine plus tard...

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Mer 14 Juil - 19:55

Le jeune homme n'eût à cette phrase aucune réponse audible, si ce n'est un petit rire aigu et enfantin s'échapper des lèvres de la petite fille assise sur le fauteuil, et dont la présence ainsi que l'objet de sa visite lui paraîssaient encore flous. Ce fut suite à ce petit éclat enjoué que Monsieur Todd dégaina subitement un rasoir, et lui cria avec une fermeté alors inconnue jusqu'à maintenant de quitter les lieux sur le champ, prétextant une affaire à régler. Avec un rasoir ? Mais... Les jeunes filles ne se rendaient pas chez le barbier, pourtant. En plus de cela, il ne tenait pas à ce que l'inspecteur à l'étage en dessous ne soit alerté. Confus, Edward ne réagit pas sur coup, encore étonné du ton colérique usé par son employeur. Celui-ci ne cessa pas de l'inquieter, alors qu'il plaça le rasoir contre la frêle gorge de l'enfant. Le garçon aux ciseaux ne savait que faire, ne comprenait rien à la situation et encore moins le comportement du barbier. C'est bien simple, il en resta figé, et ce jusqu'à ce que l'homme à la mèche blanche n'appuie sur la pédale du fauteuil.

Tout se passa très vite. Trop vite. Dans un mécanisme lent et à l'efficacité dangereuse, le siège bascula en arrière, ce qui amena la jeune fille assise dessus à tomber à la renverse. Mais pas seulement, car le sol s'ouvrit et eût pour effet d'engouffrer littéralement la fillette, laquelle disparu dans une trappe qui se referma aussitôt, en même temps que le fauteuil retrouvait son inclinaison initiale. On aurait juré que rien n'avait bougé, l'enfant ne serait même pas venue s'y asseoir. Mais pourquoi de telles mesures ? Etait-ce de la coutume des barbiers de la ville que d'avoir une ouverture dans le sol pour y envoyer les gens ? Le visage d'Edward était inexpressif, néanmoins ses petits yeux noirs trahissaient l'incompréhension et l'effroi ressenti à cette vision pour le moins inattendue.

Sweeney Todd avait observé la trappe avec une satisfaction malsaine, avant de lever les yeux sur son apprenti, à qui il offrit un sourire charmeur, celui qu'il avait habitude de lui envoyer et qui savait le mettre en confiance, comme si de rien n'était. L'homme venait à présent le rejoindre.

"Monsieur Todd... pourquoi avez-vous... ? Où est passée la fillette ?..."

Son employeur le coupa en lui prenant le bras afin de le mener à l'extérieur, tout en lui indiquant de tenir le secret quant à la scène dont il avait été témoin malgré lui, plus encore en la présence de l'inspecteur qu'ils allaient à présent rejoindre au rez-de-chaussé. C'est avec une aisance déconcertante que le barbier reprit la conversation avec son ami, tandis qu'Edward se maintenait à l'écart, une lueur inquiete dans le regard. Il n'ouvrit la bouche à aucun moment au cours de la discussion entre les deux hommes, pas même lorsque l'inspecteur Abberline s'adressait à lui. De toute manière, le barbier s'empressait de répondre à sa place. Une fois que le client, forcé par le temps, quitta le bar de Sweeney Todd pour s'en aller au travail, le jeune homme aux ciseaux se risqua à revenir auprès du propriétaire de l'échoppe, la démarche craintive.

"Est-ce que la petite fille avait fait quelque chose de mal ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Mer 14 Juil - 20:27

Un rire. Un rire et une remarque. Que ce barbier pouvait être irritable!

Il avait a peine posé les yeux sur l'homme venant d'entrer qu'il reportait son regard sur July qui juste après sentit quelque chose de glacial contre sa gorge. Un... Couteau? Non, un rasoir. La lueur malsaine émanant des yeux du barbier s'y reflétait, leurs visages n'étaient séparés que de quelques centimètres. Il la fixait, intensément.

Un coup. Si il appuyait ne serais-ce qu'un peu plus sur ce rasoir, il en serait fini de la vie de la jeune fille. Deux. Sa main droite aggrippait son couteau se trouvant dans sa poche. Trois. Elle se sentit soudain basculer en arrière sans pouvoir expliquer comment.

Trois secondes? Cinq? Dix? July ne pût rien faire si ce n'est regarder l'homme se tenant devant elle disparaître petit à petit alors qu'elle s'enfoncait dans le sol. Vision de terreur.

Baisse tes bras!!

Chute interminable.

N'ouvre pas les yeux!!

L'air sifflant à ses oreilles.

Prépare-to-

CRAC!!

Ce qu'il devait arriver arriva. July venait d'atterir sur les coudes suite à un réflèxe miraculeux. Cependant, suite à la force de la chute, ses bras s'était déboités, ce qui ne put l'empêcher de pousser un cri de douleur, qui fut rapidement suivi d'un juron. Au moins, elle n'étais pas morte. Mais elle avait terriblement mal aux épaules.

- Salopperie de barbier...

Tâchant d'ignorer la douleur, elle pivota sur le côté et s'appuya de toutes ses forces contre le sol, le bras tendu afin de le remettre en place. Elle fit de même avec l'autre, mais inutile de dire que cela pris longtemps et n'arrangeait pas la douleur...

Une fois ses bras remboîtés, la miss leva la tête, à la recherche d'une quelconque trappe dans le plafond. Trouvée. Déjà, l=elle savait par où elle était entrée, mais maintenant, il fallait qu'elle réussisse à sortir... La jeune fille se releva donc, et eut pour la deuxième fois une vision d'horreur.

Des cadavres. Des cadavres partout. Des ossements, du sang, et... Oh mon dieu!! Cela s'étendait même jusqu'à un hachoir gigantesque... Minute... Cela voudrait dire... Que si ce Mr Todd était un criminel (ce dont July ne pouvit plus douter), il utilisait les cadavres de ses clients pour... Non ce n'était pas possible.

Pourtant, c'est en faisant le tour de la pièce (qui ressemblait plutôt à une grande cave) que la jeune fille compris bien qu'elle n'avait pas tort. Des tourtes, des centaines de tourtes étiane disposées sur des sortes d'étagères, et, en en ouvrant une, la miss retrouva quelque chose ressemblant à un bout d'oeil. Ecoeurant. Ils y mettaient même la tête...

On aurait pu croire que July n'aurait pas été affectée par cette horrible vision, étant donné qu'elle éviscérait de manière particulièrement ignoble les prostituées de White Chapel. Mais elle faisait ça la nuit et voyait moins les dégâts. Car ici, tout était éclairé par les flammes d'un immense four se situant au milieu de la cave.

Elle continuait de marcher, cherchant par où sortir, pour finalement tomber sur une porte. Elle tenta de l'ouvrir. Fermée, bien entendu. Elle repartit alors sur le lieu de sa chute et attendit, n'osant pas toucher à une tourte, tout simplement parce que manger de l'humain la répugnait. Elle attendit.

Attendit.
Attendit.

Mais la porte ne s'ouvrait toujours pas.
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Jeu 15 Juil - 15:23

Sweeney évita les diverses questions posées par Edward, il le mena au bar en lui lançant un regard signifiant "plus tard!". Pour l'instant, il leur faudrait tromper la vigilance de l'inspecteur Abberline et le faire quitter les lieux sans la moindre suspicion. Il s'excusa de son absence auprès de son habitué prétextant la venue en avance d'un autre client. Cela n'avait rien d'étonnant en soi : le barbier jouissait d'une popularité exemplaire parmi les hommes qu'il épargnait. Il aperçut qu'Edward se tenait en retrait, près de la porte d'entrée, sans doute encore sous le choc de ce qu'il avait vu à l'étage. Abberline continua de se plaindre auprès du barbier : cette affaire d'Éventreur semblait véritablement inextricable. Mais Sweeney avait du mal à se retenir : si seulement il avait pu révéler à l'inspecteur qu'il avait sous la main un témoin clé, si ce n'était Jack en personne. Mais il gardait cette information bien au chaud, cela pourrait servir plus tard. En puis fricoter avec d'autres assassins pourrait également éveiller les soupçons concernant ses propres activités. Alors qu'Abberline finissait enfin son thé, Edward s'approcha du barbier pour lui poser une nouvelle question concernant la fillette. Le barbier, excédé, prit son apprenti par les épaules et lui chuchota à l'oreille, afin que personne d'autre de l'entende :

-Oui, je pense que cette fillette prépare quelques chose de très mauvais et je veux m'assurer qu'elle ne fasse rien de mal. Je vais aller la retrouver afin de la questionner. Occupe toi de l'inspecteur pour l'instant, je te retrouve là-haut dans une petite demi-heure.

Sweeney planta Edward près du comptoir, prit congé de son client prétextant qu'il avait des choses au four. Comme il est jouissif de faire des blagues macabres que l'on est le seul à comprendre! Sur le chemin de la cave, le barbier dégaina l'un de ses rasoirs. Il savait que la fillette entendrait ses pas résonner depuis les escaliers jusqu'au fin fond de la cave. C'est pourquoi il les espaça pour semer la peur dans la petite tête de la jeune fille. Enfin arrivé en bas, il ouvrit grand la porte pour trouver July/Jack à l'endroit de sa chute, entourée de cadavres encore tout frais de la veille. Il s'avança vers elle rasoir en main et sourire aux lèvres avant de lui annoncer avec une pointe de sadisme dans la voix :

-Tu es l'une des rares personnes encore en vie à connaitre mon secret.....Comme tu le voix, j'ai certains points communs avec celui que tu prétends être bien que nos méthodes diffèrent. Je suis un homme pragmatique qui déteste le gâchis.

Il se pencha afin de se placer bien en face de la jeune fille et faire danser le rasoir devant ses yeux. Elle s'était bien moquée de lui là-haut, mais ici, il avait l'avantage de ne pas avoir besoin de se masquer : elle allait s'en mordre les doigts! Le four dégageait une agréable odeur de viande grillée et de pâtisserie. Sweeney se rendit soudain compte qu'il était affamé, et la vision de cette frêle créature à sa merci de l'aidait pas à refréner les envies qui lui tenaillaient l'estomac. Il ne savait pas vraiment que faire de cette gamine : elle n'était pas bien épaisse et donc ne fournirait pas beaucoup de viande. De plus il s'était promis à lui-même de ne tuer que les hommes. Mais il lui faudrait bien faire taire cette enfant insolente. Lui montrer sa monstruosité lui avait paru la meilleur chose à faire. Il lui fallait maintenant la menacer pour lui ôter toute idée de délation. Arrêtant son rasoir sous l'œil droit de July, il lui murmura :

-Je trouve les globes oculaires particulièrement délicieux.... Sais-tu qu'il s'agit du seul élément du corps humain dont le masse et la taille ne varie jamais avec la croissance? Je me ferai un plaisir d'assaisonner et de déguster les tiens. Mais peut-être serait il plus sage de commencer en t'arrachant la langue, ainsi tu ne pourrais dire mot de ce qui se trame ici....Qu'en dis-tu?

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Jeu 15 Juil - 15:48

July ne bougeait pas depuis longtemps. Trop longtemps même. Elle restait là, assise par terre, à ruminer sur la façon dont elle allait se sortir de cette macabre impasse. Elle devrait y laisser quelque chose, c'est plus qu'obligatoire. Avec l'apercu que lui avait donné le barbier lorsqu'il était en haut, il était presque impossible qu'elle survive à tout ça...

Elle regarda la trappe au-dessus de sa tête. Pourquoi était-elle arrivée là déjà...? Juste à cause du fait qu'elle s'était moquée de Todd? Oui c'est ça... Et bien que ce soit idiot, la miss n'avait pu s'en empêcher, et avait oublié qu'elle n'était pas sur son territoire, et que tout cela pouvait lui réserver des surprises. Sa présence ici en était la preuve.

Tap, tap, tap, tap...

La jeune fille sursauta. Des pas... Quelqu'un venait ici. Mais pour quoi faire? S'agissait-il de Mrs Lovett, qui vendait des tourtes en-dessous de l'étage où le barbier exercait son art? Bah, qu'importe. July ne bougea pas, et resta là, toujours à l'endroit de sa chute, continuant de réfléchir sur tout et rien. Cependant, un bruit la tira de sa rèverie. Elle le conaissait pour l'avoir déjà entendu tout à l'heure, c'était le bruit d'un des rasoirs de Mr Todd. Il se trouvait donc dans le couloir et venait certainement lui rendre une petite visite tout à fait innocente. Une visite innocente avec un rasoir... Mais biensûr July...

La porte s'ouvrit, le laissant entrer. July leva la tête, le regardant approcher, un petit sourire au bout des lèvres. Le barbier, quant à lui, arborait un air plus que sadique, et tenait bien un rasoir dans la main.

-Tu es l'une des rares personnes encore en vie à connaitre mon secret.....Comme tu le voix, j'ai certains points communs avec celui que tu prétends être bien que nos méthodes diffèrent. Je suis un homme pragmatique qui déteste le gâchis.

La jeune fille se contenta de sourire sans joie, alors que le barbier se baissait pour arriver à sa hautaur, le rasoir bien en évidence. Ahah. Il en profitait bien tiens... Ici, personne ne pouvait les entendre ou même les voir, sauf si quelqu'un s'amuserait à vouloir se rendre dans cette cave... Et inutile de dire qu'il n'en ressortirai pas vivant.

Pas vivant... Tout ça allait mal finir, July en était certaine. PAs vivant... Serait-elle juste blessée, où devrait-elle tout abandonner dans cette cave? Petit à petit, elle se rendit compte que Jack avait raison, que ce barbier était très dangereux, et qu'il n'hésiterai pas à s'amuser avec une petite fille de treize ans. Malgré ce qu'elle avait fait, elle restait néammoins très vulnérable, et ça, il lui était impossible de la nier.

-Je trouve les globes oculaires particulièrement délicieux.... Sais-tu qu'il s'agit du seul élément du corps humain dont le masse et la taille ne varie jamais avec la croissance? Je me ferai un plaisir d'assaisonner et de déguster les tiens. Mais peut-être serait il plus sage de commencer en t'arrachant la langue, ainsi tu ne pourrais dire mot de ce qui se trame ici....Qu'en dis-tu?

- J'en dis que vous préfèreriez me couper la langue pour que j'arrête de me foutre de votre gueule, en insistant bien sur le mot, avant de vous soucier de ce que je pourrais raconter. N'ais-je pas raison?

Moquerie. Provocation. Si July ne devait pas survivre à cette entrevue, autant faire en sorte qu'elle puisse s'amuser un peu. Elle sourit au barbier, toujours avec cet air enfantin, néanmoins masqué par la lueur malsaine émanant de ses yeux. Son couteau était toujours intact, et si les choses venaient à dériver, elle n'hésiterai pas à s'en servir.
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Jeu 15 Juil - 17:16

Sweeney s'amusait au fil de ses paroles à appuyer sur sa lame, tant est si bien que son rasoir entailla la peau de la jeune fille : on aurait dit qu'elle pleurait du sang, c'était charmant. Le barbier avait pensé que son attitude plus que menaçante aurait épouvanté la jeune fille, mais elle était encore plus tenace qu'il ne le croyait. Sa réponse le laissa sans voix quelques instants : comment pouvait-elle continuer à se montrer sarcastique devant un tel étalage de la cruauté de son bourreau? Cela l'agaçait au plus haut point, ce qui n'est pas peu dire pour des individus aussi irascibles que lui. Pour mettre fin à ce sourire moqueur dirigé contre lui, il crispa le visage de la jouvencelle entre ses doigts, enfonçant ses ongles dans la chair tendre de la fillette. Il leva la main tenant le rasoir avant d'annoncer à July d'un air grandiloquent :

-Je vais faire mieux que cela ma chère, tu ne pourras même pas sortir d'ici; du moins, pas en un seul morceau!!!

Un rictus haineux au visage, Sweeney abaissa son rasoir pour ouvrir violemment la gorge de la fillette. Il enfonça la lame si profondément qu'elle heurta un os de la colonne vertébrale qui se brisa sous le choc. Les enfants sont si fragiles. Le jeune fille n'eut pas le temps de réagir : elle se vida de son sang en moins de deux minutes, ne pouvant ni crier ni gémir, la deuxième main du barbier étant plaquée sur son visage. La barbier rejeta la corps désormais sans vie de la gamine, qui s'effondra sur le sol au dessus des autres cadavres : il y avait de la viande à bombance pour la prochaine fournée de tourtes. Sweeney, affamé, lécha son rasoir jusqu'à ce qu'il brille parfaitement. Par chance, aucune goutte de sang n'avait attéri sur ces vêtements : avec le temps, ses meurtres étaient de plus en plus propres. Le barbier songea avec une pointe de fierté qu'il tenait là sa plus jeune victime. En souriant il rangea son rasoir dans sa poche puis se releva. Voilà une bonne chose de faite : il avait supprimé un potentiel danger et peut-être même débarrasser Londres d'un de ses concurrents. Il jeta un coup d'œil sur le sol ruisselant de sang : il faudra passer un coup de serpillière un de ces jours et il était le seul à pouvoir le faire. Repensant à ses employés, il pris le chemin de des escaliers afin de rejoindre Edward. Abberline avait déjà du repartir : quel dommage! Il avait loupé Jack de peu! Sweeney ricana en remontant les escaliers. Dans le bar, il n'y avait plus personne. Johanna devait toujours dormir paisiblement. le barbier quitta la café et prit le chemin de son échoppe de barbier au premier étage. Comme prévu, Edward était là, observant la ville à travers la fenêtre, son habituel masque de mélancolie plaqué sur le visage. Sweeney referma la porte bruyamment afin de signaler sa présence à son employé. Il s'avança alors vers le garçon, puis vint déposer une main paternelle sur ses épaules voutées. Avec douceur, il lui expliqua :

-C'est bon Edward, tout est réglé. La fillette que tu as vue voulait.....te livrer à un laboratoire scientifique. Apparemment, tu intrigues certaines personnes qui aimerait t'examiner. Mais je sais ce qu'ils veulent dire par là : ils veulent te disséquer. Rassure-toi je te protègerai, je ne permettrai pas que l'on fasse de mal à mon meilleur élève!

Sweeney fit un sourire engageant à Edward avant de le lâcher pour aller se servir un verre de gin. Toutes ces émotions, dès le matin! Son appétit se rappela à lui. Il reprit la direction de la porte et annonça à Edward :

-Va réveiller Johanna, nous allons passer à table!

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Jeu 15 Juil - 17:45

Irrité. Furieux. Mais en même temps, elle l'avait cherché.

Le visage entre les mains du barbier, la jeune July était totalement à sa merci. Elle n'avait même pas besoin de le lui demander, elle savait ce qu'il allait faire.

Toujours en continuant de le fixer, la jeune fille aux yeux bleus gardait un sourire gravé sur son visage. Elle pensait à JAck, se disait qu'elle aurait dû l'écouter.

Qu'est-ce que ça fait...

Elle n'entendit pas les paroles sortant de la bouche du barbier, le vit seulement lever le bras, le rasoir à la main, un sourire machiavélique lui pendant au bout du nez. Des flots incontrôlables de sentiments envahirent l'esprit de la jeune fille, ravagée entre la peur, la joie et la colère. Tout ce qu'elle avait vécu ces derniers mois remontait à la surface au fur et à mesure que la lame du rasoir se dirigeait vers sa gorge.

Qu'est-ce que ça fait quand on...

Cette couleur... Du rouge... Qui... Laisse place à du noir... Profond... J'ai mal... Cette douleur... Est-ce que ça veut dire que...

Qu'es-ce que ça fait quand on est mort...?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Petit à petit, July ouvrit les yeux. N'était-elle pas pourtant, passée de l'autre côté il y a quelques minutes à peine? Où était elle...?

Ce... C'est calme... Mais... Ce feu là-bas... Je.. Je suis toujours dans la cave...

Comment cela étais-ce possible? Cette lame tranchante s'était plantée dans son cou, lui ayant même brisé un os au passage! Alors pourquoi... Pourquoi pouvait-elle toujours bouger?

July regarda autour d'elle, et se rendit déjà compte qu'elle se trouvait sur le monticule de cadavres apercus auparavant. Elle se leva rapidement, et marcha vers la porte, traversant au passage la mare de son propre sang, laissant un chemin grenat derrière elle. Elle ouvrit la porte sans aucune difficulté, et monta les escaliers. Des hurlements retentirent dehors. La jeune fille les ignora, et monta jusqu'à l'étage, le couteau en main.

Un coup. Elle monta les escaliers sous les hurlements des quelques passants.

Deux coups. Elle ouvrit la porte de l'échoppe du barbier.

Trois coups. L'air complêtement surpris de Mr Todd quand il la vit entrer dans la pièce.

Quatre coups. Le sourire de la jeune fille illuminant son visage.

Cinq coups... Un petit bonjour guilleret s'échappant des lèvres de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Jeu 15 Juil - 19:30

Monsieur Todd paraîssait irrité par les interrogations de son apprenti, qu'il prit fermement par les épaules avant de lui apprendre, sur un ton bas, les mauvaises intentions cachées de cette petite fille à l'apparence si innocente, et auprès de laquelle il devait à présent se rendre afin d'en savoir un peu plus à son sujet, ce qu'il fit en abandonnant son ami policier et Edward près du comptoir. Il devait donc patienter là et monter au premier dans la prochaine demi-heure. Le propriétaire du bar s'éloigna à grands pas, tandis que l'inspecteur non loin plaisantait sur les occupations de son ami et son aisance à apparaître puis disparaître dans la minute qui suit pour s'en aller à de nouvelles affaires. Histoire de meubler la conversation que le jeune homme taciturne peinait à entrentenir, il demandait de temps à autres à ce dernier l'origine de ces étranges et reluisantes cisailles qui lui faisaient office de main. Les sujets changeaient assez rapidement devant le silence et le peu de réponses satisfaisantes qu'apportait le garçon aux ciseaux, encore préoccupé par la façon dont son employeur comptait questionner cette fillette.

Finalement, et au soulagement d'Edward, l'inspecteur Abberline prit congés et le laissa enfin seul à l'intérieur du bar. C'est au cours de ce moment de répit grandement attendu que le jeune homme s'eclipsa à son tour en direction des escaliers de dehors, qu'il emprunta d'une démarche mécanique pour pénétrer dans l'échoppe du barbier, encore vide de sa présence. Décontenancé par cette scène de prestidigitation de la part de Sweeney Todd, le garçon se pencha au dessus de la trappe sensée s'ouvrir suite à une pression sur la pédale du fauteuil. Il ne voulait en aucun cas la voir fonctionner de nouveau. Etaient-ils encore en train de discuter, actuellement ? Edward n'avait pas d'idée précise quant au temps qui s'était accumulé depuis le départ de l'homme. Il fit donc quelques pas dans la pièce en l'attendant sagement, que pouvait-il faire de plus de toute manière. Son regard curieux et tristement troublé se posa sur la longue fenêtre horizontale de l'échoppe, où il se posta afin de balayer la ville des yeux, réflechissant à des choses et d'autres. Sa petite bourgade natale était-elle loin de Londres ? Il essaya de la distinguer, au-delà des maisons, en vain, il se demandait aussi comment allait la famille Boggs. Et comment se portait Kim.

Un claquement de porte le rappela à l'ordre, le tira du même coup de sa rêverie nostalgique, et le jeune homme se tourna vers l'entrée d'où avait éclaté un tel claquement. L'homme à la mèche blanche venait d'arriver dans la pièce, s'approchait de son apprenti. Le regard de ce dernier s'illumina l'espace d'un instant d'une lueur de crainte, avant de s'estomper complètement suite au contact de la main du barbier sur son épaule. Sa voix doucereuse, en contraste avec son humeur précédente, assura comme quoi l'affaire était réglée. D'après ses mots, la petite fille était pourvue de mauvaises attentions à l'égard du jeune homme aux ciseaux, dont elle s'impatientait d'alerter quelques établissements avides de résoudre les mystères entourant la présence de ces mains artificielles et tranchantes comme pour le reste de son organisme. La voix de l'homme fut plus chaleureuse que jamais lorsque celui-ci lui promit de le protéger des personnes malavisées. Ce discours sonnait si paternel. Edward ne pu retenir un sourire reconnaissant. Monsieur Todd le pria ensuite d'aller réveiller la jeune Johanna afin de passer à table, prêt à quitter son échoppe.

"Merci."

Le garçon continua de sourire doucement au barbier qui s'éloignait, jetant un nouveau regard sur la ville qui, soudainement, lui parût plus accueillante en dépit des habitants potentiellement dangereux qu'elle abritait. La porte s'ouvrit, seulement elle ne se referma pas, et de petits pas claquèrent légèrement sur le plancher, d'une toute autre démarche que celle de Sweeney Todd, forçant Edward à reporter son attention sur ce dernier, pour se rendre compte qu'ils n'étaient plus seuls dans l'échoppe. Le jeune homme distinguait nettement la chevelure rosée de la petite fille de tout à l'heure, tâchée de couleurs plus pourpres. Mais comparée à la fois précédente, le cou de la fillette était ensanglanté, la gorge coupée et visiblement abimée. La voix angélique s'éleva de manière étrange dans la pièce, d'un "Bonjour" des plus naturels, comme si elle eût été ravie de revoir le barbier. Edward ne voyait pas la mine que celui-ci adoptait, mais au vu de son immobilité, il s'agissait sans doute plus de la surprise. De toute sa naïveté, le garçon aux ciseaux ne comprit pas vraiment la situation devant laquelle il se trouvait, aussi interrogea-t-il son employeur, restant néanmoins à l'écart, intimidé par la présence enfantine qui lui voulait tant de mal.

"Monsieur Todd, c'est bien la fille de tout à l'heure.. mais pourquoi a-t-elle ces marques rouges autour du cou ? Est-ce que c'est vous qui... ?"
Revenir en haut Aller en bas
Full Moon Walk
Admin
avatar

Messages : 523
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 22
Localisation : Seul.

Feuille de personnage
Points de folie: 0
Démence:
1/7  (1/7)
Expérience:
0/1000  (0/1000)

MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Ven 16 Juil - 22:16

Mais Sweeney n'eut pas le temps d'arriver à la porte. Une étrange sensation l'envahit soudain, comme un long frisson glacial transperçant tout son corps. Une chose horrible était sur le point de se produire. Une odeur subtile mais forte envahi la pièce par un courant d'air sous la porte, ce qui stoppa net le barbier. Cette odeur, il la connaissait très bien : celle d'un corps fraîchement ôté à sa vie. Sweeney était sur le qui-vive : qu'allait-il se passer? En un éclair, elle apparut sous ses yeux, non pas la défunte qu'il aurait voulu retrouver, Lucy, mais l'apparition en chair et en os de sa dernière victime, July. Mais comment était-ce possible? Il ne pouvait pas avoir raté son coup : sa technique était parfaite. Cette fillette était-elle la matérialisation de sa propre Némésis, venant le rappeler à l'ordre après tous les meurtres qu'il avait commis? Ou bien n'était-elle qu'une vulgaire hallucination provoqué par son trouble d'avoir été retrouvé? Elle était telle qu'il l'avait laissée dans la cave : exsangue avec une ouverture géante à la gorge. Cela rappela au barbier le fois où il avait échappé de peu à la mort, égorgé par ce maudit Toby. July semblait plus vivante que jamais, elle ne pouvait pas être une illusion. Edward, lui semblait-il, n'avait pas encore remarqué l'apparition d'outre-tombe mais cela ne saurait tarder. En effet, la mort-vivante ouvrit lentement la porte, provoquant un grincement aigu et fort. Sweeney se tourna vers son apprenti, pour guetter sa réaction : lui aussi semblait stupéfait, amis pas pour les mêmes raisons sans doute. Le barbier reporta son attention sur le zombie qui le fixait intensément. Elle laissa échapper un faible et cordial "Bonjour" qui lui glaça les sangs. Sweeney, figé, ne savait pas quoi faire : comment combattre un ennemi que l'on vient tout juste d'abattre sauvagement? C'était bien la première fois qu'une telle chose se produisait. C'est alors qu'il entendit Edward lui parler :

"Monsieur Todd, c'est bien la fille de tout à l'heure.. mais pourquoi a-t-elle ces marques rouges autour du cou ? Est-ce que c'est vous qui... ?"

Cette petite peste était décidément aussi gênante morte que vive. Elle allait foutre en l'air les semaines qu'il avait passées à garder son secret sous silence. Se remettant d'aplomb, il s'avança vers l'apparition, et tendit le bras afin de vérifier qu'elle était palpable. Sa main rencontra une chair molle et froide. Il se tourna alors vers Edward et lui répondit :

-Je ne sais pas ce qu'elle a, elle a du attraper quelque maladie des rues et se faire attaquer par un brigand, ne l'approche pas, elle est peut-être contagieuse.

Sweeney prit Edward par les épaules et le plaqua contre le mur du fond : le pauvre, il voyait de ces choses aujourd'hui! Une fois son apprenti mis à l'écart, le barbier s'avança vers July et lui murmura :

-Je ne sais pas exactement ce que tu es, mais je n'hésiterai pas à te tuer une seconde fois si tu ne quittes pas les lieux immédiatement!

_________________
Je suis le Baron Sanglant, seigneur taciturne de ce manoir et grand amiral des noires pensées.
Mon avatar est un cadeau très généreux de la part de la talentueuse artiste qu'est Emily, n'hésitez pas à visiter son deviant art !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://folienoireblog.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   Ven 16 Juil - 22:34

Une nouvelle fois, les deux personnes se retrouvèrent face à face. Néanmoins, cette fois-ci, July avait le dessus. Pour le moment. Il ne pourrait plus rien faire qui puisse aggraver son cas, elle était déjà morte. Tombée plus bas que sa mère, mais d'une autre manière.

"Monsieur Todd, c'est bien la fille de tout à l'heure.. mais pourquoi a-t-elle ces marques rouges autour du cou ? Est-ce que c'est vous qui... ?"

Le barbier, figé depuis l'apparition de July dans la pièce, se décida enfin à réagir. Il s'approcha d'abord d'elle et tendit la main, sans doute pour vérifier si elle était un fantôme ou quelque chose de ce genre. Cependant non, July n'était plus rien, si ce n'est un cadavre capable de bouger et réagir de la même manière qu'un humain. Une sorte de mort-vivant en fait.

-Je ne sais pas ce qu'elle a, elle a du attraper quelque maladie des rues et se faire attaquer par un brigand, ne l'approche pas, elle est peut-être contagieuse.

Pour la troisième fois, la jeune fille lui rit au nez. Comment pouvait-on croire de pareilles idioties?

- Intéressant, Mr Todd.. J'aurais atrappé une grave maladie avant de me faire attaquer par un brigant, le tout en quelques heures. Et comment cela aurait-il pu m'arriver, vu que j'étais enfermée dans votre cave, au beau milieu d'un monticule incalculable de cadavres humains? L'un d'eux se serait-il subitement réveillé afin de m'agresser? Non, bien sûr que non. La seule personne capable de me faire du mal dans cette cave, c'était vous...

Le barbier plaqua l'homme aux mains argentées contre le mur du fond, sans doute pour qu'il ne se fasse pas trop d'idées. C'est sûr que le soudain réveil de la jeune fille avait de quoi lui poser des problèmes. Comment pourriez-vous donc réagir face à une personne qui, une demi-heure auparavant, était encore vivante? Aux dernières nouvelles, il n'existe aucun moyen pour ramener les morts au silence, et le cas de July était sans doute exeptionnel, vu la réaction de Mr Todd. Enfin...

Entre temps, il s'était rapproché, reprenant son air malsain et sadique que July avait à présent l'habitude de percevoir sur son visage.

-Je ne sais pas exactement ce que tu es, mais je n'hésiterai pas à te tuer une seconde fois si tu ne quittes pas les lieux immédiatement!

Et spaff, encore une fois, July se remit à rire. Pauvre Mr Todd, il n'arriverait pas longtemps à la supporter...

- Me tuer... Une seconde fois?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite visite tout à fait innocente [PV Sweeney *o*]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme n'est tout à fait humain que lorsqu'il joue ♥︎ Kyaw
» Une petite visite (feat. Iris Shepard)
» Une petite visite chez le médecin [PV Archange et Jessie]
» Une petite promenade, pas tout a fait de tout repos ~ ft Kenneth
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Burtonmania :: Section HRP :: Cave :: Corbeille :: Vestiges ancestraux-
Sauter vers: